EAN : le réseau européen haut débit terrestre / satellite pour l'aviation et la marine finalisé

Le par  |  1 commentaire(s)
EAN vignette

La partie terrestre du réseau EAN (European Aviation Network), déjà doté d'un satellite, est désormais achevée, permettant d'assurer des communications haut débit destinées aux avions de ligne comme aux navires dans la zone Europe.

Le réseau haut débit EAN (European Aviation Network) est enfin finalisé avec l'annonce par l'opérateur Deutsche Telekom de la mise en service de 300 antennes-relais 4G, avec des équipements Nokia, disséminées dans les 28 pays de l'Unions européenne, mais aussi en Suisse et en Norvège.

Ce réseau complète la couverture du satellite Inmarsat S EAN lancé en juin dernier avec un lanceur Ariane 5 à la place du lanceur Falcon Heavy de SpaceX initialement prévu, ce dernier étant lui-même en retard sur son calendrier de lancement.

Ces deux éléments constitue l'ossature d'un réseau hybride satellite / cellulaire qui va permettre de fournir du très haut débit stable dans les avions de ligne mais aussi sur mer en Europe.

EAN

Les premiers services commerciaux EAN doivent démarrer dès ce premier semestre 2018, avec un léger retard sur le timing prévu (fin 2017), avec la promesse de débits de plus de 75 Mbps et des temps de latence de moins de 100 ms.

Plusieurs compagnies aériennes sont dès à présent en train d'installer des antennes et l'équipement nécessaires sur leurs avions. Contrairement à des services existant mais ne fonctionnant que sur des lignes internationales, les services EAN pourront fournir de l'Internet à bord des avions même sur les vols courts, avec des coûts de fonctionnement réduit.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1999188
J'espere que ca coutera moins cher que actuelement ... car la c'est 1 euros le Mo !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme