Facebook menace d'une fermeture des services en Europe

Le par Mathieu M.  |  23 commentaire(s)
facebook-lite

Les nouvelles législations européennes concernant la protection et la gestion des données des utilisateurs amènent Facebook à menacer d'une fermeture de ses services sur le vieux Continent.

Après avoir été plutôt tolérante avec les GAFA, notamment en leur proposant des arrangements fiscaux leur permettant de piller une grande partie de l'Europe, l'Irlande change son fusil d'épaule et souhaite désormais imposer à Facebook de ne plus transférer les données personnelles des utilisateurs européens vers les USA.

mobile-facebook-instagram

C'est la Data Protection Commissionner qui a rendu ainsi une décision visant à imposer la mesure à Facebook, qui a de son côté rétorqué à la Haute Cour irlandaise que cela était techniquement impossible et que cela pourrait entrainer une fermeture des services en Europe.

OnePlus 8 

699€€ sur Amazon* * Prix initial : 699€€.

La Commission de protection des données irlandaise cite ainsi un arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne de juillet 2020 qui invalide le Privacy Shield, un accord autorisant les entreprises numériques américaines à réaliser un transfert de données des utilisateurs résident en Europe vers ses serveurs aux États-Unis.

Jusqu'ici, Facebook bénéficiait de ce système, mais pour l'Irlande, il n'est pas justifié. En effet, cette autorisation n'a de sens que si le service offre des garanties sur la protection des données personnelles. Or, on sait que Facebook a fait l'objet de fuites importantes ces dernières années et que la protection des données personnelles amenant même Mark Zuckerberg à s'expliquer face au Sénat américain. Ce défaut de sécurisation des données entre donc en conflit avec les accords du Privacy Shield et en toute logique, Facebook ne devrait plus exporter les données d'utilisateurs européens vers les USA.

De son côté Facebook explique que tout changement à ce niveau est techniquement complexe, voire impossible, et que cela pourrait impliquer la fin des différents services de la marque (Facebook, Instagram, Whatsapp) en Europe. Une menace de fermeture qui parait toutefois improbable : la marque peut difficilement faire l'impasse sur plus d'un demi-milliard d'utilisateurs alors même que le réseau principal Facebook est déjà en perte de vitesse.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
phebus29 offline Hors ligne Vétéran avatar 1733 points
Le #2108874
C'est dans l'air du temps et c'est une bonne chose pour nous.

Trump l'a imposé avec TikTok.
La Russie souhaite faire la même chose, je ne sais pas où ils en sont.
cycnus offline Hors ligne VIP avatar 15486 points
Le #2108880
j'utilise Facebook mais je suis tout à fait prêt à m'en passer pour la bonne cause. Les États-Unis ont commencé à foutre la mère avec Huawxei et Tik Tiok, si l'Europe ne s'attaque pas frontalement aux Gafa, les États-Unis vont continuer leur pillage. On n'est pas très loin de la situation des années 30 quand l'Allemagne tentait des coups de poker gagnants.
Laserman49 offline Hors ligne Vétéran avatar 1746 points
Le #2108884
On a le droit de dire CHOUETTE ? ? ? ? ? Ou ENFIN ! ! ! ! ! Ou quel soulagement ! ! ! ! !
iinconnu offline Hors ligne Vénéré avatar 3000 points
Le #2108886
C'est beaucoup plus complique que ce qui est expose dans l'article en realite: le probleme n'est pas de transferer ou ne pas transferer les donnees (rien ne l'interdit en realite si ils se conforme aux exigences de securite du GDPR) mais en revanche c'est le couplage avec le privacy shield qui font d'eux les "proprietaires" des donnees sous certaines conditions et cela ne depend pas (entierement) de l'entreprise mais du gouvernement US (notament en cas de fuite de donnee pouvant impacter la securite du territoire, ce qui contredit le GDPR qui lui dit qu'on en est proprietaire et immediatement informe).

(PS: c'est pas le service en europe qui est impacte mais le service pour les europeens dont ceux vivant a l'etranger)
NannyFox offline Hors ligne Héroïque icone 752 points
Le #2108890
phebus29 a écrit :

C'est dans l'air du temps et c'est une bonne chose pour nous.

Trump l'a imposé avec TikTok.
La Russie souhaite faire la même chose, je ne sais pas où ils en sont.


+1, aller hop on ferme : Facebook, Google, Amazon, Netflix, etc, etc. Du balais les GAFAM-NATU.
CoRsCiA offline Hors ligne VIP icone 6610 points
Premium
Le #2108894
Zuckerberg : Meme pas Cap' !!! allez, vas y !!! ....
FRANCKYIV online Connecté VIP icone 53758 points
Premium
Le #2108898
LauXy offline Hors ligne VIP icone 18762 points
Premium
Le #2108904
Ca va finir comme Apple et Epic Games.
Menacer de fermer les services Facebook risque de perdre pas mal de comptes en dehors de Facebook dont les jeux, les médias, les sites de rencontres ...etc

ça va être en grogne.
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6269 points
Le #2108912
Toute l'Europe chassée de Face de bouc comme de vulgaire Dieudonné ... -->[]
JCDentonMale offline Hors ligne Vénéré icone 4912 points
Le #2108918
Le problème de quitter Facebook tout seul c'est que l'on s'isole. Mais s'il fermait, tout le monde arrêterait de l'utiliser en même temps. Et là je dirais : enfin !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire