Donald Trump va rencontrer les dirigeants des grands groupes high-tech américains

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Re/code
Trump

Le futur président des Etats-Unis va organiser une rencontre ce mercredi avec les principaux dirigeants des grands groupes high tech de la Silicon Valley, dont bon nombre étaient plutôt opposés à sa candidature.

Après l'opposition, le temps du rassemblement. Le futur président des Etats-Unis Donald Trump va rencontrer ce mercredi une partie des dirigeants et représentants des grands groupes de la Silicon Valley et plus généralement de la high tech américaine.

Donal TrumpBon nombre d'entre eux se sont positionnés contre le candidat Trump durant la campagne électorale et ils ne devraient pas être plus d'une douzaine à assister à un sommet organisé dans la Trump Tower, à New York, au coeur de l'empire de l'homme d'affaires qui s'apprête à devenir le 45ème président des USA.

Parmi ceux qui ont répondu à l'invitation, le site Re/code cite les noms de Tim Cook, CEO d'Apple, Larry Page, patron d'Alphabet, Sheryl Sandberg (directrice générale de Facebook), mais aussi Satya Nadella, dirigeant de Microsoft, Chuck Robbins et Gini Rometty, à la tête respectivement de Cisco et d'IBM, ainsi que Brian Kzacnich, CEO d'Intel et Safra Catz, nouvelle patronne d'Oracle.

Parmi ceux invités mais qui ont décliné l'invitation, on trouve Jeff Bezos, dirigeant d'Amazon et vivement opposé à Trump, ce dernier l'accusant d'utiliser le Washington Post (racheté par Bezos) pour le salir, et Meg Whitman, CEO de Hewlett-Packard, qui avait eu des mots très durs vis à vis de Trump,  tandis qu'Elon Musk, patron de Tesla et SpaceX, et ami de Peter Thiel, milliardaire ayant soutenu la candidature Trump, n'a toujours pas donné de réponse.

D'autres ont déjà répondu par la négative, pour différentes raisons, comme les dirigeants d'Uber, Airbnb ou Netflix, pas plus que de grands investisseurs comme Marc Andreesen ou Max Levchin.

Après le temps de l'opposition vis à vis du candidat vient celui du rassemblement autour de celui qui doit devenir le chef de l'Etat durant les quatre prochaines années, d'autant plus qu'il reste à voir s'il mettra en oeuvre ses propositions en matière économique.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1938704
Bien que tout le monde ne veuille pas répondre à l'invitation de Donald Trump, il reste quand même de sacrés personnages ....
Des nominations (stratégiques) en vue ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]