Le fabricant chinois de drones DJI bientôt interdit d'investissements US

Le par Christian D.  |  4 commentaire(s) | Source : Financial Times

Le gouvernement Biden poursuit l'offensive et va interdire les investissements US pour huit entreprises chinoises, dont le leader mondial des drones DJI.

DJI Mavic Mini Combo

Le président des Etats-Unis Joe Biden ne relâche pas la pression initiée par Donald Trump sur les entreprises chinoises et continue d'accumuler les restrictions sur l'accès aux technologies US et les investissements ou prises de participation.

Selon une nouvelle décision, huit firmes vont intégrer une liste qui les écarte de tout investissement d'origine US. Parmi ces dernières, on trouvera le fabricant de drones DJI, leader mondial du secteur.

Dji Mini 2 1

L'entreprise avait déjà intégré l'Entity List en 2020 barrant l'accès aux technologies américaines sur fond de crainte pour la sécurité nationale mais aussi du fait de l'utilisation des technologies dans le cadre de la répression des Ouighours.

Sans commenter encore la nouvelle restriction, DJI indiquait l'an dernier n'avoir rien fait qui justifie son placement sur l'Entity List, rappelle le Financial Times. Les mesures vont dans le sens de la protestation plus généralisée des Etats-Unis contre le comportement des autorités chinoises vis à vis des minorités musulmanes vivant en Chine, et qui ira jusqu'au boycott diplomatique des Jeux Olympiques d'hiver de 2022 à Beijing.

Plusieurs géants chinois de la reconnaissance faciale, comme SenseTime et Megvii, sont également concernés, mettant à mal leur processus d'introduction en Bourse. Le gouvernement US pourrait aussi encore resserrer l'étau sur SMIC, le fondeur qui doit apporter une indépendance en matière de fabrication de puces en Chine.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
skynet away Absent VIP icone 91632 points
Le #2151954
"mais aussi du fait de l'utilisation des technologies dans le cadre de la répression des Ouighours."

ah mais les chinois se servent aussi de PC sous Windows pour réprimer les Ouighours, ainsi que de tableurs Excel pour les ficher, sur des PC avec des processeurs Intel / AMD etc ...

Qu'il y ai une guerre économique soit, mais ne vous cachez pas derrière votre petit doigt et annoncez la couleur messieurs les américains.
Les chinois ne sont pas des enfants de coeur avec le vol de technologie, mais ne les imitez pas avec ces règles stupides !
Kimyh offline Hors ligne Vénéré avatar 4891 points
Le #2151972
Ca devient a la fois ridicule et inquietant ces tensions qui ont des applications reelles...
skynet away Absent VIP icone 91632 points
Le #2151983
Kimyh a écrit :

Ca devient a la fois ridicule et inquietant ces tensions qui ont des applications reelles...


Surtout nous qui sommes entre les deux on prend des coups au passage
Mouve92 away Absent VIP icone 10961 points
Le #2152017
"Le gouvernement US pourrait aussi encore resserrer l'étau sur SMIC, le fondeur qui doit apporter une indépendance en matière de fabrication de puces en Chine."
.
SMIC est déjà sur la liste noire !
.
ASML a interdiction de vendre du matériel de gravure EUV à SMIC !

Je ne vois pas comment on peut resserrer encore l'étau sur SMIC !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire