Droit d'auteur à l'heure du numérique : Google intensifie le lobbying

Le par  |  5 commentaire(s)
Google-nouveau-logo

Google Actualités dans la balance en Europe et appel à la révolte sur YouTube. Google monte d'un cran dans son lobbying contre la formulation actuelle d'articles de la proposition de directive européenne de droit d'auteur à l'heure du numérique.

En septembre dernier, les eurodéputés ont adopté la proposition de directive de droit d'auteur à l'heure du numérique. Un compromis pour ce texte doit désormais être trouvé entre le Parlement européen, le Conseil de l'union européenne et la Commission européenne.

Deux articles de ce texte font beaucoup parler. Ils portent d'une part (article 11) sur l'instauration d'un nouveau droit voisin pour les éditeurs de presse leur permettant de demander des redevances lorsqu'un service reprend un extrait d'un contenu avec un lien.

D'autre part (article 13), c'est un filtrage automatique des contenus mis en ligne par les internautes afin qu'ils ne soient pas en infraction avec les droits d'auteur en absence d'un accord avec une plateforme d'hébergement.

Pour l'article 11, il est parfois fait référence à l'introduction d'une taxe sur les liens ou hyperliens. C'est n'est en tout cas pas du goût de Google qui poursuit son travail de lobbying avant qu'un consensus autour du texte ne soit trouvé.

Dans un entretien au Guardian, Richard Gingras, vice-président News de Google, a laissé entendre que Google News pourrait fermer en Europe le cas échéant, mais tout dépendra de la formulation qui sera au final adoptée pour la directive. Ou comment maintenir la pression…

Il a rappelé que Google Actualités ne génère pas de revenus pour Google (pas de publicité dans Google News). Pour autant, c'est un générateur important de trafic pour plusieurs médias, et donc de revenus pour eux.

Pour l'article 13, c'est YouTube qui sort l'artillerie lourde avec un appel à sa communauté de créateurs, un hashtag #SaveYourInternet et tout un argumentaire détaillé sur une page dédiée.

" Nous souhaitons que les titulaires de droits d'auteur disposent de moyens plus efficaces pour protéger leurs contenus. Cependant, la version actuelle de l'article 13 proposée par le Parlement européen va avoir des effets pervers importants pour tous les internautes, et nous demandons donc à trouver une meilleure solution. "

Selon l'analyse de Google, la formulation actuelle de l'article 13 obligerait une plateforme comme YouTube à " bloquer la grande majorité des contenus mis en ligne en Europe et empêcher les utilisateurs européens de regarder les contenus publiés en dehors de l'Europe. "

Pour le cas de YouTube, cette analyse peut surprendre dans la mesure où il existe déjà la solution Content ID pour la gestion des droits d'auteur. Mais avec l'article 13, il y aurait une trop grande incertitude et complexité. En raison d'informations souvent absentes ou incomplètes, " aucun système n'est en mesure d'identifier avec précision les informations complètes sur les droits d'auteur au moment de la mise en ligne d'une vidéo. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2041384
Merci d'en parler

Il y a également une page Internet (Pétition) contre espéré que l'écriture de l'article 13 soit moins violente que prévu initialement : https://www.change.org/p/parlement-europ%C3%A9en-arr%C3%AAtez-la-machine-de-censure-sauvez-l-internet
Le #2041385
iFlo59 a écrit :

Merci d'en parler

Il y a également une page Internet (Pétition) contre espéré que l'écriture de l'article 13 soit moins violente que prévu initialement : https://www.change.org/p/parlement-europ%C3%A9en-arr%C3%AAtez-la-machine-de-censure-sauvez-l-internet


Quand on veut que les gens signent une pétition, le minimum c'est d'exposer clairement le but de la pétition, pourquoi on s'engage...

Sur le lien ci-dessus, il n'y a rien; c'est juste "signez la pétition pour sauver l'internet..." WTF ?

En plus la page en français est une catastrophe, ça ne veut rien dire... et en anglais c'est à peine mieux...
Le #2041389
zorglub123 a écrit :

iFlo59 a écrit :

Merci d'en parler

Il y a également une page Internet (Pétition) contre espéré que l'écriture de l'article 13 soit moins violente que prévu initialement : https://www.change.org/p/parlement-europ%C3%A9en-arr%C3%AAtez-la-machine-de-censure-sauvez-l-internet


Quand on veut que les gens signent une pétition, le minimum c'est d'exposer clairement le but de la pétition, pourquoi on s'engage...

Sur le lien ci-dessus, il n'y a rien; c'est juste "signez la pétition pour sauver l'internet..." WTF ?

En plus la page en français est une catastrophe, ça ne veut rien dire... et en anglais c'est à peine mieux...


Mhh voici la page d'origine: https://www.change.org/p/european-parliament-stop-the-censorship-machinery-save-the-internet

L'objectif est de récolter un maximum de signature pour nous faire entendre, faire comprendre aux responsables de cet "Article 13", qu'il faudra y aller mollo car des centaines de milliers d'emplois sont directement visés contre... les majors qui grattent la moindre milli-centimes et d'en faire "Youtube" Europe en TVTUBE...

Internet est utilisé à l'heure actuel pour discutailler librement, utiliser les éléments en notre possessions (légaux), pour ironiser les situations, dire ce qu'on pense, enfin bref, les utilisés pour notre liberté d'expression.

Pire encore, ceux qui sont "libre de droit", ou ayant une "licence qui protège les droits", ne peuvent pas être exploité en Europe sans avoir l'autorisation explicite. (je ne parle pas de l'outils, mais bien des créations artistiques, notamment, un morceau de texte, musiques, extraits de vidéos etc...)

Que ça se passe sur Ytube ou même sur un réseau social.

Cette pétition est là, dans l'unique but de nous faire entendre, de dire qu'il ne faut pas "tout censuré", ni "interdire". Car la liberté d'expression sera atteinte.

Mais après, à ce que je constate, énormément de gens l'ignorent complètement (voir rien à foutre), certes. Mais il sera trop tard pour répondre à Facebook, YT, Twitter... "Mais, avant je faisais ça, pourquoi ça à changé?".

Cette article me terrifie beaucoup, car,
je ne verrais plus mes artistes sous le même œil, vu qu'ils seront tous censurés.

Ce n'est pas tout, les partages passeront également à la casserole vu que celui qui partage la vidéo ou le bien numérique n'est pas propriétaire ou ne dispose pas des droits de partager la vidéo. L'article 13 va beaucoup plus loin, elle va nous opprimer.
Le #2041432
Si google est contre c'est qu'il va dans le bon sens !
Le #2041454
Tout les youtubers tombent automatiquement dans l'illégalité si cet article 13 passe, pas le droit de faire lets play de jeux comme fortnite et tout autres, plus de vlogs, plus de présentation de produits, plus aucune critique autorisée, même il sera interdit de se balader quelque part avec une sacoche Adidas où des baskets Nike, on ne sait jamais qui pourrais prendre une photo où une vidéo avec la vidéo surveillance, c'est une utilisation illégale d'une marque, pas le droit de prendre un soda d'une certaine marque bien connue, genre Coca-Cola, quelqu'un pourrais me filmer et merde, mon commentaire sera effacé et censuré ici aussi juste parce que j'ai précisé le nom de 3 marques (oups 4, j'avais oublié Fortnite) sans en avoir les droits d'auteur. Non mais cé qui ces cons qui font vos lois en Europe, des Papis a cravate pleins aux as qui n'ont jamais ouvert un ordinateur de leur vie sûrement.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme