Le commerce en ligne est en forme

Le par  |  2 commentaire(s)
panier

La vente en ligne est en pleine forme, le secteur a atteint de nouveaux records en 2017.

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a publié ce mardi des chiffres concernant le secteur sur l'année 2017. Et comme on pouvait s'y attendre, la vente en ligne à établi de nouveaux records en France l'année passée.

panier

De 8,4 milliards d'euros de ventes enregistrées en 2005, la valeur du marché est passée à 81,7 milliards d'euros en 2017. C'est la première fois que le marché de la vente en ligne dépasse le cap des 80 milliards d'euros de ventes pour une hausse de 14,3% sur l'année, soit une progression stable comparée à 2015.

Comme pour chaque année, ce sont les périodes de promotions de fin d'année qui auront fait s'envoler les chiffres. La Fevad indique que l'on compte 37,4 millions de cyberacheteurs en France, soit 700 000 de plus que l'année précédente.

Le panier moyen continue d'afficher une tendance à la baisse avec 65,50€, mais la fréquence des achats est en augmentation. Ainsi, on compte en moyenne 33 achats par personne sur l'année, contre 28 seulement en 2016. La multiplication des achats est principalement encouragée par la diminution ou la disparition des frais de port ainsi que les livraisons rapides en 24h, voire 12 heures selon certains services.

Le marché profite également de la démocratisation des applications de vente sur smartphone. Le total des ventes réalisées sur smartphone a bondi de 38% sur l'année et représente désormais 20% du marché.

Sur l'année 2017, les acheteurs auront dépensé environ 2200 euros par personne. Le secteur qui fait le plus vendre en ligne est celui du textile. Du côté des enseignes privilégiées, le podium revient à Amazon, Fnac Darty et Cdiscount.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1999214
En forme de quoi ?

CLIC... Plus là ==>[]
Le #1999246
A part l'alimentaire, cela pourrait il remettre la pérennité de la grande distribution un jour ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme