Disney+ met fin à la période d'essai gratuite

Le par Jérôme G.  |  4 commentaire(s)
disney+

La période d'essai gratuite de sept jours après inscription à Disney+ n'est plus en vigueur pour les nouveaux abonnés.

Pour Disney+, la période d'essai gratuite… c'est fini. Avec ses contenus Disney, Pixar, Marvel, Star Wars ou encore National Geographic, le service de streaming vidéo a fait ses débuts en France le 7 avril. Jusqu'à présent, une inscription permettait de disposer de 7 jours gratuits, avant de décider le cas échéant de poursuivre un abonnement.

La plateforme de SVOD a donc mis un terme à cette pratique avec effet à l'échelle mondiale. À CNET, une porte-parole du groupe Disney a déclaré : " Le service a été établi sur la base d'une proposition de rapport qualité-prix attrayante qui, selon nous, constitue une offre de divertissement convaincante à elle seule. "

Le retrait de l'essai gratuit entrerait dans le cadre de tests continus de différentes offres, promotions et marketing pour l'élargissement de Disney+. Il n'est donc pas à exclure d'autres essais gratuits à mesure que le service gagnera de nouveaux pays ou via des partenariats.

Disney+

On se souviendra que le grand concurrent Netflix avait tenu un discours similaire pour justifier le retrait en début d'année de l'essai gratuit d'un mois pour les nouveaux abonnés (comme en France), sans toutefois généraliser ce retrait partout dans le monde.

Disney+ connaît un lancement décalé en fonction des pays qui a été initié en novembre 2019. Lors de la publication des derniers résultats trimestriels du groupe Disney début mai, il a été annoncé 54,5 millions d'abonnés pour Disney+. Le service avait franchi le cap des 50 millions d'abonnés début avril, profitant du contexte de la crise sanitaire du coronavirus avec le confinement.

L'abonnement à Disney+ est proposé à 6,99 € par mois ou à 69,99 € par an (pour une économie de 15 % par rapport au tarif d'un abonnement mensuel de 12 mois).

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2102044
Déjà !!!

Si j'ai pris l'abonnement pour 1 mois, c'est juste parce que la période d'essai des 7 jours m'ont convaincu... Par contre j'ai très vite arrêté, car on fait vite le tour (Je ne regarde pas les films Disney, ni même les Star Wars)

7 Jours c'était déjà beaucoup trop court pour juger... Mais bon, c'était "mieux que rien".
Netflix bat tout les records avec ses 1 mois gratuit, et d'ailleurs j'suis toujours abonné grâces aux offres attrayants, pareil pour les programmes Primes en plus de MGM.

Netflix est selon moi principalement axé "multicultures", ça mélange de contenues spécial Asiatique, Américain, Européen etc... on s'y retrouve assez vite, j'aurais cependant préféré avoir un peu de contenu Arabe et Africain, ce sont les seules choses qui manquent à Netflix. (Que Disney et consort n'ont pas non plus d'ailleurs...)
Le #2102064
iFlo59 a écrit :

Déjà !!!

Si j'ai pris l'abonnement pour 1 mois, c'est juste parce que la période d'essai des 7 jours m'ont convaincu... Par contre j'ai très vite arrêté, car on fait vite le tour (Je ne regarde pas les films Disney, ni même les Star Wars)

7 Jours c'était déjà beaucoup trop court pour juger... Mais bon, c'était "mieux que rien".
Netflix bat tout les records avec ses 1 mois gratuit, et d'ailleurs j'suis toujours abonné grâces aux offres attrayants, pareil pour les programmes Primes en plus de MGM.

Netflix est selon moi principalement axé "multicultures", ça mélange de contenues spécial Asiatique, Américain, Européen etc... on s'y retrouve assez vite, j'aurais cependant préféré avoir un peu de contenu Arabe et Africain, ce sont les seules choses qui manquent à Netflix. (Que Disney et consort n'ont pas non plus d'ailleurs...)


La stratégie est la suivante : Quand une société de streaming se lance, elle est obligée d'offrir un temps de découverte, car le concept est nouveau pour la majorité des utilisateurs (hors geeks). Après ce temps passé ils doivent rentrer dans leurs frais.
Maintenant que Netflix et Amazon video sont bien installés, hop, plus de temps de découverte, et surtout pour les concurrents (Disney, ...) le travail a déjà et mâché et on doit passer à la caisse plus rapidement, et surtout définitivement.

Tout cela me semble compréhensible mais "l'éparpillement" des licences me semble poser un problème pour certains qui devront prendre autant d'abonnements pour retrouver leurs habitudes de consommation.
Le DDL aura encore de beaux jours devant lui, et c'est bien dommage car si pour 15€ par mois on pouvait retrouver tout ce qu'on cherche, et surtout que ça reste en ligne dans le temps (Netflix efface chaque mois du contenu), perso j'y passerai direct et adios le DDL.
Le #2102069
Ils ont viré leurs offres de mon bouquet TV sans préavis du jour au lendemain pendant le confinement très certainement pour forcer le passage à leur abonnement à eux, ce sans la moindre compensation... après cette fourberie de leur part, je ne risque pas de m'inscrire chez eux.

Et puis l'offre culturelle est tellement vaste chez eux... il vous serviront par exemple très certainement l’épisode 10'321 de StarWars dans 20 ans !!!

C'est à se demander si les notions cinématographiques ou culturelles correspondent à qqch dans leurs esprits... Ils nous offrent tout juste une sorte de fast-food télévisuel, après la malbouffe place à la mal-culture ou seul le bénéfice immédiat compte ;-(
Le #2102150
J'ai pu bénéficier des 7 jours gratuits , mais franchement bof ... a part d’être un inconditionnel des films d'animation Disney , je ne vois pas trop l’intérêt ... certes c'est pas cher mais ca reste 7 euros en plus d'un autre service vod comme netflix et que Disney est loin de pouvoir remplacer ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme