Écran de sélection Android : Google abandonne les enchères pour les moteurs de recherche

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)

Avec son Choice Screen en Europe sur les appareils Android, Google affichera un choix avec jusqu'à 12 autres moteurs de recherche par défaut. Sans rien à payer pour ces derniers afin d'y figurer.

android-robot

À partir du 1er septembre prochain, l'écran de choix du moteur de recherche par défaut (champ de l'écran d'accueil et Google Chrome) sur les smartphones et tablettes Android où l'application Google Search est préinstallée évolue.

Cet écran de sélection Android - ou Choice Screen - concerne les nouveaux appareils vendus dans l'Espace économique européen et au Royaume-Uni. Il a été instauré à la suite de la sanction infligée en 2018 par la Commission européenne à Google (4,34 milliard d'euros d'amende) pour abus de position dominante avec Android et dans le but de protéger sa position dominante dans la recherche en ligne.

Outre son propre moteur de recherche, Google proposera cinq moteurs de recherche en fonction de leur popularité sur les chiffres StatCounter dans chaque pays. L'affichage en haut de l'écran sera dans un ordre aléatoire.

google-android-choice-screen-moteur-recherche-defaut-avant-apresAvant et après

Actuellement, il n'est question que de trois moteurs de recherche en plus de Google. Par ailleurs, l'écran affichera en dessous des cinq moteurs de recherche jusqu'à sept autres moteurs de recherche dans un ordre aléatoire similaire. Si plus de sept doivent être proposés dans un pays donné, ils seront sélectionnés au hasard à chaque apparition de l'écran.

La fin des enchères !

Cette évolution pour un choix parmi davantage de moteurs de recherche marque la fin de la procédure des enchères trimestrielles par pays. Elle avait été mise en place par Google pour sélectionner les moteurs de recherche dans l'écran de choix.

Initialement, Google avait justifié un équilibre pour offrir plus de choix aux utilisateurs, tout en veillant à être en mesure de continuer à investir dans le développement de la plateforme open source d'Android. " L'objectif est de donner à tous les moteurs de recherche des chances égales de participer aux enchères, et non de donner un traitement spécial à certains concurrents. "

Reste que la pratique était vivement critiquée par des moteurs recherche comme DuckDuckGo, Ecosia, Lilo, Qwant et Sezman.cz. Ils avaient fait part de leurs griefs à la Commission européenne.

Avec l'annonce de Google, Qwant salue une première avancée significative pour les utilisateurs de smartphones. La satisfaction n'est toutefois pas totale.

" Ce Choice Screen révisé ne règle pas encore l'ensemble des difficultés pour les consommateurs. En particulier, Qwant demande que les consommateurs aient le droit de changer d'avis et puissent ainsi rouvrir à tout moment le Choice Screen depuis les paramètres de leur téléphone Android, pour modifier facilement le moteur de recherche par défaut sur leur appareil. "

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire