L'ESA lance le programme de défense contre les astéroïdes HERA

Le par  |  1 commentaire(s)
mini lunes astéroïdes NASA

Les agences spatiales du monde entier alertent régulièrement sur la nécessité de développer des programmes visant à disposer des solution pour éviter ou limiter les effets d'impacts avec les astéroïdes. Aujourd'hui l'ESA vient d'approuver un programme spécifique.

L'Agence Spatiale Européenne ESA a annoncé le lancement du programme HERA qui devrait constituer le premier système de défense planétaire de l'histoire. 

  

Le programme visera à rassembler des experts et des informations pour mettre au point un système permettant de dévier la trajectoire d'un astéroïde dont la course viendrait croiser celle de notre Terre. L'ESA mise ainsi sur un vaisseau, un impacteur dont la puissance et l'angle d'impact seront calculés avec précision pour modifier la trajectoire d'un astéroïde sans pour autant le fragmenter.

L'agence spatiale a donné son feu vert pour la construction d'un premier impacteur qui sera envoyé en test vers le corps binaire Didymos, actuellement considéré comme "potentiellement dangereux" de par son orbite et sa taille.

La NASA lancera une première sonde, baptisée DART vers Didymoon en juin 2021, elle devrait s'écraser sur le corps céleste en octobre 2022 pour récolter des données. En 2024, c'est Hera qui viendra s'écraser à plus de 21 000 km/h sur Didimoon pour mesurer l'étendue des dégâts d'un tel impact et vérifier le changement éventuel de trajectoire. Deux cubesats embarqués dans l'impacteur se chargeront également de récupérer des fragments de l'astéroïde pour en analyser la composition exacte.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2085070
Envoyez Bruce Willis !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme