Free a encore perdu des abonnés

Le par  |  19 commentaire(s)
Free-Center

En 2018, le nombre d'abonnés pour Free en France aura chuté sous la barre des 20 millions avec la perte de 93 000 abonnés dans le fixe et 254 000 dans le mobile.

Une année 2018 difficile pour Free, même si sa maison-mère Iliad préfère parler d'une " année de transformation " avant un " nouveau cycle de transition et de croissance. " Il est sûr qu'avec une telle formulation, c'est beaucoup plus rassurant pour les investisseurs.

Cette formulation n'est pas galvaudée pour autant. Outre le cas du lancement d'Iliad sur le marché du mobile en Italie, la stratégie commerciale de Free en 2018 a notamment évolué au niveau des offres promotionnelles et avec une montée en gamme. Les offres sont plus différenciées que par le passé.

Le point d'orgue a été le lancement de la Freebox Delta avec son potentiel pour booster le revenu moyen par abonné. Si cette innovation a séduit plus de 100 000 abonnés en moins de deux mois, son lancement tardif mi-décembre n'a pas d'impact sur les résultats du dernier trimestre de 2018.

Dans la publication de ses résultats annuels (PDF), Iliad annonce 6,427 millions d'abonnés dans le fixe pour Free et 13,441 millions d'abonnés mobiles en France. Sur le quatrième trimestre, Free a perdu 32 000 abonnés dans le fixe et 94 000 abonnés dans le mobile. À l'échelle de l'année 2018, la perte d'abonnés pour Free est de 347 000 (- 93 000 dans le fixe et - 254 000 dans le mobile).

Iliad-Free-resultats-2018-1
Au chapitre des finances, le chiffre d'affaires annuel du groupe a progressé de 0,6 % à 4,891 milliards d'euros. C'est grâce à l'Italie où Iliad revendique 2,8 millions d'abonnés mobiles. Suffisant pour compenser la baisse des ventes en France. Le bénéfice net est en recul de 18,5 % à 330 millions d'euros.

Iliad-Free-resultats-2018-2
" 2019 ouvre un nouveau cycle de croissance et d'innovation avec une nouvelle accélération sur la Fibre (ndlr : 1 million d'abonnés actuellement), une poursuite de la montée en puissance sur la 4G (ndlr : couverture de la population de plus de 96 %) avec notamment une augmentation du nombre d'abonnés 4G, un développement sur le marché des entreprises en France et la forte croissance des activités en Italie ", écrit Iliad qui détaillera mi-avril les principaux axes de sa stratégie de croissance et d'innovation pour les prochaines années.

En attendant, le cours du titre Iliad à la Bourse de Paris vient de chuter à l'ouverture des marchés.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2055649
L'année 2018 a été une année d'accélération de l'installation de la fibre dont FREE ne participe pas et donc qui lui fait perdre des abonnés.
Attendons deux à trois ans, le temps de la fin des exclusivités et des transferts, et nous verrons bien.
Orange a installé la fibre chez moi et je suis resté juste le temps qu'il faut et suis retourné chez FREE chez qui je paye moins cher avec un débit plus élevé.
Le #2055659
"année de transformation"
Personnellement, j'ai peur que l'on passe d'un fournisseur geek, offrant un max de fonctionnalités très sympas, à un fournisseur internet pour client "haut de gamme" offrant tout un tas de services autour, en délaissant son coeur de métier.
Je ne fais pas parti de ce profile cible.
Le #2055660
mimininique a écrit :

L'année 2018 a été une année d'accélération de l'installation de la fibre dont FREE ne participe pas et donc qui lui fait perdre des abonnés.
Attendons deux à trois ans, le temps de la fin des exclusivités et des transferts, et nous verrons bien.
Orange a installé la fibre chez moi et je suis resté juste le temps qu'il faut et suis retourné chez FREE chez qui je paye moins cher avec un débit plus élevé.


Attends si j'en crois Univers Freebox, c'est tout le contraire... mais... attends... on m'aurait menti ?
Le #2055663
mimininique a écrit :

L'année 2018 a été une année d'accélération de l'installation de la fibre dont FREE ne participe pas et donc qui lui fait perdre des abonnés.
Attendons deux à trois ans, le temps de la fin des exclusivités et des transferts, et nous verrons bien.
Orange a installé la fibre chez moi et je suis resté juste le temps qu'il faut et suis retourné chez FREE chez qui je paye moins cher avec un débit plus élevé.


Tu peux poster une capture d'écran de tes débits Free actuels ?
Le #2055664
Mais pourquoi Free n'ouvre pas l’accès pour les abonnés Free à la Freebox One ?. Free depuis trois mois répond que ça va se faire mais toujours rien. Moi aussi je suis tenté de passez à Orange et de revenir peut-être dans un an quand Free aura mis de l'ordre dans ses nouveautés et enfin j'aurais droit à une promotion. Free depuis 13 ans et aucun geste commercial.
Le #2055686
mimininique a écrit :

L'année 2018 a été une année d'accélération de l'installation de la fibre dont FREE ne participe pas et donc qui lui fait perdre des abonnés.
Attendons deux à trois ans, le temps de la fin des exclusivités et des transferts, et nous verrons bien.
Orange a installé la fibre chez moi et je suis resté juste le temps qu'il faut et suis retourné chez FREE chez qui je paye moins cher avec un débit plus élevé.


A un moment, il va falloir arrêter avec ces "exclusivités" sur la fibre. C'est du pipeau !!!!!
Il n'y a aucune exclusivité sur le FTTH. C'est juste certains conseillers Orange qui mentent pour faire du chiffre et les conseillers des autres qui le disent pour se dédouaner de ne pas faire les investissements.
Le #2055693
J'ai toujours été client Free adsl puis portable en + quand ils sont arrivés.

2018 aura été l'année de trop pour moi aussi.
Un réseau qui ne progresse plus du tout quand les concurrents se sont bien développés autour de chez moi.
Le constat est simple pour ma région : Free sont devenus les bons avant dernier en performance réseau (SFR sont derniers, mais j'en étonne sans doute pas beaucoup).
La 4G marche du feu de Dieu ... au pied de l'antenne !! Purée, j'ai pas un BeBop !!

Ajoutez à cela cette sale habitude qu'a M. Niel à prendre ses clients en otage quand il y a un pépin entre deux acteurs économique, la coupe est pleine.
On a eut droit au conflit YouTube, le crêpage de chignon avec TF1, les débits Netflix à la ramasse avant accords, de nouveau des soucis avec la TNT et les chaînes du groupe RMC ...

J'en ai eut marre : 2 abonnements Fbx Révolution qui ont sauté (2 x 37,90) et 3 abonnements Free mobile (3 x 15,99) qui ont sauté.
Voilà un peu plus de 120€ par mois en moins pour Free ...
Le #2055694
Aux débuts de Free on allait chez eux pour le prix !
Plus tard on y allait pour les services technologiques en plus pour le même prix que les autres.
Maintenant, bein eeeuuhh...
Le #2055698
Free n'a jamais eu pour objectif de vendre du low cost, vous vous trompez souvent sur ça non Free à toujours eu pour objectif de vendre le meilleur rapport qualité / prix avec un max de service. Aujourd'hui, la Delta offre le meilleur rapport service / prix au vu du contenu.
Et ça fait du bien de savoir qu'ils se sont enfin lancé dans le très haut de gamme parce que maintenant (et on le voit) ils deviennent de plus en plus sérieux avec notamment le peering qui s'améliore de jour en jour, Et avec la prochaine lancée sur le B2B (donc sur le pro) en 2020, on va avoir un service de qualité pour le prix que l'on connait. L'ensemble de la gamme de Free va en bénéficier.

Bref, on le voit bien, sur le mobile c'est les abonnés 2€ qui sont partis (-1 million) et une nette augmentation des abonnées au forfait illimité (+700k), et sur le fixe c'est les gens qui souhaite avoir la fibre ou encore une box 4K pas chère, marché que Free ne vise pas encore réellement ou avec une offre un peu trop chère (Freebox Mini 4K ou Freebox One). Ils vont proposer de nouvelles offres bientôt, on verra bien ce qu'ils vont apporter pour compenser cette lacune.

Sur le mobile, l'offre de Free va être entièrement repensé d'après les propos de X. Niel et ceux aux alentours de l'été.

Année de transition est donc le bon mot, wait & see
Le #2055699
mimininique a écrit :

L'année 2018 a été une année d'accélération de l'installation de la fibre dont FREE ne participe pas et donc qui lui fait perdre des abonnés.
Attendons deux à trois ans, le temps de la fin des exclusivités et des transferts, et nous verrons bien.
Orange a installé la fibre chez moi et je suis resté juste le temps qu'il faut et suis retourné chez FREE chez qui je paye moins cher avec un débit plus élevé.


Il n'y a aucune exclusivité sur la Fibre Optique...

En France divers acteurs sont chargés du déploiement de la fibre optique (Orange, Bouygues Télécom, Free, SFR, Axionne, Covage...).

Ces acteurs déploient la fibre soit en propre, avec leurs propres investissements ou bien en mutualisé (co investissement de deux opérateurs ou plus dans le déploiement).

Une fois la fibre installée a un endroit, selon que la zone soit définie comme dense ou non dense (critères définis par l'ARCEP) le délai entre la fin du déploiement et le début de la commercialisation va de 1 à 3 mois, afin de laisser le temps aux opérateurs concurrents de venir raccorder leur propre fibre au noeud de raccordement optique de la zone en question.

Très souvent, certains opérateurs dû à leur retard de déploiement son incapables de se raccorder et ainsi proposer la fibre à leurs clients, ce qui a pour effet que parfois un seul opérateur n'est présent (celui qui a déployé seul à ses frais la fibre) ou parfois deux (voir plus) car ils ont déployé la fibre en mutualisant les investissements.

SFR est un peu à part car après son rachat par Numéricâble, ils fibrent très peu le territoire et se reposent essentiellement sur le réseau câblé ou bien déploient de la fibre mais avec une terminaison coaxiale (FTTA/FTTB), leur part de marché dans le déploiement du FTTH (vraie fibre de bout en bout) est très faible.

Donc qu'un commercial Free, SFR, Bouygues, Orange... ou d'un quelconque autre opérateur (Vidéofutur, Kiwi...) vous annonce une exclusivité sur la fibre c'est faux, mais c'est de bonne guerre entre les opérateurs...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme