Élections européennes : Facebook déploie ses garde-fous pour la publicité

Le par  |  3 commentaire(s)
europe

Comme prévu, Facebook met en application pour l'Europe ses nouvelles règles en matière de publicités politiques et avec un effort de transparence.

En début d'année, Facebook avait annoncé que ses outils de transparence des publicités politiques allaient débarquer dans les pays de l'Union européenne dans la perspective des prochaines élections européennes de mai. Ils sont désormais déployés.

Parmi les mesures, le fait que les annonceurs devront demander l'autorisation d'acheter des publicités politiques. " Tous les annonceurs de l'UE devront être autorisés dans leur pays à diffuser des publicités en rapport avec les élections du Parlement européen. "

Cette territorialité vise à prévenir des abus et des tentatives d'acteurs étrangers d'interférer avec le vote d'électeurs européens. Pour une vérification, il sera demandé des documents. Facebook s'appuiera en outre sur des systèmes automatisés et des signalements d'utilisateurs afin d'appliquer la réglementation.

Sans trop se bercer d'illusions, Facebook écrit : " Nous sommes conscients que certaines personnes peuvent essayer de contourner n'importe quel système, mais nous sommes convaincus que cela posera un véritable obstacle pour tous ceux qui envisagent d'utiliser notre système publicitaire pour interférer avec une élection depuis un autre pays. "

bibliotheque-publicitaire-facebook
Un utilisateur sera en outre en mesure de cliquer sur un lien et prendre connaissance de l'origine du financement d'une publicité politique. Une Bibliothèque publicitaire Facebook permet par ailleurs à l'utilisateur de s'informer sur les détails de publicités politiques ou portant sur des débats d'intérêt général. Elles y sont conservées pour une durée de sept ans.

Les publicités ne respectant pas les règles du jeu commenceront à être bloquées à partir de mi-avril. Les mesures pour les publicités sur Facebook et Instagram étaient déjà en vigueur outre-Atlantique notamment. Un déploiement mondial est prévu d'ici fin juin.

" Ces changements n'empêcheront pas entièrement les abus. Nous affrontons des adversaires intelligents, créatifs et bien financés qui changent de tactique au moment où nous repérons les abus. Mais nous pensons qu'ils contribueront à prévenir toute future interférence dans les élections sur Facebook ", écrit le groupe de Mark Zuckerberg.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2057084
Juste ouvert à la NSA et aux Russes....
Le #2057089
Magic2016 a écrit :

Juste ouvert à la NSA et aux Russes....


C'est déjà un public deux fois plus vastes que ceux de tes commentaires
Le #2057323
L'UE est bonne grosse dictature des commissaires / lobbyistes non élus de Bruxelles. FREXIT VITE !

Intuitivement, vous sentez que l’Union européenne et l’euro ne fonctionnent pas et qu’ils nous entraînent vers le désastre. Pourtant, vous craignez d’en sortir, car des « experts » — qui se sont toujours trompés sur tout — tentent constamment de vous en dissuader en prophétisant l’apocalypse.

Contrat de prêt, contrat d’embauche, contrat de location…Vous le savez très bien : si vous ne voulez pas vous faire escroquer, vous devez toujours lire très attentivement chacun des articles qu’on veut vous faire signer.
Pour un pays, c’est la même chose !
Le problème no 1 de la France actuelle, c’est que nos dirigeants, de droite ou de gauche, ont signé des traités européens, qui sont en fait des contrats contraignants, que les Français n’ont pas lus attentivement.

https://dsibelmedia.zonefr.com/news/europe-nazis-cia-c-%C3%A0-vous-fr5-confirme-la-v%C3%A9racit%C3%A9-des-d%C3%A9clarations-de-fran%C3%A7ois-asselineau-22
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme