GabLeaks : piratage de 70 Go de données du réseau social controversé Gab

Le par Jérôme G.  |  9 commentaire(s)
gab

Fuite massive de données pour le sulfureux réseau social Gab. Elle a été récupérée par Distributed Denial of Secrets qui limite sa distribution.

Souvent assimilé à une alternative ou successeur de WikiLeaks, Distributed Denial of Secrets (DDoSecrets) annonce une grosse fuite de données GabLeaks qui concerne le réseau social Gab. Un butin de 70 Go de données dérobées.

Se posant en défenseur de la liberté d'expression, de la liberté individuelle et de la libre circulation de l'information en ligne, ce fork de Mastodon (une sorte de version décentralisée de Twitter) est essentiellement connu pour être fréquenté par l'extrême droite américaine.

Mastodon avait signifié son opposition totale au projet et à la philosophie portée par Gab en dénonçant un objectif de monétisation et de mise en valeur de contenus racistes " en se cachant derrière la bannière de la liberté d'expression. "

D'après DDoSecrets, GabLeaks contient des messages publics et privés, profils d'utilisateurs, hashs de mots de passe et mots de passe en clair pour des groupes de Gab. Wired a pu consulter un échantillon des données dérobées et évoque plus de 40 millions de messages.

gab

DDoSecrets parle d'une mine d'or de recherche

Cofondatrice de DDoSecrets, Emma Best déclare à Wired que GabLeaks contient " tout ce dont quelqu'un a besoin pour effectuer une analyse presque complète des utilisateurs et du contenu de Gab. " Elle ajoute : " C'est une autre mine d'or de recherche pour les gens qui s'intéressent aux milices, aux néo-nazis, à l'extrême droite, à QAnon et à tout ce qui entoure le 6 janvier. "

Le 6 janvier fait référence aux événements violents à Washington avec la prise d'assaut du Capitole par des partisans pro-Trump et des figures de la mouvance QAnon pour qui Donald Trump est un héros engagé dans une guerre d'éradication d'une élite mondiale de pédophiles et satanistes.

Il n'y a pas de divulgation publique de GabLeaks, mais une distribution limitée pour des journalistes et chercheurs.

Dans un billet de blog, le patron de Gab a reconnu qu'il y avait eu une vulnérabilité de sécurité par injection SQL affectant le site Gab. Il a toutefois minimisé la portée de la fuite de données. Ultérieurement, il a indiqué que son propre compte et celui de Donald Trump ont été compromis.

Le piratage de Gab est revendiqué par un hacktiviste - et qui est donc la source de DDoSecrets - se présentant en tant que JaXpArO and My Little Anonymous Revival Project.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K Hors ligne VIP icone 45708 points
Le #2123465
Et ça continue...

Soit les hackers sont de plus en plus balaises ou... Le plus probable... Certains codent vraiment avec les pieds. Pitoyable.
jacob13 Hors ligne VIP icone 5683 points
Le #2123467
Comment faire des saloperies au nom du bien et de la science "sociale" .
Assange est toujours en prison pour avoir dénoncer de vrais crimes et Snowden exilé en Russie pour nous avoir prévenu de la surveillance de masse du monde entier.
Là ,on livre en pâture des gens ,car ces infos vont fuiter,et vu le climat aux USA ça risque de se terminer en eau de boudin.
Savoir que des trucs débiles se passent sur les réseaux sociaux ce n'est pas une découverte.
jacob13 Hors ligne VIP icone 5683 points
Le #2123468
Ulysse2K a écrit :

Et ça continue...

Soit les hackers sont de plus en plus balaises ou... Le plus probable... Certains codent vraiment avec les pieds. Pitoyable.


Tous les programmeurs codent avec les pieds car personne ne veux payer pour du code sans défaut.
Quand il faut rendre trop rapidement ou que le client change en cours de conception ce sont les plaintes les plus courantes du monde de la sous-traitance ,avec le mantra on corrigera après les "petits défauts.
AfricanJoker Hors ligne Habitué avatar 217 points
Le #2123502
"C'est une autre mine d'or de recherche pour les gens qui s'intéressent aux milices, aux néo-nazis, à l'extrême droite, à QAnon et à tout ce qui entoure le 6 janvier. "



Exact Jacob13.

Ça me fait tellement penser à ça
https://youtube.com/watch?v=aeePeVUW6-k
BenflasherBZH Hors ligne Vétéran icone 1424 points
Le #2123513
Quand la Chine s'éveillera… le monde tremblera
TroudhuK Hors ligne Vénéré icone 3152 points
Le #2123517
Vous risquez quelque chose, à ne pas employer l'adjectif débile "controversé", l'adjectif typique de propagande et de pression sociale pour une pensée unique ? Qu'est-ce qui n'est pas controversé dans ce monde ?
Jeanlucesi Hors ligne Vétéran icone 1514 points
Premium
Le #2123525
Moi c'est le titre qui me choque : Le SULFUREUX ... Qu'est ce qui permet au journaliste de titrer comme ça?
Des exemples? Des preuves ? Ou simplement parce que les médias lui ont dit c'est mal alors c'est mal !!
Le controversé réseau.....controversé pour la pensée unique progressiste?

mokocchi Hors ligne Senior icone 352 points
Le #2123539
Torba réplique avec des mots transphobes, ce qui aggrave son cas dans la presse mainstream anglophone, et les hackers derrière cette fuite seront récompensés par des agences à trois lettres, malgré leur signature "Death to AmeriKKKa", et les normies applaudiront les antifas.
jacob13 Hors ligne VIP icone 5683 points
Le #2123546
AfricanJoker a écrit :

"C'est une autre mine d'or de recherche pour les gens qui s'intéressent aux milices, aux néo-nazis, à l'extrême droite, à QAnon et à tout ce qui entoure le 6 janvier. "



Exact Jacob13.

Ça me fait tellement penser à ça
https://youtube.com/watch?v=aeePeVUW6-k



Je transmets la vidéo ...top

edit j'ai trouvé la version complète
https://youtu.be/MYZ67-Sh7kM
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire