Samsung Bada : un nouvel OS mobile est né

Le par Christian D.  |  5 commentaire(s)
Samsung Bada logo pro

Numéro deux mondial de la téléphonie mobile, Samsung veut profiter aussi du succès des smartphones. Bien présent sur le marché grâce à ses terminaux Android, le fabricant coréen compte surtout sur Bada OS pour faire la différence, grâce à une maîtrise de l'ensemble de l'écosystème. Son savoir-faire dans la conception de terminaux, associé à cette nouvelle plate-forme mobile, lui donne les moyens de se frotter aux plus grands fabricants de terminaux du marché en proposant une approche complète, matérielle, logicielle et de services / applications mobiles, créant un " univers Samsung " dans les smartphones.

Bada à la conquête des smartphones

Samsung logoC'est au mois de février 2010, à l'occasion d'un énorme show à Barcelone, juste avant l'ouverture du salon Mobile World Congress 2010, que Samsung Electronics a dévoilé ce qui doit devenir le fer de lance de sa stratégie mobile : le système d'exploitation mobile Bada OS, et le premier terminal à en profiter, le Samsung Wave.

Le groupe coréen a connu en 2009 une excellente année sur le secteur de la téléphonie mobile, confirmant sa place de numéro deux mondial avec plus de 220 millions écoulés, mais il manque un élément important à cette domination : le succès sur le segment de smartphones.

MWC Samsung conference Bada 04 MWC Samsung conference Bada 10
Bada OS présenté au salon MWC 2010

C'est le créneau le plus dynamique actuellement et offrant des niveaux de rentabilité importants. Avec la mise à disposition de forfaits data illimités, suivant l'arrivée de réseaux 3G et 3G+, les smartphones ont conquis le public des marchés établis et intéressent les marchés émergents qui sont en train de mettre en place leurs propres réseaux 3G, comme la Chine et l' Inde, ouvrant de larges opportunités.


Ne pas se laisser distancer sur le créneau des smartphones

MWC Samsung conference Bada 08Or, ce ne sont pas forcéments les grands fabricants qui profitent de cette croissance, mais plutôt les spécialistes du smartphone, Research in Motion ( RIM ), Apple ou HTC. Et avec succès puisque RIM a même réussi à faire son entrée dans le Top 5 mondial des fabricants de mobiles à la seule force des ventes de ses smartphones Blackberry.

La plupart des grands groupes se sont laissés déborder par ces acteurs plus petits mais ciblant fortement leur production. Même Nokia, pourtant leader du marché des mobiles en général et des smartphones en particulier, peine à faire figure de société innovante et a été dépassé par les différentes tendances ( écrans tactiles, ergonomie de l'interface... ).

Samsung Bada interface 02Les grands fabricants préparent donc depuis 2009 la riposte qui leur permettra de prendre l'avantage dans les smartphones. Si certains, comme LG Electronics, misent sur les OS mobiles existants et notamment sur Android, d'autres veulent maîtriser à la fois l'aspect matériel ( les terminaux ) et l'aspect logiciel ( l' OS mobile ).

C'est le cas de Samsung avec Bada OS, son propre système d'exploitation mobile qui doit être en mesure compléter sa gamme utilisant les grands OS mobiles comme Android et Windows Mobile.



Hypercommunication et applications

Samsung Bada logoBada OS ( Bada signifie " océan " en coréen ) doit fournir à Samsung tous les ingrédients d'une grande plate-forme mobile selon les critères actuels, c'est à dire une grande flexibilité permettant d'assurer des interactions avec les réseaux sociaux et d'échanger facilement des données personnelles ( photos, vidéos, texte... ).

Bada doit aussi être en mesure d'offrir ce qui constitue l'un des axes stratégiques des OS mobiles du moment : des applications mobiles réunies dans un portail commun, baptisé Samsung Apps,  et permettant de personnaliser les terminaux.

Ce nouveau système d'exploitation mobile doit permettre à Samsung de s'assurer une place de choix dans le créneau des smartphones en plus de sa forte présence sur les téléphones portables traditionnels ( le fabricant coréen étant numéro deux mondial des ventes de mobiles ).


Une plate-forme répondant aux besoins actuels
Samsung Bada interfaceSamsung veut séduire en proposant une plate-forme riche en fonctionnalités, offrant une interface intuitive, capable via ses API de faire profiter les utilisateurs des derniers jeux 3D, des capacités de messagerie / messagerie instantanée, des connectivités sans fil, de la géolocalisation mobile ou encore des réseaux communautaires.

Bada OS reprend ce qui fait le succès des systèmes actuels : icônes, personnalisation, ajout d'applications dédiées selon ses goûts, réactivité, widgets mobiles via l'interface Touchwiz 3.0, partage d'informations sur les réseaux sociaux...

En tant que plate-forme ouverte, Bada OS dispose de son kit de développement pour la création d'applications innovantes. Il s'agit ici de construire une communauté de développeurs qui fournira la plate-forme en logiciels mobiles divers : jeux, utilitaires, logiciels de productivité...

Samsung Application Factory logoA cette fin, Samsung a mis en place en début d'année un portail Samsung Application Factory pour faire émerger de nouvelles idées d'applications mobiles et en lançant en France un concours d'applications Bada OS doté de 200 000 €.

En se dotant rapidement d'applications innovantes, Samsung peut mettre en avant les contenus proposés sur son portail pour rendre ses terminaux plus attractifs et répondre à la demande du public de personnalisation des téléphones.



La force des terminaux Samsung

Samsung WaveSi les derniers temps forts de l'industrie mobile ont montré la puissance du logiciel, il ne faut pourtant pas oublier la séduction du matériel. Et de ce côté, Samsung ne craint pas grand-monde.

La fabricant dispose largement de quoi développer ses propres solutions, disposer de ses propres composants mobiles et produire en quantité. Pour inaugurer la plate-forme Bada, il ne fallait pas rater le coche.

Le Samsung Wave, premier smartphone sous Bada, est donc le porte-drapeau de ce nouvel OS mobile et doit marquer les esprits par ses qualités.

 C'est pourquoi le fabricant coréen n'a pas lésiné sur la plate-forme matérielle, dévoilant une nouvelle technologie d'écran, le Super AMOLED, offrant une richesse des couleurs et des contrastes encore plus intenses que l' AMOLED, et embarquant un processeur ARM 1 GHz.


Combiner au mieux hardware et software
Le fabricant coréen est aussi un fabricant de semiconducteurs de premier plan, spécialiste entre autres des mémoires Flash et des processeurs mobiles, en passant par les écrans, dont on retrouve des composants dans de nombreux produit mobiles, pouvant même entrer en concurrence directe avec ses propres produits.

Samsung Wave 02 Samsung Wave 01
Samsung Wave au salon MWC 2010

Proposer sa propre plate-forme mobile sur un créneau qui en compte déjà plusieurs n'est pas anodin : le fabricant montre ici qu'il est capable de gérer les aspects software et hardware, lui permettant de lancer des produits dont il maîtrise toutes les composantes, jusqu'aux services et applications mobiles, c'est à dire en proposant un écoystème complet.

Si Samsung est un fabricant ouvert à tous les OS, et notamment à Android, qui lui permet d'occuper efficacement le marché ( en particulier en France ) et prépare sa stratégie mobile dans les smartphones, c'est bien Bada OS qui sera mis à l'honneur au cours des prochains trimestres, à mesure que de nouveaux terminaux étoffent la gamme Bada et que les logiciels affluent sur le portail Samsung Apps ( qui ne concerne pas uniquement Bada OS ), dont le nombre d'applications a triplé depuis son lancement en septembre 2009.



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Maido offline Hors ligne Héroïque icone 932 points
Le #671921
L'arrivée de Samsung/Bada est pour pour moi une vraie bulle d'air dans ce secteur. Je commençais à saturer de la guéguerre entre illuminés de Google et Apple. Un troisième acteur solide ne peut faire que du bien aux débats où la passion a depuis trop longtemps pris le pas sur la raison.

Vous avez bien résumé tous les atouts que Samsung possède dans son jeu et la manière dont ils les ont exploités pour leur premier coup de maître, le Samsung Wave. Ce Wave ne fait pas de vague alors qu'il a tout pour bousculer la hiérarchie. Et c'est normal, il n'est ni sous Android, ni sous iOS, il est donc difficile pour les embrigadés de l'encenser ou de de le descendre. J'espère que les consommateurs ouvriront une nouvelle voie raisonnable dans ce monde de brutes!
aavan offline Hors ligne Vétéran avatar 1379 points
Le #672871
Je n'ai vraiment pas du tout été convaincu par le Samsung Wave, Bada a un gros potentiel, mais il n'est pas encore suffisamment mature a mon goût.
Android et IOS ont chacun leur créneau, reste à voir le créneau que Bada se créera.
Le #673941
personnellement, un nouvel OS, ça implique de recréer toutes les applications sous cet OS.

Je n'aime pas ce concept. On change de cellulaire à tout les 3 ans ... et souvent moins. Et si on change OS entre temps, faut tout racheté.

J'aime le concept de App Store. Mais il serait mieux de créer un FrameWork qui serait en mesure d'exporter sous tout les OS. Et si on achète Navigon sous iOS et qu'on passe à Android, on n'aurait pas à le racheté et le développeur n'aurait pas à le recréé plusieurs fois. Limite juste repayer les droits et non le logiciel + les droits

Et pour ce qui est de Bada, je regarde les spec de l'OS et il n'apporte rien de nouveau

iOS: environnement contrôlé et c'est souvent lui qui apporte les nouveautés
Android: open source
Blackberry: Environnement professionnel
Bada: eh ... aucune idée, aucun nouveau composant. On dirait plutot un copier collé des 3 autres.
pemmore away Absent Vétéran avatar 1408 points
Le #674651
Pour moi les samsung sont pour ceux qui pensent se la jouer smarphone,quand à comparer à un Blackberry la marge est énorme,On m'en donnerais un je l'échangerais même contre un 7230,il y a pas photo!Rien que la prise usb de série depuis 2003 ,7 ans d'avance sur les autres!
klint2 offline Hors ligne Héroïque avatar 941 points
Le #675591
Bada a pris le meilleur d'IOS et Android et l'a combiné en un OS de base pour le bas et moyenne gamme.
C'est ouvert pour les dév, il y a une radio fm, divx, xvid, usb en mode msc, des tonnes d'applis et d'options sympa de base (un shazam-like par exemple, un gps et l'appli qui va avec)
Bien sur, au rayon appli, il n'y a pas grand chose pour le moment, mais les plus importantes sont de base dans l'OS.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire