ExoMars : le crash de Schiaparelli serait dû à une seconde fatidique

Le par Jérôme G.  |  7 commentaire(s)
Schiaparelli ExoMars

On y voit désormais plus clair sur les conditions du crash sur Mars de l'atterrisseur Schiaparelli. Un mauvais calcul du système de navigation est en cause.

Le 19 octobre, l'Europe a une nouvelle fois échoué à faire atterrir un engin sur la planète rouge. Dans le cadre de la mission ExoMars pilotée par l'Agence spatiale européenne (ESA), l'atterrisseur Schiaparelli, largué par la sonde spatiale Trace Gaz Orbiter en orbite autour de Mars, s'est écrasé sur le sol martien au lieu de s'y poser en douceur.

L'ESA fait part des dernières avancées de l'enquête sur cet incident. Les données recueillies confirment que l'entrée dans l'atmosphère extraterrestre et le freinage associé se sont déroulés comme prévu pour le module de près de 600 kg.

Le parachute a été déployé à une altitude de 12 km et une vitesse de 1730 km/h. Le bouclier thermique avant a été éjecté à une altitude de 7,8 km. Néanmoins, l'ESA explique que juste après le déploiement du parachute, l'instrument utilisé pour mesurer les accélérations de l'atterrisseur (Inertial Measurement Unit) a bloqué pendant une seconde sur son indication maximale.

L'information erronée a été transmise au système de navigation. Lors de ses calculs, il a estimé une altitude négative, alors qu'en réalité Schiaparelli était encore aux alentours de 3,7 km d'altitude. Il a été ordonné la libération du parachute et du bouclier arrière, un très bref allumage des rétrofusées et leur extinction. L'atterrisseur s'est ainsi écrasé sur Mars à la vitesse de 540 km/h.

Schiaparelli-zone-du-crash

Zone du crash vue par la sonde Trace Gaz Orbiter

Ce comportement a été reproduit lors de simulations informatiques pour vérifier la réponse du système de contrôle à une information erronée. Néanmoins, il est toujours question d'une conclusion dite " très préliminaire ". Une commission d'enquête indépendante rendra ses conclusions début 2017.

Schiaparelli-sequence-atterrissage-prevue
La séquence d'atterrissage qui était prévue

La sonde Trace Gaz Orbiter poursuit ses observations et devra ultérieurement permettre de mieux comprendre l'atmosphère de Mars. TGO devra en outre servir de relais de communication au rover européen prévu pour se poser en 2020 sur la planète rouge. Du moins, si les budgets européens suivent.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
cycnus Hors ligne VIP avatar 14967 points
Le #1935066
Ca ne fait pas très sérieux quand même...
lariebrice Hors ligne Senior icone 474 points
Le #1935067
Il est rappelle que trois seconde avant sa mort, il était vivant .
Les scientifiques s' interrogent: était ce le bug mortel ?
Safirion Hors ligne VIP icone 40153 points
Le #1935079
Toujours checker les retour de fonction... Y en a une qui devait retourner -1 ou la valeur maximale du int du coup résultat négatif ouaip... triste...
Anonyme
Le #1935087
cycnus a écrit :

Ca ne fait pas très sérieux quand même...


Les tocards qui ne trouvent pas sérieux de tels exploits technologiques même lorsque parfois il y a un problème.... que dire ???
Sans doute que tu aurais fait mieux... ces gens sont les memes qui ont reussi d'autres exploits incroyables.... et voila ton jugement de comptoir de bistrot...
Safirion Hors ligne VIP icone 40153 points
Le #1935113
Magic2016 a écrit :

cycnus a écrit :

Ca ne fait pas très sérieux quand même...


Les tocards qui ne trouvent pas sérieux de tels exploits technologiques même lorsque parfois il y a un problème.... que dire ???
Sans doute que tu aurais fait mieux... ces gens sont les memes qui ont reussi d'autres exploits incroyables.... et voila ton jugement de comptoir de bistrot...


Clair... Tout le monde peut faire une erreur, ce n'est pas pour autant que leur travail n'est pas sérieux !
Anonyme
Le #1935529
Les premières ordures humaines sont arrivées sur Mars ....
On envoi les éboueurs quand ?
Safirion Hors ligne VIP icone 40153 points
Le #1935560
DeepBlueOcean a écrit :

Les premières ordures humaines sont arrivées sur Mars ....
On envoi les éboueurs quand ?


?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar