Dossier NFC : le mobile devient porte-monnaie

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s)
mini_nfc

La technologie NFC ( Near Field Communication ) représente un enjeu majeur pour les services mobiles. En transformant le téléphone portable en porte-monnaie électronique ou en badge d'identification, elle va modifier notre perception du mobile, comme c'est déjà le cas dan certains pays d'Asie. Au risque d'en devenir franchement dépendant.

Présentation NFC

NFCPhotoLa technologie NFC ( Near Field Communication ) est très attendue dans le champ de la téléphonie mobile. Elle doit assurer un support de nouveaux services mobiles, à commencer par des applications de paiement mobile sans contact.

Déjà couramment utilisée dans certains pays ( du côté de l' Asie, surtout ), elle manque toutefois d'un cadre standardisé qui permettrait réellement son essor. Le NFC Forum, groupe de promotion de cette technologie sans fil, s'emploie à publier des spécifications en ce sens afin de créer l'environnement adéquat.

Parallèlement, des expérimentations lancées en Europe évaluent les différents aspects, techniques et ergonomiques, en vue d'un déploiement en masse du paiement mobile sans contact. L'accès aux terminaux mobiles, encore rares en dehors de marchés locaux, sera également un point décisif pour le décollage de cette technologie.

Si le paiement mobile par NFC porte en lui de grands espoirs, les possibilités de ce mode de transmission sans fil sont en réalité infinies : authentification, transmission d'informations et de données à courte portée ou publicité mobile sont quelques-unes des premières pistes offertes.


Définition NFC

La technologie NFC ( Near Field Communication ) est un mode spécifique de transmission sans fil de données à très courte portée ( quelques cm ) au sein d'un genre plus vaste, la RFID ( Radio Frequency Identification ).

Elle opère à la fréquence 13,56 MHz et offre un débit de 424 Kbps maximum, avec un mode de communication passif ou actif entre un émetteur et un récepteur, assurant des échanges de données  à sens unique ou dans les deux sens.

L'intérêt d'un tel système est sa simplicité d'utilisation ( il suffit d'approcher l'émetteur à quelques centimètres du récepteur ) et la multiplicité des scénarios pouvant le mettre en scène. Les bases de la technologie NFC sont reconnues par plusieurs organismes internationaux de standardisation ( ISO / IEC, ETSI, ECMA ) mais le cadre de son déploiement dans des services n'est pas fixé.

ecosysteme NFC

Ecosystème NFC Forum

C'est pourquoi des spécifications communes sont actuellement à l'étude au sein du NFC Forum afin que toutes les entreprises utilisent les mêmes protocoles concernant le paiement mobile, par exemple, ce qui garantira un fonctionnement optimal quel que soit le fabricant de matériel et l'application envisagée.

C'est la base de la création d'un environnement industriel qui permettra le décollage des services NFC, et notamment des services mobiles NFC. Le NFC Forum a établi les spécifications NDEF ( NFC Data Exchange Format ), RTD ( Record Type Definition ) ainsi que quatre types de marqueurs spécifiques.

Si les usages de la technologie NFC sont très variables, c'est du côté de la téléphonie mobile qu'est attendue une petite révolution. Le mobile étant devenu un objet du quotidien, des solutions de paiement mobile ou d'authenfication s'apprêtent à en révolutionner l'usage.

Les efforts se portent en outre sur les communications entre carte SIM et puce NFC, voire sur l'intégration directe d'une puce NFC sur une carte SIM ( et d'un module GPS, dans le cas de la société BlueSky Positioning, permettant de répondre à la directive E112 de géolocalisation des appels d'urgence ).


Les usages de la NFC

Dans un environnement mobile, l'une des principales transformations que va opérer la technologie NFC sera de transformer les téléphones portables en porte-monnaie électronique. Si le Japon exploite déjà quantités d'applications de paiement mobile sans contact, l' Europe est encore en phase d'expérimentation.

La technologie NFC permettra prochainement de régler des achats chez des commerçants, petits et grands, de payer une place de parking, un parcmètre, un billet dématérialisé pour une place de concert ou des titres de transport. Le téléphone portable est alors l'interface idéale pour réaliser ces opérations puisqu'il suffira de le placer à proximité d'un terminal de paiement pour amorcer la transaction, de façon plus ou moins sécurisée selon le montant.

On peut imaginer que ces applications pourront se développer dans d'autres secteurs : hôtellerie, restauration, services de proximité, etc. Mais pour que ces aspects se s'étendent, il faut des terminaux de paiement, des appareils mobiles, des protocoles de communication, des systèmes bancaires capables de fonctionner en concordance.

Payez Mobile logoC'est tout l'intérêt de l'expérimentation Payez Mobile qui se déroule actuellement en France, à l'instigation d'institutions bancaires françaises et internationales. Elle a débuté en 2007 et vise à tester la technologie en situation réelle auprès d'un panel de clients testeurs et de commerçants, en partenariat avec des fabricants de terminaux et les opérateurs mobiles.

D'abord réalisée auprès de commerçants de proximité, l'initiative Payez Mobile s'étend désormais à la grande distribution. Les premiers retours d'expérience sont très bons, tant sur le fonctionnement que sur la valeur ajoutée du service.

StoLPaND'autres rapprochements, comme StoLPaN ( Store Logistics and Payment with NFC ), explorent également les possibilités d'utilisation offertes par la technologie NFC appliquée aux téléphones portables. StoLPaN est soutenue par la Commission européenne.

Signalons enfin l'annonce récente d'un partenariat entre l'association internationale des opérateurs mobiles ( GSMA ) et celle des banques européennes ( EPC ou European Payments Council ) en vue de s'accorder sur l'émergence de services de paiement mobile.

Mais on peut imaginer d'autres usages que le paiement mobile. Un autre grand domaine sera vraisemblablement celui de l'authenfication sous toutes ses formes, le téléphone portable NFC jouant le rôle de clé ou de badge pour accéder à une zone réservée ou plus simplement chez soi.

La publicité mobile pourrait également tirer parti des applications NFC. Des marqueurs passifs intégrés à des affiches peuvent permettre d'accéder à du contenu, à l'instar des campagnes expérimentales faisant appel à une autre technologie sans fil, le Bluetooth. Une campagne publicitaire avec marqueurs NFC aurait l'avantage d'être moins invasive puisque l'utilisateur doit approcher son mobile à quelques centimètres du récepteur.


Perspectives du NFC

Actuellement, il est un encore trop tôt pour que les fabricants s'intéressent vraiment à la production en volume de téléphones portables compatibles NFC. Les expérimentations en cours doivent répondre à un certain nombre de questions ( autonomie, ergonomie ) qui faciliteront l'intégration de la technologie NFC dans les combinés.

Nokia 6131 NFCActuellement, ce sont surtout Sagem, Nokia et Samsung qui ont pris les devants, en proposant des terminaux à des fins expérimentales ou pour les premiers services commerciaux dans certains pays. Le fabricant finlandais avait ainsi proposé le Nokia 6131 NFC largement en amont du marché et qui a servi de démonstrateur, avant de lancer cette année le Nokia 6212 Classic, qui tire parti des avancées réalisées depuis deux ans tout en continuant d'abaisser les prix.

En fait, le marché ne devrait réellement décoller que vers 2012, selon les estimations d'analystes comme ABI Research, qui prévoient qu'un seuil de 20% de mobiles compatibles NFC vendus annuellement est nécessaire pour développer significativement le marché.


Créer un environnement favorable
Nokia 6212 Classic NFCMais pour que celui-ci existe, il faut des combinés, bien sûr, mais aussi des applications et un écosystème adéquat. Le gouvernement français a bien compris l'enjeu et les capacités des entreprises françaises à ce niveau.

Luc Chatel, secrétaire d'Etat à l'Industrie et à la consommation, a ainsi lancé un Forum des services sans contact destiné à servir de catalyseur entre les différents acteurs en proposant des pistes de travail. Les entreprises trouveront là un cadre pour se rencontrer et travailler ensemble.

D'autre part, les trois opérateurs mobiles historiques français ont décidé de réunir leurs efforts au sein d'un même groupement : l'Association Française du Sans Contact Mobile ( AFSCM ), afin de mettre en commun leurs ressources en vue de développer des services mobiles NFC.

En attendant, les travaux sur l'interopérabilité avancent, comme en témoignent les annonces récentes du NFC Forum. La technologie NFC pourra bientôt utiliser les protocoles radio du Bluetooth et du WiFi pour améliorer ses débits et assurer le transfert de gros fichiers.

Pour assurer pleinement son succès, le gros morceau à venir est sans conteste la question de la sécurisation des transactions et des échanges. Si la proximité entre terminal de paiement et téléphone portable limite a priori un éventuel piratage par les airs, toutes les questions de sécurité relatives aux activités de banque mobile doivent être pleinement éclaircies via des solutions logicielles et matérielles.

D'autre part, à vouloir confier à ce petit objet toutes les clés de notre vie personnelle, les conséquences en cas de perte ou de vol risquent de devenir à terme des préoccupations majeures.


  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Dossier : présentation de Mac OS X Snow Leopard (2/2)
    Nous poursuivons ce tour d'horizon de MAC OS X Snow Leopard en abordant cette fois les parties en rapport avec, la configuration réseau et les fonctionnalités de sécurité (coupe-feu, contrôle parental, antivirus, partage réseau...) ...
  • Dossier : présentation de Mac OS X Snow Leopard (1/2)
    Voici un dossier dont l'objectif est sans prétention de faire découvrir aux utilisateurs de Windows, le système d'exploitation MAC OS X. Dans cette première partie, nous effectuons un tour d'horizon du Bureau, du Finder équivalent au ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Jean316 Hors ligne Héroïque icone 882 points
Le #1063832
Utiliser une puce comme moyen d'identification et de paiement me fait penser au futur système économique mondial annoncé dans la bible apocalypse chapitre 13 verset 16 il y a plus de 2000 ans :

"Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite et leur front et que personne ne puisse acheter et vendre sans avoir la marque le nombre de la bête ou le nombre de son nom, c'est ici la sagesse! Que celui qui a de l'intelligence compte le nombre de la bête ; car c'est un nombre d'homme et ce nombre est six-six-six ."

Regardez comment fonctionne un code barre, le 6 6 6 est partout sur tous les produits de consommation, même sur votre carte d’électeur ! Ce sont les 2 petits traits au début et milieu et à la fin qui en langage code-barre donne le 6 , je n'invente rien, encore simple à vérifier sous Google ...

après le futur krach économique on va passer au mode d’argent électronique (plus de billets et de liquide) puis à la nano puce implantée sur la main droite ou le front au nom de la sécurité et de la santé…..
on n’arrête pas le progrès, science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire