Facebook recrute l'humain pour examiner des publicités sensibles

Le par  |  6 commentaire(s)
Facebook-HQ

Les publicités ciblant certains groupes de personnes et ayant trait à des questions politiques, religieuses, ethniques ou sociales, feront l'objet d'un examen manuel par Facebook avant approbation.

Une analyse automatisée ne peut pas tout. Pour examiner les publicités, Facebook s'appuie aussi sur l'humain et a annoncé le renforcement de ses équipes. Alors que les efforts dans le machine learning vont s'intensifier, plus d'un millier de personnes vont dans le même temps être recrutées avec pour but d'améliorer la détection et la suppression de publicités inappropriées.

L'annonce avait été faite alors que le réseau social a divulgué au Congrès américain les 3 000 publicités qui auraient été indirectement payées par la Russie et diffusées lors de la dernière campagne présidentielle. En septembre, Facebook expliquait avoir découvert qu'entre juin 2015 et mai 2017, 471 comptes et pages avaient diffusé ces publicités payées 100 000 $ et en violation de sa politique d'utilisation.

Portant sur des sujets comme les droits LGBT, les questions raciales, l'immigration et les armes, les messages sponsorisés " russes " ont été vus par environ 10 millions de personnes aux États-Unis, avec potentiellement une influence sur la campagne présidentielle en touchant à des thématiques sensibles dans l'opinion.

Facebook-bulle

Axios rapporte que Facebook vient d'indiquer dans un email envoyé à des annonceurs que des publicités qui ciblent certains groupes et abordent des questions politiques, religieuses, ethniques ou sociales vont commencer à être examinées manuellement.

Les annonceurs sont prévenus que cet examen humain aura un impact sur le délai de lancement de nouvelles campagnes promotionnelles, du moins le temps que tout se mette en place. Facebook escompte améliorer la procédure au fil du temps.

C'est quelque part l'aveu que la procédure essentiellement algorithmique avait des failles. Des failles qui existent aussi avec les fake news.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1983702
"recrute de l'humain"... pourquoi pas "élève des chevaux" tant qu'on y est.
Le #1983706
Ulysse2K a écrit :

"recrute de l'humain"... pourquoi pas "élève des chevaux" tant qu'on y est.


C'est vrai que y à certains articles qui comportent des expressions pas très réfléchies...
Le #1983711
Comprendre que si les annonces ne vont pas dans le sens de l'empire militaro-industriel US et de sa doxa, elles seront supprimées par des humains car le Edge Rank n'est pas aussi performant que certains voudraient nous faire croire. De toute manière, j'ai tiré un trait sur Facebook, Twitter et toute la clique made in USA pour me réfugier sur un réseau 100% Français indépendant avec une âme familiale ! https:///www.chamanzone.com bien sympa
Le #1983713
Ulysse2K a écrit :

"recrute de l'humain"... pourquoi pas "élève des chevaux" tant qu'on y est.


Exactement ce que je me suis dit...

Et aussi : "Les publicités ciblant des personnes..." à part des personnes, qui peut-on cibler avec de la pub? des téléphones/TV/machines à laver ?
Le #1983824
zorglub123 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

"recrute de l'humain"... pourquoi pas "élève des chevaux" tant qu'on y est.


Exactement ce que je me suis dit...

Et aussi : "Les publicités ciblant des personnes..." à part des personnes, qui peut-on cibler avec de la pub? des téléphones/TV/machines à laver ?


Pareil, ça craint ce titre
Le #1983829
B'alors ? La sacro-sainte IA est pas assez I ???
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme