Donald Trump et son smartphone Android : une bonne nouvelle pour les pirates ?

Le par  |  20 commentaire(s) Source : Re/code
Donal Trump

En s'obstinant à conserver son smartphone Android, le nouveau président des Etats-Unis Donald Trump pourrait faciliter les tentatives d'écoutes indiscrètes et d'accès frauduleux à des données sensibles.

Le 45ème président des Etats-Unis ne fait décidément rien comme les autres. Alors que les dangers de piratage et d'interception des données des smartphones ne sont plus à démontrer, Donald Trump conserve le smartphone Android qu'il utilisait avant sa prise de pouvoir, suscitant des interrogations et des inquiétudes sur une éventuelle prise de contrôle à distance.

TrumpLe site Re/code rappelle quelques-unes des menaces potentielles qui pèsent sur les communications du président des Etats-Unis.

Cela va de la possibilité d'installer un keylogger pour espionner les frappes, ce qui pourrait être utilisé à des fins politiques, d'espionnage économique ou de manipulation des cours boursiers, à l'activation distante du microphone et des appareils photos pour récupérer des informations lors des réunions sensibles.

Les observateurs s'inquiètent également de l'accès potentiel du smartphone de Donald Trump à des réseaux secret défense, estimant plus généralement que le mobile ne devrait pas du tout avoir accès à Internet pour éviter toute possibilité d'intrusion. Ce dernier point risque d'être compliqué à obtenir vis à vis de la propension du nouveau dirigeant des Etats-Unis à utiliser le réseau social Twitter.

Re/code rappelle que son prédécesseur Barack Obama avait finalement troqué son smartphone BlackBerry pour un mobile sécurisé dédié dont la plupart des fonctionnalités habituelles étaient désactivées et qui ne pouvait communiquer qu'avec un petit nombre de collaborateurs triés sur le volet.

Même si Google passe beaucoup de temps à expliquer que sa plate-forme Android est très sécurisée, les révélations apportées par Edward Snowden et les rapports réguliers faisant état de la découverte de malwares sur la plate-forme mobile peuvent inciter à la prudence. Ces deux dernières années, de multiples initiatives sont nées pour proposer des smartphones Android plus sécurisés, avec plus ou moins de bonheur.

Les proches du président Trump parviendront-ils à le faire changer d'avis et à se montrer plus prudent ? Rien n'est moins sûr...jusqu'à une première alerte ?

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1947286
Trump écouté par Google qui est écouté par la NSA qui est écoutée par la CIA

------>[ ]
Le #1947296
Vu qu'il est complétement accroc aux réseaux sociaux vont avoir du mal.
Anonyme
Le #1947308
Hillary en rie !
---------->[ ]
Le #1947311
Bah, pt'être que grace à lui la sécurité va peut-être être prise au sérieux chez Google... Qui sait...
Anonyme
Le #1947313
Safirion a écrit :

Bah, pt'être que grace à lui la sécurité va peut-être être prise au sérieux chez Google... Qui sait...


Toi ?! Faire de l'humour sur Google ? T'es malade ?
----------->[ ]
Le #1947316
meuh non il a rien à craindre il a mis OkVpn sur son smart
Anonyme
Le #1947318
Yacka a écrit :

meuh non il a rien à craindre il a mis OkVpn sur son smart



Le #1947319
"Même si Google passe beaucoup de temps à expliquer que sa plate-forme Android est très sécurisée" Je m'y attendais pas à celle là
Le #1947327
Castiel a écrit :

"Même si Google passe beaucoup de temps à expliquer que sa plate-forme Android est très sécurisée" Je m'y attendais pas à celle là


Clair, c'est même plutôt le monde à l'envers
Le #1947344
C'est plus facile pour Poutine !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]