Crypto-monnaies : le Bitcoin a-t-il touché le fond ?

Le par  |  39 commentaire(s)
Bitcoin

Est-ce la fin de la célèbre crypto monnaie Bitcoin ?

Avis d'expert par CAPCO, Cabinet de conseil international en management et transformation spécialisé dans les services financiers

Remarque : les propos tenus ici n'engagent pas la rédaction de GNT mais constituent un avis éclairé de la part d'un expert dans son domaine que nous avons jugé opportun de vous faire partager. Il ne s'agit pas d'un article promotionnel, aucun lien financier ou autre n'existant entre cette société et GNT, le seul intérêt étant de vous apporter un éclairage intéressant sur un domaine particulier.


Le Bitcoin fête ses dix ans cette année. Élaboré par un créateur utilisant le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, le Bitcoin est la première crypto-monnaie et la première utilisation de la blockchain à des fins commerciales.

Il aura fallu près de neuf ans, après sa création en 2008, pour qu’il atteigne un niveau de bulle stratosphérique. Rien qu'en 2017, le prix du Bitcoin a augmenté de 1 300 %. Mais ce n’est pas la crypto-monnaie dont l'augmentation est la plus impressionnante : cet honneur revient à Ripple, dont l’envolée vertigineuse a atteint 36 000 % !

« À quand la lambo ? »

Nombreux sont ceux qui affirment, à juste titre, qu'il s'agit de la plus grande bulle spéculative jamais connue. Poussés par l'exubérance d'investisseurs irrationnels et par la peur de passer à côté de quelque chose (« Fear of missing out », « FOMO »), les prix des crypto-monnaies ont plus que décuplé en 2017.

Internet regorge d'histoires de personnes ayant transformé de minuscules investissements, parfois aussi modestes que quelques centaines de dollars, en millions. Sur les réseaux sociaux, on les appelle les « lambos ». « À quand la lambo ? » est devenu leur slogan pour demander quand leur crypto-monnaie leur rapportera assez pour acheter une Lamborghini. De fait, les sites de revendeurs de voiture de luxe n’acceptant que des paiements en bitcoins ou en ethereums se sont multipliés sur internet.

La fête est-elle finie ?

Mais depuis mai 2018, le cours du Bitcoin a chuté de 65 % par rapport à son niveau le plus haut, tout comme le cours de la majorité des crypto-monnaies qui ont subi un important effondrement. La chute va-t-elle se poursuivre ? Pour le savoir, il nous semble utile de remettre les choses en perspectives en revenant sur l’histoire de ce phénomène. Il existe en effet un certain nombre de précédents historiques qui peuvent nous aider à mieux comprendre le comportement des bulles spéculatives ; deux d'entre eux sont liés à des innovations technologiques de masse, comme le Bitcoin.

La Railway mania britannique des années 1840 et la bulle Internet de la fin des années 1990 ont toutes deux résulté d'innovations technologiques à grande échelle qui promettaient de changer le monde. La bulle ferroviaire des années 1840 a été favorisée par les prouesses du génie civil et la bulle Internet a été alimentée par la création d'Internet. Dans les deux cas, les choses se sont mal terminées. Même la crise des subprimes de 2008 impliquait un produit financier innovant qui a mené à la plus importante récession mondiale depuis la Grande Dépression.

Troublantes similitudes

Aujourd’hui, c'est le Bitcoin et, plus généralement, le marché des crypto-monnaies bâti, avec ses caprices, sur la technologie innovante de la blockchain, qui promettent de changer le monde. Or, le Bitcoin et, plus largement, le marché des crypto-monnaies présentent d'étroites similitudes avec les thèmes récurrents communs aux plus importantes bulles spéculatives de l'histoire : l’évolution frénétique des prix, le comportement irrationnel des investisseurs, la fraude et la difficulté d'évaluer les actifs en sont autant de caractéristiques.

Le parallèle avec les bulles liées aux innovations technologiques de masse laisse à penser que le Bitcoin et le reste du marché des crypto-monnaies ne sont pas différents.

Complément d'information
  • Bitcoin et joueurs : enjeux et avenir de la crypto-monnaie
    Bitcoin est une monnaie numérique pair à pair largement utilisée en ligne, en particulier pour les paris et les jeux, qui a été créée par le célèbre développeur Satoshi Nakamoto. Elle fut initialement introduite en janvier 2009, ...

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2022067
Il faut aussi prendre en compte l'aspect réglementaire depuis le début de l'année.

-Les échanges et autre entreprises du secteur galèrent pour détenir des comptes bancaires.

-Les gouvernements de différents pays ont exprimé des positions pas vraiment bitcoin/crypto friendly.
Le #2022068
rborn a écrit :

Il faut aussi prendre en compte l'aspect réglementaire depuis le début de l'année.

-Les échanges et autre entreprises du secteur galèrent pour détenir des comptes bancaires.

-Les gouvernements de différents pays ont exprimé des positions pas vraiment bitcoin/crypto friendly.


Sans oublier les taxations, les refus de paiement autrefois autorisés, et j'en passe.
Le #2022069
J'espère que c'est la fin de cet enfer énergétique...
Le #2022070
Sans entrer dans ce débat de fond, il était intéressant de constater qu'une ''monnaie'' non régulée par une banque centrale, puisse ''évoluer'' basée simplement sur la loi de l'offre et la demande.
Le #2022076
Safirion a écrit :

J'espère que c'est la fin de cet enfer énergétique...


Et de la pénurie de cartes graphiques !
Le #2022079
Narcos a écrit :

Sans entrer dans ce débat de fond, il était intéressant de constater qu'une ''monnaie'' non régulée par une banque centrale, puisse ''évoluer'' basée simplement sur la loi de l'offre et la demande.


Ca dure jamais très longtemps hélas ...
Si les choses sont rendues officielles les états remettent le grappin dessus
Le #2022081
Safirion a écrit :

J'espère que c'est la fin de cet enfer énergétique...


Il faut améliorer c'est tout.
Ca pousse à développer des techniques plus propre.
Le #2022088
skynet a écrit :

Narcos a écrit :

Sans entrer dans ce débat de fond, il était intéressant de constater qu'une ''monnaie'' non régulée par une banque centrale, puisse ''évoluer'' basée simplement sur la loi de l'offre et la demande.


Ca dure jamais très longtemps hélas ...
Si les choses sont rendues officielles les états remettent le grappin dessus


Oui, car déjà perçu comme un compétiteur !! Les banques centrales veulent conserver toutes les cartes en main. Mais au final, ce n'est pas plus mal
ChristianKircher Hors ligne Junior 78 points
Le #2022099
l'auteur de cet article n' est pas alle au fond de cette invention. il ne parle pas des applications de cette technologie car c' est une technologie et pas seulment une forme de monnaie. qui pensait que des sites comme alibaba peuvent devenir si importantes financierement? mais ils les sont devenus. le developpement de la technique blockchain et ce de cela ils agit quand on parle de bitcoin ,ce developpement est dans sa phase de developpement et loin d' etre adulte. il en faut encore au moins deux ans pour etre applicable au grande echelle. cela va revolutionner le secteur commerce et industrie. plus encore que internet. alors nous sommes encore loin d'une bulle speculative. au contraire. ellen'a meme pas encore commence. et elle en est encore loin pour debuter.
ChristianKircher Hors ligne Junior 78 points
Le #2022100
quand on parle de bulle speculative il vaut mieux deja regarder de combien d'argent nous parlons qui est dans cette soit disante bulle. la somme est derisoire vu les futurs applications dans l' industrie et commerce et les reductions de frais cela va engendrer. bitcoins ensemble valent environ 115 milliards de dollars. la blockchain va revolutionner la tracabilite des biens comme par exemple la nourriture. cela veut dire si un produit est danhereux on sait tout de suite ou il avait ete fabrique par ou il a passe etc. cela permets de ne pas retirer des millions d autres produits saines.ensuite les smart contracts. le commerce international demande du temps. quand on peux realiser un contrat en quelques heures au lieu de quelques jours cela est un gain evident. le marche de l'immobilier en afrique par exemple peut avec la blockchain technique se developper et stimuler la croissance economique de ces pays. le secteur des assurances va subir un changement total. vous voyez c'est ne pas une simple invention comme le chemins de fer. c'est une revolution.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme