Eugen Systems : la grève est levée dans le studio français

Le par  |  2 commentaire(s)
Steel Division Normandy 44

La grève entamée par le personnel du studio de développement français Eugen Systems il y a 7 semaines vient de prendre fin, les revendications restent toutefois de rigueur.

Dans un communiqué officiel publié le 14 février dernier par le Syndicat des Travailleurs et Travailleuses du Jeu Vidéo (STJV), on apprenait que les salariés d'Eugen Systems se mettaient en grève, puisque "Cela fait maintenant près de quinze mois que nous discutons avec la direction de graves atteintes à nos droits." Le communiqué faisait ainsi état de non-paiement des heures supplémentaires, non-respect de la convention collective du secteur, rémunérations inférieures au salaire minimum...

Steel Division Normandy 44

Face à la sourde oreille de la direction, ils étaient ainsi près de la moitié des salariés du studio à entamer une grève. 7 semaines après le début du conflit, la grève est levée, sans qu'aucune négociation n'aboutisse.

Ce mouvement de grève est particulièrement exceptionnel par son ampleur et sa mise en valeur dans les médias puisque dans l'univers du jeu vidéo et du développement règne habituellement la culture du silence. Si le combat s'arrête pour les employés au niveau de la grève, il se poursuivra devant le Conseil des Prud'hommes.

Les grévistes ont tenu a remercier les internautes pour leur soutien, une cagnotte en ligne a ainsi permis de récolter plus de 14 000 euros pour compenser les pertes de salaire.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2009568
....l'entreprise a la française , quelle model dans le monde ...j'avoue que je sais pas quoi dire !....
Le #2009603
boznake a écrit :

....l'entreprise a la française , quelle model dans le monde ...j'avoue que je sais pas quoi dire !....


Les entreprises françaises sont excellentes, c'est le modèle économique de l'Europe qui les brident et les étouffent. Des cerveaux, de la main d'oeuvre qualifiée, des idées ? Nous en avons à revendre mais tant que notre état ne comprendra pas qu'ouvrir nos frontières économiques à tous les vents ne peut amener qu'un nivellement par le bas, on continuera de patauger.

PS : J'ai une antenne en Belgique et c'est exactement le même cirque !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme