Exit Chromium : la synchronisation Google deviendra prochainement exclusive à Chrome

Le par Mathieu M.  |  9 commentaire(s)
chromium-logo

Google se détache un peu plus du projet Chromium : sans abandonner la base du navigateur libre, c'est la synchronisation des services de la marque qui deviendra prochainement exclusive à Chrome.

Chromium a connu de nombreuses évolutions et fork depuis son lancement en 2008. La base open source de Chrome, le navigateur de Google a connu quelques branches particulièrement suivies par les développeurs, avec en tête Chromium et Canary pour les plus populaires, ou des dérivés comme Microsoft Edge, Opera, Vivaldi ou encore Brave.

chrome-android

Mais au fil du temps, Google souhaite de moins en moins partager les parts de marché des navigateurs, et compte bien verrouiller certaines fonctionnalités pour son navigateur Chrome.

C'est ainsi que la marque annonce que son dispositif de synchronisation redeviendra une exclusivité dédiée à Chrome et qu'il ne sera plus question de diffuser cette fonctionnalité sur Chromium et ses dérivés.

La synchronisation des services de Google était déployée au fil de ChromeSync , Click to Call et autres modules qui n'étaient, à la base, pas prévue pour fonctionner en dehors de Chrome.

Les utilisateurs pouvaient ainsi s'identifier avec leurs comptes Google et profiter d'une synchronisation des favoris, identifiants, mots de passe et autres services de Google.

À compter du 15 mars, les interfaces de programmation seront limitées et les éditeurs devront développer leur propre service.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #2118906
Vous avez illustré l'article avec l'icône de Chrome Canary, qui n'est pas concerné par ce changement... ;-)

Edit : corrigé. Coquin .
smalldick Connecté VIP icone 5357 points
Le #2118907
Mais au fil du temps, Google souhaite de moins en moins partager les parts de marché des navigateurs, et compte bien verrouiller certaines fonctionnalités pour son navigateur Chrome.

Abus de position dominante, plus qu'a voir comment ils vont traiter les cas Micro$oft, Opera, Brave, Vivaldi.....
Anonyme
Le #2118909
smalldick a écrit :

Mais au fil du temps, Google souhaite de moins en moins partager les parts de marché des navigateurs, et compte bien verrouiller certaines fonctionnalités pour son navigateur Chrome.

Abus de position dominante, plus qu'a voir comment ils vont traiter les cas Micro$oft, Opera, Brave, Vivaldi.....


Je ne porte pas Google dans mon coeur, mais dans le contexte il me paraît normal que des forks de Chrome n'aient pas un accès direct à ton compte Google. En soi, c'est pas déconnant.
ra-mon Hors ligne Vénéré avatar 2811 points
Le #2118910
Quels sont les navigateurs qui permettent de synchroniser des données sur des services Google ?
Anonyme
Le #2118911
ra-mon a écrit :

Quels sont les navigateurs qui permettent de synchroniser des données sur des services Google ?


Il manque un peu de contexte. Dans un article lu sur un autre site, il semble que Google a effectué un audit du code de Chromium, et s'est aperçu que des fonctions liées à la synchronisation sont disponibles, alors que ce n'était pas prévu.
ra-mon Hors ligne Vénéré avatar 2811 points
Le #2118920
Nelfym a écrit :

ra-mon a écrit :

Quels sont les navigateurs qui permettent de synchroniser des données sur des services Google ?


Il manque un peu de contexte. Dans un article lu sur un autre site, il semble que Google a effectué un audit du code de Chromium, et s'est aperçu que des fonctions liées à la synchronisation sont disponibles, alors que ce n'était pas prévu.


En fait, la plupart des navigateurs basés sur Chromium (on va dire Opera, Edge, Vivaldi...) utilisent l'API de Synchro mais sans abuser des services et serveurs de Google.
Certains utilisateurs de Vivaldi demandaient, un temps, une compatibilité avec Google Sync mais ça n'a jamais été accepté pour des raisons évidentes (Vivaldi ne souhaite intégrer aucun service Google à son navigateur).
Après, il est possible que certains éditeurs qui ne pourraient assurer l'administration et le coût de l'infrastructure de synchronisation (serveurs, bande passante...) se contentent de profiter de ce que Google souhaite désormais limiter, mais je ne saurais pas en citer un seul, d'où ma question
ra-mon Hors ligne Vénéré avatar 2811 points
Le #2119006
En fait, en cherchant un peu, j'ai trouvé quelques brouteurs basés sur Chromium qui semblent synchroniser sur un compte Google : Cent Browser, Baidu Browser et Comodo Dragon , il y en surement d'autres.
TroudhuK Hors ligne Vénéré icone 3063 points
Le #2119018
Excellente nouvelle, je trouvais qu'il y avait un peu trop de Google dans mon Chromium, hop ça dégage.

Petit outil pour récupérer la dernière version sous Windows, qui fonctionne toujours (sauf pour les journaux de changements) : http://troudhuk.free.fr/WinChromium/
ra-mon Hors ligne Vénéré avatar 2811 points
Le #2119137
Parmi les googueuleries présentes dans Chromium et tous les navigateurs basés sur ce projet, il y a aussi des "extensions cachées" qu'on peut lister via chrome://system

À ma connaissance, seul Vivaldi permet de toutes les désactiver via ses options de vie privée rendant, entre autres jouissifs désagréments, la connexion aux services Google impossible !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar