Données personnelles : Facebook révise son interface utilisateur

Le par  |  4 commentaire(s)
Données perso Facebook

Face aux divers scandales liés à la collecte et la gestion des données personnelles sur Facebook, le réseau a indiqué opérer un remaniement de son interface afin de simplifier davantage les réglages pour ses utilisateurs.

Facebook est actuellement au coeur de plusieurs scandales et critiques. Après la fuite des données personnelles de 50 millions d'utilisateurs dans l'affaire Cambridge Analytica, il est reproché à Facebook de collecter les métadonnées relatives aux appels et SMS sous Android...

Données perso Facebook 1

Une situation qui entraine une réaction classique de la part du réseau : l'annonce de la refonte de l'interface utilisateur. Ainsi, pour la énième fois, Facebook va remanier l'interface relative aux options et à la gestion des données personnelles. L'objectif sera de mettre en avant plusieurs options permettant à chacun de mieux gérer ses données personnelles, quelles données seront collectées, comment elles pourront être exploitées, mais surtout de mieux informer l'utilisateur sur la nature des données récupérées par le réseau.

Car certains de ces scandales naissent avant tout d'une mauvaise compréhension de la part des utilisateurs, qui découvrent sur le tard qu'ils ont autorisé un peu vite la plateforme à collecter et exploiter leurs données. Facebook a également sa part de responsabilité dans ces affaires, notamment pour le manque de clarté dans son fonctionnement et les précisions souvent enfouies dans des conditions générales d'utilisation indigestes et difficilement compréhensibles.

Facebook 1

Eric Egan et Ashlie Beringer, respectivement responsables de la protection des données personnelles et juridique de Facebook ont ainsi déclaré que le remaniement était indispensable, notamment pour rendre les paramètres de confidentialité plus faciles à comprendre, à trouver et à utiliser.

Facebook que cette refonte était déjà amorcée, mais pas encore finalisée. Les différents scandales n'auront ainsi que précipité les choses.

Facebook 2

Sur l'application mobile, l'ensemble des paramètres sera ainsi regroupé sur un menu unique. Une nouvelle section dédiée à la confidentialité devrait aussi apparaitre. L'évolution la plus intéressante restant sans doute la création d'un espace sur Facebook permettant à chacun de trouver, télécharger et supprimer ses données.

Notons qu'en marge de répondre aux attentes des utilisateurs, Facebook se contente également de prendre quelques semaines d'avance sur la mise en application de la nouvelle réglementation européenne (RGPD) qui impose la portabilité des données personnelles.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2007386
C'est quand même risible l'hypocrisie qui se dégage de tout ça.

Tous ces moutons qui hurlent à la mort sur facebook alors qu'ils sont les premiers à n'en avoir strictement rien à foutre dans leur quotidien.

Combien de ceux qui s'offusquent de ce qu'ils ont consciemment ignoré pendant des années ne sont même pas encore allé une seule fois et n'iront surement jamais malgré tout dans les paramètres de confidentialités de leur compte ?

Et si encore c'était seulement aussi difficile, mais même pas. De manière régulière, facebook passe des alertes dans le fil d'actualité pour lancer un simple wizard qui permettra de configurer ça pour le plus novice des novices. Mais non, pensez vous, ce sera balayé d'un revers de l'index (ou du majeur) pour mieux aller mater des vidéos de chat ou répondre activement à une théorie du complot sur le pseudo virus qui allumera une torche olympique dans ton disque dur...

Alors certes, ça ne retire en rien la responsabilité de Facebook dans l'exploitation et le recueillement un peu fallacieux de nos données mais qu'on aille pas dire que ça s'est fait sans le consentement des moutons de Panurge.
Le #2007457
vinzomatik a écrit :

C'est quand même risible l'hypocrisie qui se dégage de tout ça.

Tous ces moutons qui hurlent à la mort sur facebook alors qu'ils sont les premiers à n'en avoir strictement rien à foutre dans leur quotidien.

Combien de ceux qui s'offusquent de ce qu'ils ont consciemment ignoré pendant des années ne sont même pas encore allé une seule fois et n'iront surement jamais malgré tout dans les paramètres de confidentialités de leur compte ?

Et si encore c'était seulement aussi difficile, mais même pas. De manière régulière, facebook passe des alertes dans le fil d'actualité pour lancer un simple wizard qui permettra de configurer ça pour le plus novice des novices. Mais non, pensez vous, ce sera balayé d'un revers de l'index (ou du majeur) pour mieux aller mater des vidéos de chat ou répondre activement à une théorie du complot sur le pseudo virus qui allumera une torche olympique dans ton disque dur...

Alors certes, ça ne retire en rien la responsabilité de Facebook dans l'exploitation et le recueillement un peu fallacieux de nos données mais qu'on aille pas dire que ça s'est fait sans le consentement des moutons de Panurge.


Je ne suis pas certain que les paramètres de confidentialité aient une quelconque influence sur la collecte que fait FB des données de ses utilisateurs. Je dirais que ça rassure l'utilisateur un peu plus "scrupuleux" que les autres, tout ou plus.
Le #2007489
delbre a écrit :

vinzomatik a écrit :

C'est quand même risible l'hypocrisie qui se dégage de tout ça.

Tous ces moutons qui hurlent à la mort sur facebook alors qu'ils sont les premiers à n'en avoir strictement rien à foutre dans leur quotidien.

Combien de ceux qui s'offusquent de ce qu'ils ont consciemment ignoré pendant des années ne sont même pas encore allé une seule fois et n'iront surement jamais malgré tout dans les paramètres de confidentialités de leur compte ?

Et si encore c'était seulement aussi difficile, mais même pas. De manière régulière, facebook passe des alertes dans le fil d'actualité pour lancer un simple wizard qui permettra de configurer ça pour le plus novice des novices. Mais non, pensez vous, ce sera balayé d'un revers de l'index (ou du majeur) pour mieux aller mater des vidéos de chat ou répondre activement à une théorie du complot sur le pseudo virus qui allumera une torche olympique dans ton disque dur...

Alors certes, ça ne retire en rien la responsabilité de Facebook dans l'exploitation et le recueillement un peu fallacieux de nos données mais qu'on aille pas dire que ça s'est fait sans le consentement des moutons de Panurge.


Je ne suis pas certain que les paramètres de confidentialité aient une quelconque influence sur la collecte que fait FB des données de ses utilisateurs. Je dirais que ça rassure l'utilisateur un peu plus "scrupuleux" que les autres, tout ou plus.


C’est exactement ça. L’enjeu des GAFA aujourd’hui est de rassurer l’utilisateur de ce qui est fait de ses données.

Car la plus grande crainte de Facebook and co c’est que les gens arrêtent d’utiliser leurs services.

Dans ce cas, ils n’ont plus de données à exploiter et leur business model s’effondre
Le #2007539
Le problème, cst que même si FB accorde que les données basiques à l'utilisateur, et demande encore une validation pour qu'une appli aie accès a quelques données, alors les applis n'auront qu'a bloquer certaines fonctionnalités sous reserve d'acceptation des collectes supplémentaires.
Bref, quelques bon en plus dans Candy Crush et l'utilisateur s'empressera de faire fi de toute les fenêtres explicatives et cliquera bêtement sur accepter.
Pas sur qu'il y ai de véritable solution quand la faille est simplement la bêtise humaine.
Le souci c'est FB et son fonctionnement, mais quand bien même celui ci coulerai, un concurrent pourrait immédiatement prendre sa place.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme