WhatsApp : l'Allemagne met le holà pour le partage de données avec Facebook

Le par Jérôme G.  |  10 commentaire(s)
whatsapp-logo

De manière temporaire, l'Allemagne veut bloquer la mise à jour des conditions d'utilisation de WhatsApp avec le partage de davantage de données pour Facebook.

Autorité allemande en charge de la protection des données, le HmbBfDI (Hamburg Commissioner for Data Protection and Freedom of Information) interdit à Facebook de traiter les données personnelles de WhatsApp à ses propres fins. Une ordonnance est à exécution immédiate pour une durée de trois mois.

Le HmbBfDI souligne (PDF) une procédure d'urgence dans le cadre du Règlement européen sur la protection des données (RGPD). Dans le même temps et compte de tenu de la durée limitée de l'ordonnance, l'affaire sera portée devant le Comité européen de la protection des données afin de " faciliter une décision contraignante au niveau européen. "

Facebook est en quête de nouveaux moyens de monétisation pour la populaire solution de messagerie WhatsApp qui est dans son giron. La dernière initiative en date concerne des possibilités pour les entreprises pour une mise en relation avec les utilisateurs et un service client, des achats in-app.

Cela implique de nouvelles conditions d'utilisation qui doivent être acceptées avant mi-mai. Elles offrent davantage de latitude pour le partage de données de WhatsApp avec Facebook.

bras-fer

Bras de fer entre le HmbBfDI et Facebook

Pour Johannes Caspar du HmbBfDI, cette mise à jour n'est pas légale. " L'ordonnance vise à sauvegarder les droits et libertés des millions d'utilisateurs qui approuvent les conditions d'utilisation dans toute l'Allemagne. L'objectif est de prévenir les inconvénients et dommages associés à une telle procédure de boîte noire. "

Il souligne qu'il y a près de 60 millions d'utilisateurs de WhatsApp en Allemagne et ajoute : " Les critiques formulées dans le monde entier à l'encontre des nouvelles conditions d'utilisation devraient inciter à repenser fondamentalement le mécanisme de consentement une fois de plus. Sans la confiance des utilisateurs, aucun modèle économique basé sur les données ne peut réussir à long terme. "

Dans une réaction, un porte-parole de Facebook a déclaré à CNBC que l'ordonnance du HmbBfDI est basée sur " une incompréhension fondamentale de l'objectif et de l'effet de la mise à jour de WhatsApp et n'a donc pas de base légale. "

Un retour en arrière n'est pas d'actualité pour le déploiement de la mise à jour des conditions d'utilisation. " Notre récente mise à jour explique les options dont disposent les gens pour envoyer un message à une entreprise sur WhatsApp et fournit davantage de transparence sur la façon dont nous collectons et utilisons les données. […] Nous restons pleinement engagés à fournir des communications sécurisées et privées pour tout le monde. "

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
sebastien31 offline Hors ligne Vétéran icone 1211 points
Le #2130700
À force, j'ai bien peur que les sites internet risque de devenir payant.

Ça ne va pas plaire à beaucoup, mais je pense que le tout gratuit finira par disparaitre.
Devine offline Hors ligne Vétéran icone 1726 points
Le #2130702
sebastien31 a écrit :

À force, j'ai bien peur que les sites internet risque de devenir payant.

Ça ne va pas plaire à beaucoup, mais je pense que le tout gratuit finira par disparaitre.


Il n'existe déjà pas de "tout gratuit". Tout est payant d'une façon ou d'une autre. le gratuit n'est qu'illusion

FRANCKYIV away Absent VIP icone 59413 points
Premium
Le #2130704
sebastien31 a écrit :

À force, j'ai bien peur que les sites internet risque de devenir payant.

Ça ne va pas plaire à beaucoup, mais je pense que le tout gratuit finira par disparaitre.


En fait, tu auras deux choix dans le futur :

- Lire du gratuit (de mauvaise qualité) produit par des intelligences artificielles.
- Lire du payant (de qualité) fait par des humains.
Devine offline Hors ligne Vétéran icone 1726 points
Le #2130706
FRANCKYIV a écrit :

sebastien31 a écrit :

À force, j'ai bien peur que les sites internet risque de devenir payant.

Ça ne va pas plaire à beaucoup, mais je pense que le tout gratuit finira par disparaitre.


En fait, tu auras deux choix dans le futur :

- Lire du gratuit (de mauvaise qualité produit par des intelligences artificielles.
- Lire du payant (de qualité fait par des humains.


"- Lire du payant (de qualité) fait par des humains."
et encore ...
kerlutinoec offline Hors ligne VIP icone 15783 points
Le #2130727
Vu ce qu'on lit actuellement parfois !
kerlutinoec offline Hors ligne VIP icone 15783 points
Le #2130728
Devine a écrit :

sebastien31 a écrit :

À force, j'ai bien peur que les sites internet risque de devenir payant.

Ça ne va pas plaire à beaucoup, mais je pense que le tout gratuit finira par disparaitre.


Il n'existe déjà pas de "tout gratuit". Tout est payant d'une façon ou d'une autre. le gratuit n'est qu'illusion



Qu'est-ce qui empêche de mettre de la pub non ciblée comme avant ?
phebus29 away Absent Vétéran avatar 1954 points
Le #2130739
FRANCKYIV a écrit :

sebastien31 a écrit :

À force, j'ai bien peur que les sites internet risque de devenir payant.

Ça ne va pas plaire à beaucoup, mais je pense que le tout gratuit finira par disparaitre.


En fait, tu auras deux choix dans le futur :

- Lire du gratuit (de mauvaise qualité produit par des intelligences artificielles.
- Lire du payant (de qualité fait par des humains.


On parle de facebook là, je doute que le contenu soit de meilleur qualité que du contenu d'IA
FRANCKYIV away Absent VIP icone 59413 points
Premium
Le #2130740
phebus29 a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

sebastien31 a écrit :

À force, j'ai bien peur que les sites internet risque de devenir payant.

Ça ne va pas plaire à beaucoup, mais je pense que le tout gratuit finira par disparaitre.


En fait, tu auras deux choix dans le futur :

- Lire du gratuit (de mauvaise qualité produit par des intelligences artificielles.
- Lire du payant (de qualité fait par des humains.


On parle de facebook là, je doute que le contenu soit de meilleur qualité que du contenu d'IA



zzepx online Connecté VIP icone 11007 points
Premium
Le #2130745
FRANCKYIV a écrit :

sebastien31 a écrit :

À force, j'ai bien peur que les sites internet risque de devenir payant.

Ça ne va pas plaire à beaucoup, mais je pense que le tout gratuit finira par disparaitre.


En fait, tu auras deux choix dans le futur :

- Lire du gratuit (de mauvaise qualité produit par des intelligences artificielles.
- Lire du payant (de qualité fait par des humains.


Lire du gratuit (de mauvaise qualité) produit par des intelligences artificielles.

Même si tu as raison, ce n'est pas gentil pour tmtisfree.
Un peu de tolérance que diable !
Kimyh online Connecté Vénéré avatar 4151 points
Le #2130763
Peut etre que l intelligence artificielle nous lira le texte a voix haute, vu que d ici la l humanité aura probablement passé un cap supplémentaire dans son éternelle recherche de facilité.
(Oui, c est une élégante façon de dire que nous devenons de plus en plus "fait néant")
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire