Oculus et compte Facebook : l'autorité allemande de la concurrence enquête

Le par Jérôme G.  |  2 commentaire(s)
Oculus Quest 2 x

Facebook fait l'objet d'une enquête par l'autorité allemande de la concurrence qui se penche sur le lien entre Oculus et le réseau social.

Outre-Rhin, l'autorité de la concurrence a ouvert une enquête qui concerne le groupe Facebook et un possible abus de position dominante. Dans le collimateur du Bundeskartellamt, le lien entre les produits de réalité virtuelle Oculus (Oculus from Facebook), le réseau social et la plateforme Facebook.

Depuis cet automne, une personne qui utilise pour la première fois un appareil Oculus a l'obligation de se connecter avec un compte Facebook. Pour un utilisateur qui disposait d'un compte Oculus, il a la possibilité de se connecter avec Facebook et de fusionner ses comptes Oculus et Facebook.

Si le choix est fait de ne pas procéder à une fusion des comptes, il est possible de continuer à utiliser un compte Oculus pendant deux ans, moyennant des aléas de fonctionnement pour certaines applications nécessitant un compte Facebook.

À partir de janvier 2023, le support des comptes Oculus prendra fin. En outre, tous les futurs appareils Oculus nécessiteront un compte Facebook, même si un utilisateur avait déjà un compte Oculus.

oculus-quest-2

Les suites du rachat d'Oculus en 2014...

" Le fait de lier ainsi les produits de réalité virtuelle et le réseau social du groupe pourrait constituer un abus de position dominante de Facebook. Avec son réseau social, Facebook occupe une position dominante en Allemagne et est déjà un acteur important sur le marché émergent mais croissant de la réalité virtuelle. Nous avons l'intention d'examiner si et dans quelle mesure cela affectera la concurrence dans les deux domaines d'activité ", justifie le président du Bundeskartellamt.

Dans un communiqué, l'autorité allemande de la concurrence souligne également que Facebook a commencé à intégrer ses activités de réalité augmentée dans son réseau social Facebook.com via les Facebook Reality Labs.

À noter que les produits Oculus ne sont actuellement plus en vente en Allemagne. L'Oculus Quest 2 n'a par exemple pas encore été commercialisé en Allemagne. Une situation qui serait sans aucun rapport avec l'initiative du Bundeskartellamt.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
smalldick offline Hors ligne VIP icone 6544 points
Le #2115821
On avait l'impression que cela choquait personne, si l'on accepte ces pratiques alors on va devoir accepter telle lessive avec tel lave-linge ou tel produit pétrolier avec tel marque de fabriquant automobile. De l'autre coté du Rhin il y a pas que du fromage blanc entre les oreilles.
floys offline Hors ligne Vétéran avatar 2126 points
Le #2115827
c'est un tres bon premier pas, Si ca peux donner des idées à d'autre pays genre la France....
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire