Framework : un ultrabook entièrement réparable et personnalisable, ça vous branche ?

Le par Mathieu M.  |  22 commentaire(s) | Source : FrameWork
Framework

Les ultrabooks sont de plus en plus populaires auprès des utilisateurs avec toutefois un défaut commun : il est impossible de les faire évoluer ou de les réparer.

Depuis quelques années, les ultrabooks sont de plus en plus appréciés des utilisateurs. Il faut dire que le matériel a évolué et que les appareils sont de plus en plus compacts et légers tout en se montrant de plus en plus puissants.

Mais la compacité de ces appareils va de pair avec des techniques de fabrication et d'assemblage laissant peu d'options en cas de panne et aucune possibilité de faire évoluer le matériel.

Framework

FrameWork, une société californienne souhaite changer les choses et annonce le lancement prochain d'un ultrabook à la fois réparable, évolutif et personnalisable.

La start-up proposera ainsi un ultrabook au format 13,5 pouces dans un boitier en aluminium recyclé avec une épaisseur maximum de 15,85 mm pour 1,3 Kg. En interne, plusieurs configurations seront proposées, et sous plusieurs formes.

Les bricoleurs pourront opter pour le Laptop DIY en kit avec différents modules à assembler et personnaliser. Le châssis disposera de 4 baies pour accueillir au choix des ports USB-C, HDMI, USB-A, DisplayPort, Micro SD, prises casques...

L'écran intégré proposera une définition de 2256x1504 pixels avec, au-dessus, une webcam 1080p 60fps. La partie processeur se focalisera sur les puces Intel de 11e génération, le PC embarquera jusqu'à 64 Go de DDR4 et 4 To de stockage en NVMe Gen4.

Qu'il s'agisse de la carte mère, graphique, WiFi, tout devrait pouvoir être remplacé pour suivre les besoins de l'utilisateur. La start-up proposera plus d'informations prochainement notamment au niveau des prix, la disponibilité quant à elle est prévue pour cet été 2021.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
Phil995511 Absent Vétéran icone 2111 points
Le #2123639
Excellent ça donne l'envie d'avoir une telle machine à la maison voir même au bureau pour ceux qui s'y rendent encore de temps en temps.
Devine Hors ligne Héroïque icone 908 points
Le #2123641
Sur le papier cela est très intéressant.

Mais il y a quelques années, l'idée n'avait pas été émise avec les GSM avant d'être abandonné ?

norwy Hors ligne Héroïque avatar 953 points
Le #2123642
L'idée est bonne mais viable que si cet acteur supporte ses offres dans le temps (c'est à dire sur plusieurs années).

Le souci apparait généralement quand l'équipe a envie de proposer autre chose incompatible avec l'ancien écosystème...
debians Hors ligne Vétéran avatar 1361 points
Le #2123651
Carte graphique?
Mouve92 Hors ligne VIP icone 8073 points
Le #2123652
.
On a déjà connu le smartphone modulaire....
.
LinuxUser Hors ligne VIP icone 14462 points
Le #2123654
Devine a écrit :

Sur le papier cela est très intéressant.

Mais il y a quelques années, l'idée n'avait pas été émise avec les GSM avant d'être abandonné ?



Le mobile Librem5 a aussi une approche modulaire, mais cela a un prix.
FRANCKYIV Absent VIP icone 50441 points
Premium
Le #2123655
LinuxUser a écrit :

Devine a écrit :

Sur le papier cela est très intéressant.

Mais il y a quelques années, l'idée n'avait pas été émise avec les GSM avant d'être abandonné ?



Le mobile Librem5 a aussi une approche modulaire, mais cela a un prix.


C'est dommage d'ailleurs, il a du potentiel ce smartphone, mais clairement trop cher pour la plus part des gens.
FRANCKYIV Absent VIP icone 50441 points
Premium
Le #2123656
Devine a écrit :

Sur le papier cela est très intéressant.

Mais il y a quelques années, l'idée n'avait pas été émise avec les GSM avant d'être abandonné ?



Et c'était pas n'importe qui qui avait tenté le coup ... Google, le mastodonte !

Edit :

Adresse Web :
https://www.frandroid.com/marques/google/project-ara-android


FRANCKYIV Absent VIP icone 50441 points
Premium
Le #2123657
LinuxUser a écrit :

Devine a écrit :

Sur le papier cela est très intéressant.

Mais il y a quelques années, l'idée n'avait pas été émise avec les GSM avant d'être abandonné ?



Le mobile Librem5 a aussi une approche modulaire, mais cela a un prix.


Perso je suis prêt à mettre 200 € de plus pour avoir un smartphone modulaire ou libre.

Sauf que la, si je compare le matos, on est sur un smartphone à environ 300 €.

Adresse Web :
https://m.boutique.orange.fr/mobile/details/crosscall-core-m4-noir

300 + 200 = 500 voir un peu plus mais pas beaucoup plus.

La on est sur un tarif de 800 €.

Je sais bien qu'ils n'ont pas les moyens des grands constructeurs, mais ça reste trop trop cher pour moi et pour beaucoup de monde.
LinuxUser Hors ligne VIP icone 14462 points
Le #2123658
FRANCKYIV a écrit :

LinuxUser a écrit :

Devine a écrit :

Sur le papier cela est très intéressant.

Mais il y a quelques années, l'idée n'avait pas été émise avec les GSM avant d'être abandonné ?



Le mobile Librem5 a aussi une approche modulaire, mais cela a un prix.


Perso je suis prêt à mettre 200 € de plus pour avoir un smartphone modulaire ou libre.

Sauf que la, si je compare le matos, on est sur un smartphone à environ 300 €.

Adresse Web :
https://m.boutique.orange.fr/mobile/details/crosscall-core-m4-noir

300 + 200 = 500 voir un peu plus mais pas beaucoup plus.

La on est sur un tarif de 800 €.

Je sais bien qu'ils n'ont pas les moyens des grands constructeurs, mais ça reste trop trop cher pour moi et pour beaucoup de monde.


Je suis d'accord.

Pour nuancer son prix, on peut se dire que:
- il est évolutif, c'est pas comme un smartphone concurentiel qui coutera moins cher pour des perfs équivalentes, mais qui sera obsolète dans 2 ans.
- il est moins bien équipé que la concurrence (Proc, RAM), mais en fait, étant donné que le système est moins gourmand, il est aussi voir plus réactif que les autres.
- c'est juste le seul smartphone ou on peut couper physiquement le micro/cam, le wifi, le réseau mobile, avec 3 switchs dédiés.

Après, ce qu'il faut voir, c'est que Librem5 a crée tout le hardware et tout le software, ce que ne font pas les autres constructeurs Android (Apple le fait), et que les économie d'échelle sont moindre car le téléphone n'est pas crée avec des séries de millions de produits.

Après, les questions qui fâchent pour le moment (et le souci est surtout la):
- offre logicielle (je crois qu'ils bossent sur une compatibilité Android, a voir, ne serais-ce que pour utiliser signal)
- disponibilité de modules compatibles avec les bandes de fréquences françaises (BM818-E1 pour Orange Bouygues, SFR et BM818-T1 pour Free, maintenant pour la 5g je ne sais pas)
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire