Le filtrage britannique des sites pornographiques est abandonné

Le par  |  28 commentaire(s) Source : BBC - Le Monde
xxx-nom-domaine

Le système strict et obligatoire de vérification de l'âge pour l'accès aux sites pornographiques - avec son corollaire de filtrage - est finalement abandonné par le gouvernement britannique.

C'est un projet au long cours maintes fois reporté qui a finalement été abandonné. Le gouvernement britannique a officiellement décidé de renoncer à l'introduction d'un système strict et obligatoire de vérification de l'âge afin d'éviter la consultation de sites pornographiques par des mineurs.

À défaut, les sites pornographiques auraient été susceptibles de figurer sur une liste noire et d'être bloqués par les fournisseurs d'accès à Internet. La mesure devait s'appliquer aux sites à caractère commercial proposant des contenus pornographiques, qu'ils soient situés au Royaume-Uni ou en-dehors.

Le contrôle de l'âge devait aller au-delà du contrôle basique déjà pratiqué et reposant sur une simple déclaration avec une case à cocher. Laissé à la discrétion des sites concernés, il aurait pu s'appuyer sur un code d'accès fourni par des commerçants sur présentation d'une pièce d'identité, une vérification de documents d'identité, l'entrée d'un numéro de carte bancaire parmi les pistes un temps envisagées.

Le projet a suscité des critiques en matière de respect de la vie privée et sur l'efficacité même de la mesure avec des contournements simples permettant aux mineurs d'accéder aux sites.

xxx
Le gouvernement britannique assure désormais que son " engagement à protéger les enfants en ligne est inébranlable. " Il estime que " le contenu pour adultes est trop facilement accessible " et qu'il faut faire davantage " pour protéger les enfants contre les préjudices. "

La question du filtrage devrait en outre revenir, mais dans le cadre de propositions plus larges sur les préjudices en ligne.

En France, la secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes Marlène Schiappa avait évoqué l'année dernière la possibilité de " filtres très importants " après avoir dénoncé un accès précoce très préoccupant à la pornographie.

Du temps où il était secrétaire d'État au Numérique, Mounir Mahjoubi avait confirmé en début d'année un travail en cours sur ce sujet et sa préférence pour une solution reposant sur un tiers de confiance pour le contrôle de l'âge, sans que le site pornographique ne connaisse l'identité de l'internaute.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2080951
Oui, le coup de mettre tous les sites pornos sur une liste noir qui pourrait être utilisé en tant que contrôle parental est une bonne idée je trouve.

Obliger les gens à s'inscrire sur une liste pour consulter les sites pornos, c'est les catégoriser quoi ... ( comment ça pour moi c'est déjà fait ... )
Le #2080952
"après avoir dénoncé un accès précoce très préoccupant à la pornographie."

Crétins de parents qui refilent à leur gamin de 10 ans un smartphone plus grand que le mien avec 50Go de data ...
Le #2080954
Deja il faudrait etablir un age légal pour tous les pays, car a la base, un simple VPN permet de bypasser cette étape.

Ensuite, un moyen (pour moi) simple de filtrer : Une CB avec un retrait de 100 euro avec le nom de la société qui va bien en caractere laissant aucun doute sur l'activité avec un remboursement si envoi d'un Carte d'Identité au meme nom et présentant l'age légal du pays.

Ca deja, ce serait un bon moyen de stopper un peu les choses. Ensuite, tu traques les partage de connexion pour fliquer les compte qui ont été un peu revendu sous le manteau ...

et voila une politique assez simple et rapide à mettre en place
Le #2080955
Le gouvernement britannique assure désormais que son "engagement à protéger les enfants en ligne est inébranlable". Les ados, eux, veulent que ça soit branlable

--->[ ]
Le #2080956
skynet a écrit :

"après avoir dénoncé un accès précoce très préoccupant à la pornographie."

Crétins de parents qui refilent à leur gamin de 10 ans un smartphone plus grand que le mien avec 50Go de data ...


10 ans t'es gentil, y'en a de 6 ans dans mon village, comme la maternelle et la primaire est accolé, on les reconnais tout de suite, j'ai cru que j’hallucinais de voir ces gosse avec leur Galaxy S9/ S9+ vers midi dehors a attendre le groupe qui va manger au périscolaire, car pas asse de place dans le bâtiment principale....

Bref un encadrement de qualité, Parents et personnelle scolaire...

Quand je pense que mon premier "téléphone" je l'ai ut quand je suis rentré au lycée, pour pouvoir me débrouillé si jamais le bus a un empêchement... et y'avait pas de forfait internet, on payait encore les sms et les appel a l'unité.
Le #2080957
CoRsCiA a écrit :

Deja il faudrait etablir un age légal pour tous les pays, car a la base, un simple VPN permet de bypasser cette étape.

Ensuite, un moyen (pour moi) simple de filtrer : Une CB avec un retrait de 100 euro avec le nom de la société qui va bien en caractere laissant aucun doute sur l'activité avec un remboursement si envoi d'un Carte d'Identité au meme nom et présentant l'age légal du pays.

Ca deja, ce serait un bon moyen de stopper un peu les choses. Ensuite, tu traques les partage de connexion pour fliquer les compte qui ont été un peu revendu sous le manteau ...

et voila une politique assez simple et rapide à mettre en place


Donc aucun respect pour la vie privée (en quoi un site gratuit pourrait demander l'identité des gens qui surfent dessus ?) ?

Ah bin oui on s'en fout de ça en fait...
Le #2080959
CoRsCiA a écrit :

Deja il faudrait etablir un age légal pour tous les pays, car a la base, un simple VPN permet de bypasser cette étape.

Ensuite, un moyen (pour moi) simple de filtrer : Une CB avec un retrait de 100 euro avec le nom de la société qui va bien en caractere laissant aucun doute sur l'activité avec un remboursement si envoi d'un Carte d'Identité au meme nom et présentant l'age légal du pays.

Ca deja, ce serait un bon moyen de stopper un peu les choses. Ensuite, tu traques les partage de connexion pour fliquer les compte qui ont été un peu revendu sous le manteau ...

et voila une politique assez simple et rapide à mettre en place


Euh, mdr personne ne ferait ça !!! Combien d'adultes visitent ce genre de site à l'insu de son (sa) conjoint(e) ? Autant dire que quand ils vont recevoir leur relevé de compte il va y avoir du sport.
Ce genre de problème est plus que compliqué à résoudre dans une société qui prône la liberté de chaque individu (même si cette notion me fait sourire).
La répression ou tout autre forme de méthode de contrôle ne remplacera jamais une bonne éducation. Et même dans ce dernier cas, de nombreux enfants iront voir ce genre de site.
Le #2080963
GGpog a écrit :

Le gouvernement britannique assure désormais que son "engagement à protéger les enfants en ligne est inébranlable". Les ados, eux, veulent que ça soit branlable

--->[ ]


J'ai voulu la faire et j'ai pas osé
Le #2080965
CodeKiller a écrit :

CoRsCiA a écrit :

Deja il faudrait etablir un age légal pour tous les pays, car a la base, un simple VPN permet de bypasser cette étape.

Ensuite, un moyen (pour moi) simple de filtrer : Une CB avec un retrait de 100 euro avec le nom de la société qui va bien en caractere laissant aucun doute sur l'activité avec un remboursement si envoi d'un Carte d'Identité au meme nom et présentant l'age légal du pays.

Ca deja, ce serait un bon moyen de stopper un peu les choses. Ensuite, tu traques les partage de connexion pour fliquer les compte qui ont été un peu revendu sous le manteau ...

et voila une politique assez simple et rapide à mettre en place


Donc aucun respect pour la vie privée (en quoi un site gratuit pourrait demander l'identité des gens qui surfent dessus ?) ?

Ah bin oui on s'en fout de ça en fait...


ma priorité va à la protection des gamins !
pas de vérification, pas branlette de nouille
Le #2080976
CoRsCiA a écrit :

CodeKiller a écrit :

CoRsCiA a écrit :

Deja il faudrait etablir un age légal pour tous les pays, car a la base, un simple VPN permet de bypasser cette étape.

Ensuite, un moyen (pour moi) simple de filtrer : Une CB avec un retrait de 100 euro avec le nom de la société qui va bien en caractere laissant aucun doute sur l'activité avec un remboursement si envoi d'un Carte d'Identité au meme nom et présentant l'age légal du pays.

Ca deja, ce serait un bon moyen de stopper un peu les choses. Ensuite, tu traques les partage de connexion pour fliquer les compte qui ont été un peu revendu sous le manteau ...

et voila une politique assez simple et rapide à mettre en place


Donc aucun respect pour la vie privée (en quoi un site gratuit pourrait demander l'identité des gens qui surfent dessus ?) ?

Ah bin oui on s'en fout de ça en fait...


ma priorité va à la protection des gamins !
pas de vérification, pas branlette de nouille


Pareil.
Chez moi tout est filtré, pas de phone avant le lycée et même là c'est filtré.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme