Facebook s'intéresse à la blockain. Pour sa propre cryptomonnaie ?

Le par  |  0 commentaire(s)
Blockchain

La blockchain intéresse fortement Facebook qui forme un groupe dédié à cette technologie. Sur le court terme, cela ne signifie pas forcément la création d'une cryptomonnaie par Facebook, même si la rumeur enfle.

Juste avant la conférence F8 de Facebook en début de mois, Jan Koum, le cofondateur de WhatsApp, a annoncé son départ du groupe de Mark Zuckerberg. Pour Jan Koum, " il est temps de passer à autre chose. "

S'il évoque son besoin de prendre un peu de temps libre, sa démission pourrait être liée à des désaccords avec Facebook, dont au sujet du chiffrement de bout en bout de WhatsApp susceptible d'être affaibli et concernant le traitement de la confidentialité des données des utilisateurs.

En pleine tourmente suite à l'affaire Cambridge Analytica, la réorganisation au sein de Facebook est en réalité bien plus profonde, avec néanmoins Mark Zuckerberg qui demeure à la tête de l'entreprise qu'il a cofondée, et à ses côtés la numéro 2 actuelle du groupe Sheryl Sandberg.

D'après Recode, il s'agit d'améliorer " la communication avec les cadres et la protection de la vie privée des utilisateurs. " Il s'opère aussi un jeu de chaises musicales au profit de trois divisions principales : Family of apps (application Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram), New platforms and infra, et Central product services (publicité, sécurité, croissance).

La division " New platforms and infra " intègre des groupes consacrés à la confidentialité des données et l'infrastructure, la réalité virtuelle, la réalité augmentée, l'intelligence artificielle et un tout nouveau groupe dédié à la blockchain, à savoir cette fameuse technologie de registres distribués dont une mise en pratique parmi les plus connues est la cryptomonnaie bitcoin (et les cryptomonnaies en général) pour l'enregistrement décentralisé des transactions.

Jusqu'à présent aux commandes de la messagerie Messenger de Facebook, David Marcus relève ce qu'il qualifie de nouveau défi et déclare mettre en place un petit groupe pour " explorer la meilleure façon de tirer parti de la technologie blockchain à travers Facebook, en partant de zéro. "

Selon Cheddar, Facebook aurait l'intention de créer sa propre cryptomonnaie. Un sentiment renforcé par le fait que David Marcus a été le président du service de paiement en ligne PayPal avant de partir chez Facebook, et a rejoint à la fin de l'année dernière le conseil d'administration de Coinbase, un portefeuille et plateforme d'échange de cryptomonnaies (Bitcoin, Ethereum, Litecoin, Bitcoin Cash).

Pour autant, David Marcus ne fait pas lui-même allusion à une cryptomonnaie pour faciliter les paiements sur le réseau social Facebook. À CNBC, il avait évoqué le coût élevé et la lenteur pour les paiements utilisant actuellement de la cryptomonnaie, tout en laissant entendre que la porte reste ouverte pour plus tard.

On rappellera par ailleurs que Facebook a banni toutes les publicités en rapport avec des cryptomonnaies ; il est vrai essentiellement à cause d'une prolifération d'arnaques. Reste que la technologie blockchain peut trouver bien d'autres moyens d'expression, comme par exemple pour le stockage de données chiffrées.

Affaire à suivre, sachant que les efforts entrepris autour de la blockchain seront de toute manière de longue haleine.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme