Inmarsat préfère finalement Arianespace à SpaceX pour son prochain satellite

Le par  |  2 commentaire(s)
Satellite Inmarsat

Malgré sa rapidité pour déterminer la cause de l'explosion de son lanceur Falcon 9 en septembre, SpaceX va perdre un contrat de mise en orbite chez Inmarsat qui se tourne vers Arianespace.

L'explosion sur son pas de tir du lanceur Falcon 9 début septembre a interrompu les missions de lancement de SpaceX, malgré un carnet de commande chargé. Les investigations pour déterminer la cause de l'incident ont été menées rapidement et les vols pourront réprendre à partir de début 2017.

InmarsatMalgré tout, l'entreprise américaine va perdre au moins un contrat, celui d'Inmarsat qui annonce se tourner vers Arianespace pour son prochain lancement.

Le satellite prévu doit renforcer l'EAN (European Aviation Network) de communications WiFi dans les avions et c'est désormais d'ici mi-2017 à Kourou et via un lanceur Ariane 5 qu'il sera mis en orbite.

Inmarsat indique que le délai dans le calendriers de lancement de SpaceX, à la suite de l'interruption de ses opérations, l'amène à changer de prestataire pour cette mission mais la société de l'homme d'affaires Elon Musk reste choisie pour un autre lancement prévu durant le premier semestre 2017.

Le lanceur Falcon 9 devra placer en orbite le satellite Inmarsat-5 F4, un satellite de communication pour le réseau Global Xpress d'Inmarsat, et le groupe britannique indique vouloir continuer de travailler avec Spacex.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1937620
C'est sur que des délais supplémentaires sur des lancements urgents c'est pas top
Anonyme
Le #1938057
Safirion a écrit :

C'est sur que des délais supplémentaires sur des lancements urgents c'est pas top


Ben, y'a encore beaucoup de réglages en vue ....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme