Epic Games vs Apple : une plainte antitrust en Europe

Le par Jérôme G.  |  10 commentaire(s)
epic-games-freefortnite-apple

La rixe opposant l'éditeur du jeu Fortnite à Apple gagne l'Europe. Epic Games a déposé une plainte antitrust auprès de la Commission européenne. Free Fortnite… c'est désormais aussi sur le Vieux Continent.

Après des procédures aux États-Unis, en Australie et au Royaume-Uni, Epic Games annonce avoir déposé une plainte antitrust contre Apple devant la Commission européenne.

L'éditeur du jeu Fortnite accuse le groupe de Cupertino d'avoir " soigneusement conçu une série de restrictions anticoncurrentielles " qui ont " complètement éliminé la concurrence dans les processus de distribution des applications et de paiement. "

Epics Games pointe du doigt le contrôle d'Apple sur l'écosystème iOS avec l'affaire très médiatisée l'été dernier du retrait de Fortnite pour iOS de l'App Store. La polémique avait pour origine l'introduction par Epic Games de son propre mode de paiement direct (pour zapper la commission d'Apple), ce qui constituait une violation des règles d'utilisation de l'App Store.

epic-games-free-fortnite-europe

" Ce qui est en jeu ici, c'est l'avenir même des plateformes mobiles ", déclare Tim Sweeney. Le fondateur et patron d'Epic Games ajoute : " Les consommateurs ont le droit d'installer des applications à partir des sources de leur choix et les développeurs ont le droit d'être en concurrence dans un marché équitable. "

Epic Games demande à la Commission européenne de s'attaquer au comportement anticoncurrentiel d'Apple en " imposant des mesures correctrices rapides et efficaces. "

Apple ne tremble pas

Dans une réaction obtenue par Bloomberg, Apple déclare : " Epic a activé une fonctionnalité dans son application (ndlr : Fortnite pour iOS) qui n'a pas été examinée ou approuvée par Apple, et ils l'ont fait dans l'intention expresse de violer les directives de l'App Store qui s'appliquent de la même manière à tous les développeurs et protègent les clients. "

Le groupe de Cupertino ajoute que " le comportement imprudent d'Epic a fait des clients des pions, et nous sommes impatients de le faire savoir à la Commission européenne. " Rappelons néanmoins que l'exécutif européen a déjà ouvert plusieurs enquêtes contre Apple.

Pour l'App Store, la Commission européenne se penche sur l'utilisation obligatoire du système d'achat intégré d'Apple et sur les " restrictions de la capacité des développeurs à informer les utilisateurs d'iPhone et d'iPad de possibilités d'achat moins coûteuses en dehors des applications. "


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
smalldick Hors ligne VIP icone 5328 points
Le #2122140
" Ce qui est en jeu ici, c'est l'avenir même des plateformes mobiles ", déclare Tim Sweeney. Le fondateur et patron d'Epic Games ajoute : " Les consommateurs ont le droit d'installer des applications à partir des sources de leur choix et les développeurs ont le droit d'être en concurrence dans un marché équitable. "

Le consommateur qui accepte de payer le prix demander par Apple a peut être d'autre prérogatives quand il achète son terminal ? Comme être sûr que ce qu'il installera par le biais de l'AppStore ne contient ni trojans, ni portes dérobées ou que le niveau de qualité exigé par les équipes d'Apple est en phase avec l'image que la marque veut véhiculer auprès de ses clients. P'tre que Fortnite c'est simplement quelque chose dont on peut se passer sur iOs.... qui sait.
saepho Connecté VIP icone 20843 points
Premium
Le #2122151
smalldick a écrit :

" Ce qui est en jeu ici, c'est l'avenir même des plateformes mobiles ", déclare Tim Sweeney. Le fondateur et patron d'Epic Games ajoute : " Les consommateurs ont le droit d'installer des applications à partir des sources de leur choix et les développeurs ont le droit d'être en concurrence dans un marché équitable. "

Le consommateur qui accepte de payer le prix demander par Apple a peut être d'autre prérogatives quand il achète son terminal ? Comme être sûr que ce qu'il installera par le biais de l'AppStore ne contient ni trojans, ni portes dérobées ou que le niveau de qualité exigé par les équipes d'Apple est en phase avec l'image que la marque veut véhiculer auprès de ses clients. P'tre que Fortnite c'est simplement quelque chose dont on peut se passer sur iOs.... qui sait.


Oui, mais en même temps, le client devrait avoir le droit de pouvoir installer des applications depuis d'autres sites s'il le souhaite
Le #2122153
Difficile de faire plus pour APPLE (je suis hyper contre les OS fermés)
mais comme l'OS leurs appartient (de A à Z) ils ont tous les droits, c'est comme demander aux banques, pourquoi je ne peux pas consulter mes soldes sur Credit Lyonnais alors que je suis chez BNP.

Le store est associé à l'OS, APPLE peut se permettre de faire ce qu'il veut et avec ce résultat on évite pas mal de dérives (qu'on connait bien sous Android).
Qui dit écosystème APPLE dit... royalties à payer pour rentrer dans cette sphère, il ne faut pas se leurrer, SONY, Microsoft, Google le font aussi, Microsoft à son propre store et son propre système de paiement, tout comme Google, Sony et divers.

Pourquoi s'en prendre à APPLE de la sorte, alors qu'il y a des OS plus "ouvert"?
Perso je m'en fous un peu de cette histoire, sauf que ça tourne au ridicule, je comprend l'aspect financier d'Epic mais je comprend aussi la position des fournisseurs (Google/APPLE). Tout cela à un coût
norwy Hors ligne Héroïque avatar 904 points
Le #2122157
iFlo59 a écrit :

Difficile de faire plus pour APPLE (je suis hyper contre les OS fermés)
mais comme l'OS leurs appartient (de A à Z) ils ont tous les droits, c'est comme demander aux banques, pourquoi je ne peux pas consulter mes soldes sur Credit Lyonnais alors que je suis chez BNP.

Le store est associé à l'OS, APPLE peut se permettre de faire ce qu'il veut et avec ce résultat on évite pas mal de dérives (qu'on connait bien sous Android).
Qui dit écosystème APPLE dit... royalties à payer pour rentrer dans cette sphère, il ne faut pas se leurrer, SONY, Microsoft, Google le font aussi, Microsoft à son propre store et son propre système de paiement, tout comme Google, Sony et divers.

Pourquoi s'en prendre à APPLE de la sorte, alors qu'il y a des OS plus "ouvert"?
Perso je m'en fous un peu de cette histoire, sauf que ça tourne au ridicule, je comprend l'aspect financier d'Epic mais je comprend aussi la position des fournisseurs (Google/APPLE). Tout cela à un coût


Lorsqu'un monopole s'installe au-delà de la propriété intellectuelle de l'entreprise, il y a danger pour le marché, l'innovation et la concurrence.

A ce stade, tous les signaux sont au rouge concernant la situation de monopole d'Apple sur le marché du développement d'applications et de jeux pour smartphones.

Pareil pour Google...
TheDarkgg Hors ligne Vétéran icone 2498 points
Le #2122161
iFlo59 a écrit :

Difficile de faire plus pour APPLE (je suis hyper contre les OS fermés)
mais comme l'OS leurs appartient (de A à Z) ils ont tous les droits, c'est comme demander aux banques, pourquoi je ne peux pas consulter mes soldes sur Credit Lyonnais alors que je suis chez BNP.

Le store est associé à l'OS, APPLE peut se permettre de faire ce qu'il veut et avec ce résultat on évite pas mal de dérives (qu'on connait bien sous Android).
Qui dit écosystème APPLE dit... royalties à payer pour rentrer dans cette sphère, il ne faut pas se leurrer, SONY, Microsoft, Google le font aussi, Microsoft à son propre store et son propre système de paiement, tout comme Google, Sony et divers.

Pourquoi s'en prendre à APPLE de la sorte, alors qu'il y a des OS plus "ouvert"?
Perso je m'en fous un peu de cette histoire, sauf que ça tourne au ridicule, je comprend l'aspect financier d'Epic mais je comprend aussi la position des fournisseurs (Google/APPLE). Tout cela à un coût


J'ai un iPhone et j'aimerais bien jouer à Fortnite (j'y jouais énormément auparavant) je fais comment maintenant ?

Je vais devoir obligatoirement acheter un smartphone Android pour pouvoir jouer à ce jeu ?
Le #2122163
TheDarkgg a écrit :

iFlo59 a écrit :

Difficile de faire plus pour APPLE (je suis hyper contre les OS fermés)
mais comme l'OS leurs appartient (de A à Z) ils ont tous les droits, c'est comme demander aux banques, pourquoi je ne peux pas consulter mes soldes sur Credit Lyonnais alors que je suis chez BNP.

Le store est associé à l'OS, APPLE peut se permettre de faire ce qu'il veut et avec ce résultat on évite pas mal de dérives (qu'on connait bien sous Android).
Qui dit écosystème APPLE dit... royalties à payer pour rentrer dans cette sphère, il ne faut pas se leurrer, SONY, Microsoft, Google le font aussi, Microsoft à son propre store et son propre système de paiement, tout comme Google, Sony et divers.

Pourquoi s'en prendre à APPLE de la sorte, alors qu'il y a des OS plus "ouvert"?
Perso je m'en fous un peu de cette histoire, sauf que ça tourne au ridicule, je comprend l'aspect financier d'Epic mais je comprend aussi la position des fournisseurs (Google/APPLE). Tout cela à un coût


J'ai un iPhone et j'aimerais bien jouer à Fortnite (j'y jouais énormément auparavant) je fais comment maintenant ?

Je vais devoir obligatoirement acheter un smartphone Android pour pouvoir jouer à ce jeu ?


C'est plus compliqué que ça, ce n'est pas APPLE le fautif.
A la base Fortnite y était, mais EPIC Games ne s'est pas emmerdé et à enfreint l'accord commerciale.

@norwy : Il n'y a pas de monopole, Google à son propre store, APPLE à son propre Store, Microsoft à son propre Store, c'est comme demander à Carrefour d'ouvrir son propre store au sein même de l'entreprise. (Je ne parles pas des galeries marchandes, on ne retrouvera pas un Auchan dans un Hyper Carrefour)
norwy Hors ligne Héroïque avatar 904 points
Le #2122167
iFlo59 a écrit :

TheDarkgg a écrit :

iFlo59 a écrit :

Difficile de faire plus pour APPLE (je suis hyper contre les OS fermés)
mais comme l'OS leurs appartient (de A à Z) ils ont tous les droits, c'est comme demander aux banques, pourquoi je ne peux pas consulter mes soldes sur Credit Lyonnais alors que je suis chez BNP.

Le store est associé à l'OS, APPLE peut se permettre de faire ce qu'il veut et avec ce résultat on évite pas mal de dérives (qu'on connait bien sous Android).
Qui dit écosystème APPLE dit... royalties à payer pour rentrer dans cette sphère, il ne faut pas se leurrer, SONY, Microsoft, Google le font aussi, Microsoft à son propre store et son propre système de paiement, tout comme Google, Sony et divers.

Pourquoi s'en prendre à APPLE de la sorte, alors qu'il y a des OS plus "ouvert"?
Perso je m'en fous un peu de cette histoire, sauf que ça tourne au ridicule, je comprend l'aspect financier d'Epic mais je comprend aussi la position des fournisseurs (Google/APPLE). Tout cela à un coût


J'ai un iPhone et j'aimerais bien jouer à Fortnite (j'y jouais énormément auparavant) je fais comment maintenant ?

Je vais devoir obligatoirement acheter un smartphone Android pour pouvoir jouer à ce jeu ?


C'est plus compliqué que ça, ce n'est pas APPLE le fautif.
A la base Fortnite y était, mais EPIC Games ne s'est pas emmerdé et à enfreint l'accord commerciale.

@norwy : Il n'y a pas de monopole, Google à son propre store, APPLE à son propre Store, Microsoft à son propre Store, c'est comme demander à Carrefour d'ouvrir son propre store au sein même de l'entreprise. (Je ne parles pas des galeries marchandes, on ne retrouvera pas un Auchan dans un Hyper Carrefour)


Si, si. Le fait qu'APPLE interdise :
- tout store alternatif (comme c'est le cas sur Android)
- à toute application d'être installable en dehors de son store et de ses CGU
- à toute transaction de se faire sans eux et à des taux fixés unilatéralement
... Constitue bien un monopole vis à vis des développeurs d'application sur iOS et des appareils mobile APPLE.

EPIC ne menace ni l'intégrité ni la sécurité des utilisateurs iOS, que je sache. Que Fortnite soit vendu en dehors de l'App Store est parfaitement normal... Tout comme Netflix & co. Chacun son mérite, son business et sa clientèle !

Microsoft clamait aussi haut et fort qu'il n'y avait pas de monopole non plus sur Internet Explorer vis à vis de Windows. Après tout, c'était clairement écrit dans leur CGU... Et les mécontents n'avaient qu'à changer (pour Linux ? Unix ? en 1998 ?)...

Le progrès vient de la possibilité d'établir des alternatives à une offre, pas de clamer une légitimité et un droit de passage sur la propriété intellectuelle d'autrui, quand bien même on y contribue indirectement.

On ne peut pas résumer cela à Android ou iOS et dire qu'il y a un choix équilibré et équivalent : les 2 OS mobiles doivent être conformes aux mêmes lois et règles de la concurrence. Les caprices d'APPLE (ou de GOOGLE) n'y changeront rien et ils le savent, c'est la loi, après tout, pas leur loi...

Manquerait plus que BIC décrète un droit à 30% sur les ventes d'oeuvres créées avec ses stylos... Et Clairefontaine encore 30 % !
Kimyh Hors ligne Senior avatar 279 points
Le #2122171
Cancer A contre cancer B. Une bataille epic. Qui en aura pour sa pomme ? Les utilisateurs probablement.
smalldick Hors ligne VIP icone 5328 points
Le #2122175
C'est les mêmes règles de concurrences sur les 2 stores... 30% du CA. s'assurer de la disponibilités des servers , que les applis soient clean, de les sécuriser et d'assurer leurs disponibilités ça à un coût, je ne comprends pas que l'on accepte un contrat et que quelques années après on utilises des portes dérobées pour échapper à sa participation, d'un coté il y a les indés ou des petites équipes qui ne peuvent pas s'offrir les personnels pour assurer les services qualitatifs ou la diffusion de leurs logiciels. Le truc qui doit le plus emmerder EPIC c'est que contrairement au monde du PC, ils ne peuvent pas lancer un store alternatif, ils ne voulaient pas des services de Valve pour les mêmes raisons, si cela avait été Microsoft qui avait lancé le premier un service similaire, il aurait sans aucun doute pris exactement les mêmes dispositions qu'Apple ou Google pour ne pas voir de pousser de la concurrence , par chance c'est un tiers qui c'est engouffré dans l'espace resté libre et qu'il est de fait devenu incontournable.
TheDarkgg Hors ligne Vétéran icone 2498 points
Le #2122204
iFlo59 a écrit :

TheDarkgg a écrit :

iFlo59 a écrit :

Difficile de faire plus pour APPLE (je suis hyper contre les OS fermés)
mais comme l'OS leurs appartient (de A à Z) ils ont tous les droits, c'est comme demander aux banques, pourquoi je ne peux pas consulter mes soldes sur Credit Lyonnais alors que je suis chez BNP.

Le store est associé à l'OS, APPLE peut se permettre de faire ce qu'il veut et avec ce résultat on évite pas mal de dérives (qu'on connait bien sous Android).
Qui dit écosystème APPLE dit... royalties à payer pour rentrer dans cette sphère, il ne faut pas se leurrer, SONY, Microsoft, Google le font aussi, Microsoft à son propre store et son propre système de paiement, tout comme Google, Sony et divers.

Pourquoi s'en prendre à APPLE de la sorte, alors qu'il y a des OS plus "ouvert"?
Perso je m'en fous un peu de cette histoire, sauf que ça tourne au ridicule, je comprend l'aspect financier d'Epic mais je comprend aussi la position des fournisseurs (Google/APPLE). Tout cela à un coût


J'ai un iPhone et j'aimerais bien jouer à Fortnite (j'y jouais énormément auparavant) je fais comment maintenant ?

Je vais devoir obligatoirement acheter un smartphone Android pour pouvoir jouer à ce jeu ?


C'est plus compliqué que ça, ce n'est pas APPLE le fautif.
A la base Fortnite y était, mais EPIC Games ne s'est pas emmerdé et à enfreint l'accord commerciale.

@norwy : Il n'y a pas de monopole, Google à son propre store, APPLE à son propre Store, Microsoft à son propre Store, c'est comme demander à Carrefour d'ouvrir son propre store au sein même de l'entreprise. (Je ne parles pas des galeries marchandes, on ne retrouvera pas un Auchan dans un Hyper Carrefour)


Apple à clairement un pouvoir de monopole sur la distribution des applications iOS au sein de ses plateformes physiques (iPhone, iPad, iPod, ...) et donc un pouvoir de vie ou de mort sur toutes les applications qui sortent sur ce store, que ce soit justifié ou injustifié (sans parler donc d'un pouvoir directe sur le "loyer" des développeurs).

Mais pas que puisque la plateforme de payement est aussi unique et donc monopolisée par Apple (encore un pouvoir directe sur le revenu des développeurs).

Windows, Google ont leur propre store mais proposent des alternatives.
Windows, Google ont leur propre plateforme de payement mais proposent des alternatives ...

Jusqu'ou va le monopole en fait ? Est ce une pratique anti-concurrentiel pour une marque largement répandu dans le monde, pour un acteur dominant ? C'est ça que voulait/veut mettre en évidence EPIC Games et d'autres acteurs sur le terrain du développement de jeu pour mobile.

En clair, est- il normal qu'une plateforme dominante puisse donner la priorité à ses propres services en retirant donc directement des conditions égales aux concurrents ? Ce qui impliquent de façon indirect une augmentation des prix pour le consommateur final ou/soit réduit les investissements dans de nouveaux services "innovants".

Et ce sera à la justice américaine, européenne de décider si oui ou non, on peut considérer qu'il y a pratique illégale de concurrence et appliquer de nouvelles règles sur ce genre de cas complètement nouveau.

Ce n'est ni tout noir, ni tout blanc.

Pour moi c'est une pratique dangereuse qui peut amener à plein de côtés négatifs dont quelques-uns que j'ai cités plus haut, il suffit de voir le passé.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar