EPR de Flamanville : l'ASN donne son feu vert à la cuve, lancement en 2019

Le par  |  7 commentaire(s)
EPR flamanville

C'était une décision particulièrement attendue par EDF, l'exploitant du prochain réacteur nucléaire EPR de Flamanville : l'Autorité de la Sureté Nucléaire a donné son accord pour l'utilisation de la cuve du réacteur pour les 60 années à venir, et donc dès 2019.

l'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a finalement rendu un avis favorable sur l'utilisation de la cuve du réacteur nucléaire EPR en construction à Flamanville. Une décision qui vient en réponse à des anomalies concernant les teneurs en carbone relevées dans la cuve en 2014.

EPR flamanville

"Sur la base des analyses techniques réalisées, l’ASN considère que les caractéristiques mécaniques du fond et du couvercle de la cuve sont suffisantes au regard des sollicitations auxquelles ces pièces sont soumises, y compris en cas d’accident" a indiqué l'ASN qui estime ainsi que la pièce qui a nécessité 5 années d'étude pour sa conception et sa fabrication sera à même de supporter les hautes pressions et températures qui seront au coeur du réacteur.

Reste que cette décision ne concerne actuellement que la cuve et pas le couvercle, dont la validation reste associée à une durée limitée : "la faisabilité technique de contrôles similaires sur le couvercle de la cuve n’est pas acquise. L’ASN considère donc que l’utilisation de ce couvercle doit être limitée dans le temps. Elle note que la fabrication d’un nouveau couvercle prendrait de l’ordre de sept ans. Un nouveau couvercle pourrait ainsi être disponible d’ici fin 2024. Dans ces conditions, l’ASN considère que le couvercle actuel ne pourra pas être utilisé au-delà de cette date".

EDF a commenté la décision à travers un communiqué : "EDF a pris acte de la position de l’ASN indiquant que la cuve du réacteur de Flamanville 3 est apte au service. Le chantier avance conformément au planning annoncé en septembre 2015 : les essais d’ensemble ont démarré, dans la perspective du chargement du combustible et du démarrage du réacteur, prévus fin 2018. S’agissant du couvercle, EDF prend acte de la demande de l’ASN de prévoir son remplacement d’ici fin 2024. Le coût direct de ce remplacement s’élève à environ 100 millions d’euros. En parallèle, les équipes d’EDF se mobilisent pour développer une méthode de suivi en service permettant de démontrer que le couvercle conserve ses qualités dans la durée."

L'exploitant a déjà entrepris de commander un couvercle de remplacement, mais espère toutefois démontrer qu'il sera possible de l'utiliser au delà des délais préconisés par l'ASN. En effet, ce couvercle représente un cout non négligeable pour EDF et que l'EPR de Flamanville accuse déjà 6 ans de retard pour un cout total de 10,5 milliards d'euros (Le triple du budget initial). De plus, le remplacement de la pièce nécessiterait 4 à 9 mois d'opération pendant lesquels le réacteur serait à l'arrêt.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
lepingouinenfoliedestroyer Absent Vénéré 3062 points
Le #1971649
Encore du nuclaire

Je ne suis pas des verts mais il serait temps de laisser tomber cette énergie pour des moyens moins dangereux
Le #1971658
lepingouinenfoliedestroyer a écrit :

Encore du nuclaire

Je ne suis pas des verts mais il serait temps de laisser tomber cette énergie pour des moyens moins dangereux


Je suis pas pro-nucléaire, mais si on arrive effectivement à faire des générateurs plus performants (et plus sûrs), tout en poursuivant le travail sur les énergies "vertes", on va plutôt réduire le nombre de centrales à terme...

On parle a priori de 22% d'énergie en plus pour 15% de déchets en moins (même si ces valeurs, certainement diffusées par les lobbyings, resteront à prouver). A quantité produite équivalente, ça ferait 4 centrales de moins en France.

Vu qu'on veut dans le même temps diminuer la part du nucléaire (objectif 50% en 2025 contre ~75% aujourd'hui) et que la conso moyenne française stagne voire diminue depuis 5 ans, ce sera donc facilement 6 ou 7 centrales qui ne seront pas renouvelées.
Le #1971668
Je ne sais pas pourquoi, mais je ne la sens pas cette affaire. C'est déjà un gouffre financier, ça a pris du retard, il y a plein de vices et dysfonctionnements, bref je me demande si l'EPR ne va pas nous péter à la tronche quand il sera mis en service.
Et admettons que ça ne pète pas, il risque d'être plus souvent en maintenance ou en arrêt quand ils vont découvrir tout ce qui ne va pas.
Et pourtant, entre les voitures électriques qui sont de plus en plus nombreuses et tous les objets connectés, c'est pas avec les éoliennes et autres panneaux photovoltaïques qu'on va aller bien loin et produire davantage d'énergie.
Le #1971670
Je suis prêt à parier qu'ils vont le faire durer plus longtemps et commencer la fabrication du neuf au moment de la fin de vie de l'autre (et donc trop tard).
Le #1971671
iAndroid a écrit :

Je ne sais pas pourquoi, mais je ne la sens pas cette affaire. C'est déjà un gouffre financier, ça a pris du retard, il y a plein de vices et dysfonctionnements, bref je me demande si l'EPR ne va pas nous péter à la tronche quand il sera mis en service.
Et admettons que ça ne pète pas, il risque d'être plus souvent en maintenance ou en arrêt quand ils vont découvrir tout ce qui ne va pas.
Et pourtant, entre les voitures électriques qui sont de plus en plus nombreuses et tous les objets connectés, c'est pas avec les éoliennes et autres panneaux photovoltaïques qu'on va aller bien loin et produire davantage d'énergie.


Encore un truc qui va nous couter plus cher qu'il ne rapporte ! (C'est la méthode française !)
Le #1971679
Super !!!

Les chinois attendaient cette décision pour mettre en route les leurs !!! On va bien voir si ça pète !!!

Perso, je ne traînerai pas longtemps si j'habitais à moins de 50 Km de Flamanville...
Le #1971704
Et encore la honte. Du grand n'importe quoi. On paye les travailleurs français 20 fois comme els Chinois et ils font de la merde aussi. A force de faire n'importe quoi tout le temps, sur els bancs de l'école notamment, on n'a plus que des incompétents. Sur l'aspect technique, économique et humain. Il est rgand temps de réclamer des comptes et de reprendre toutes les primes versées, de l'ouvrier à l'ingénieur en passant par les PDG et les politiques ces 10 dernières années. Parce que mine de rien c'est avec l'argent du contribuable qu'ils font leurs conneries. Une entreprise privée aurait au mins le mérite de faire faillite. Areva et EDF, marre de me faire faire les poches par des incompétents notoires.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]