Facebook annonce le lancement de ses écrans intelligents Portal et Portal+

Le par  |  3 commentaire(s)
Facebook-Portal-Portal+

Depuis quelques mois, nous avons pris l’habitude de n’entendre parler de Facebook que lorsqu’une faille de sécurité ou des fuites de données apparaissaient. Pourtant, il y a quelques jours, l’entreprise américaine annonçait qu’elle commercialiserait ses propres écrans intelligents avec assistant vocal, baptisés Portal et Portal+. Aucune date n’a encore été annoncée, mais cela n’en est pas moins une nouvelle étape majeure dans l’évolution de l’entreprise.

Un écran intelligent pour concurrencer les grands
Avec ce nouvel appareil Facebook décide clairement de mettre les pieds sur un terrain qui lui était jusqu’alors inconnu, celui des objets connectés. Cette décision met l’entreprise en concurrence directe avec deux autres géants de la Silicon Valley, Google et Amazon. Il semblerait bien que les assistants vocaux soient la prochaine étape de la révolution numérique.

Cette "enceinte" connectée, qui est en fait un écran intelligent, répond au nom de Portal et est reliée à votre réseau Wi-Fi. Elle répondra à la commande vocale via l'intégration (étrangement) de l'assistant vocal Alexa d'Amazon, avec une utilisation similaire à Echo Show. Compatibles Wi-Fi (802.11a/b/g/n/ac) double-bande (2,4 GHz et 5 GHz) et Bluetooth 4.2, ces appareils sont équipés de quatre micros (deux à l'avant et deux à l'arrière), d'une caméra grand angle (140°) de 12 mégapixels à l'avant, et d'un capteur de luminosité ambiante.

Facebook-Portal

Cet appareil connecté disposera de tout un tas d’applications internes pour écouter de la musique (Spotify,..), faire des recherches vocales, lire des histoires aux enfants, servir de cadre numérique, etc. Il sera proposé en deux versions, Portal avec un écran 10,1" ou Portal+ avec un écran de 15,6 pouces, et permettra donc de passer des appels vidéo via Messenger avec jusqu'à sept personnes à la fois.

Des problèmes de confiance

Après le scandale de Cambridge Analytica et les multiples failles de sécurité qui ont marqué l’année 2018 pour Facebook, le public a accueilli l’annonce de cette commercialisation avec méfiance. On se demande, en effet, si le timing d’une telle annonce a été correctement choisi. À peine deux semaines après l’annonce d’une faille de sécurité majeure, il n’est pas certain que le public soit enclin à confier un peu plus encore de son intimité à Facebook.

Pour résoudre ce problème, Facebook a mis en place des systèmes de sécurité et, pour la première fois dans l’histoire du réseau social, il n’y aura pas besoin de s’initier à l’informatique pour les comprendre. En effet, un bouton pour désactiver le micro et un autre pour désactiver la caméra seront disponibles directement sur l’appareil. Apparemment, l’ "enceinte" serait même livrée avec un dispositif pour poser un cache sur la caméra.

A noter que l'intelligence logicielle de la caméra et l'audio n'ont pas recours aux serveurs de Facebook, l'exécution se faisant en local sur l'appareil. Seuls les échanges vocaux avec Portal sont envoyés aux serveurs Facebook (après " Hey Portal ") et avec la possibilité d'en gérer l'historique.

Facebook veut répondre à un vrai besoin

Si on en croit les déclarations de Andrew Bosworth, vice-président des équipements de consommation chez Facebook, le réseau social commercialise cette enceinte munie d’un écran pour répondre à un vrai besoin des utilisateurs. En effet, les appels vidéo seraient de plus en plus nombreux, notamment à travers des applications comme WhatsApp ou Messenger.

Facebook a donc voulu apporter un nouvel objet qui permettra de passer des appels vidéo de manière beaucoup plus pratique. Avec Portal et Portal+, vous aurez les mains libres pour continuer à faire ce que vous faisiez tout en continuant à discuter. Toujours selon Andrew Bosworth, Portal est un outil unique que l’entreprise a développé parce qu’elle ne trouvait rien d’équivalent chez ses concurrents. 

Portal et Portal+ seront prochainement lancés aux États-Unis à respectivement 199 $ et 349 $.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2036461
De l'utilisateur ou de son écran, il fallait bien qu'un des deux soit intelligent.
Le #2036478
Aucun interet... une tablette ou un autre écran peut faire l'affaire et surtout.

Un autre service beaucoup moins intrusif peut faire l'affaire...
Le #2036546
Le developpement de la pornographie est continuellement "en marche".
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme