Tous les géants du numérique paieront leurs impôts, assure Bruno Le Maire

Le par Jérôme G.  |  10 commentaire(s)

Malgré un certain flou avec le gel temporaire du projet européen de taxe numérique, le ministre des Finances est confiant avec la perspective d'une réforme internationale du système fiscal qui touchera les multinationales.

taxe

Ministre français de l'Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire a déclaré à l'Assemblée nationale que " tous les géants du digital sans exception paieront enfin leurs impôts. " Il a souligné une " victoire de la justice contre cette injustice qui voulait que les géants du digital échappent à l'impôt là où les PME françaises ou européennes devaient payer leur juste part d'impôts. "

Bruno Le Maire était interrogé sur la décision de la Commission européenne de mettre en pause son travail sur une proposition de taxe numérique qui permettra d'aider à financer le plan de relance européen à 750 milliards d'euros.

Sous la pression des États-Unis pour défendre ses géants du numérique particulièrement visés, cette décision a été prise afin de faciliter la réussite des négociations à l'OCDE et la finalisation d'un accord en octobre prochain.

Google,_Apple,_Facebook,_Amazon_Microsoft-GAFAM

Le ministre n'a pas répondu à la question concernant les implications de la décision européenne. Il a préféré mettre en avant l'accord politique obtenu au G20 la semaine dernière pour une réforme du système fiscal international.

" C'est une victoire de l'efficacité contre cette évasion fiscale qui permettait à des multinationales de faire des profits en France, en Allemagne, en Italie, en Belgique ou ailleurs et de délocaliser leurs profits dans des paradis fiscaux ou dans des pays qui pratiquaient l'évasion fiscale pour payer moins d'impôts que ce qu'elles auraient dû. "

" Grâce à cet accord, nous mettons fin à l'évasion et à l'optimisation fiscale. Les multinationales paieront ce qu'elles doivent payer comme impôts au Trésor public français ", a ajouté Bruno Le Maire. Pour le taux d'imposition mondial de 15 % sur les bénéfices des sociétés avec plus de 750 millions d'euros de chiffre d'affaires, il a précisé qu'il s'agit d'un taux minimum à ce stade.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 51105 points
Le #2137413
Ha mais si Môsieur Bruno Le Maire l'affirme, les GAFAM vont avoir peur et vont payer dans les plus brefs délais.... Merci Môsieur Le Maire ! Que ferions-nous sans vous...
lebonga online Connecté VIP avatar 34001 points
Le #2137417
Heu, si j'étais BLM, je mettrai le conditionnel, ça éviterai de passer pour un qu'on veut pas passer pour...
zzepx online Connecté VIP icone 12137 points
Premium
Le #2137419
Ce n'est pas bien de se moquer.
Attendez qu'il sorte ses petits bras musclés.
Mouve92 offline Hors ligne VIP icone 10951 points
Le #2137427
Ulysse2K a écrit :

Ha mais si Môsieur Bruno Le Maire l'affirme, les GAFAM vont avoir peur et vont payer dans les plus brefs délais.... Merci Môsieur Le Maire ! Que ferions-nous sans vous...


.
Ses prédécesseurs n'avait rien fait, du tout !
.
Alors c'est mieux.
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 51105 points
Le #2137436
Mouve92 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Ha mais si Môsieur Bruno Le Maire l'affirme, les GAFAM vont avoir peur et vont payer dans les plus brefs délais.... Merci Môsieur Le Maire ! Que ferions-nous sans vous...


.
Ses prédécesseurs n'avait rien fait, du tout !
.
Alors c'est mieux.


C'est l'intention qui compte, hein ?!
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 17616 points
Le #2137442
Ulysse2K a écrit :

Ha mais si Môsieur Bruno Le Maire l'affirme, les GAFAM vont avoir peur et vont payer dans les plus brefs délais.... Merci Môsieur Le Maire ! Que ferions-nous sans vous...


C'est vrai ça, heureusement qu’il est la.
https://www.youtube.com/watch?v=SnJ4tZER3ac
(il apparait a 22:43)
zzepx online Connecté VIP icone 12137 points
Premium
Le #2137451
LinuxUser a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Ha mais si Môsieur Bruno Le Maire l'affirme, les GAFAM vont avoir peur et vont payer dans les plus brefs délais.... Merci Môsieur Le Maire ! Que ferions-nous sans vous...


C'est vrai ça, heureusement qu’il est la.
https://www.youtube.com/watch?v=SnJ4tZER3ac
(il apparait a 22:43)


On aime bien voter des lois et faire en sorte qu'elles ne servent à rien ou les rendre inapplicables.
Chitzitoune online Connecté VIP avatar 23076 points
Le #2137459
Mais ils payent déja leurs impots.
Le soucis de fond, c'est les règles de l'impot justement.....
smalldick offline Hors ligne VIP icone 7878 points
Le #2137492
Je pense que cela aurait eu plus d’efficacité de taxer les entreprises qui produisent et commercent en France sur les même régimes fiscales que les GAFAM, On pouvait aussi imaginer taxer le patrimoine et réinstaurer la TVA à 33% pour les produits de luxe pour financer cette mise à niveau de concurrence.
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 17616 points
Le #2137547
Une nouvelle vidéo justement sur cette problématique.
https://www.youtube.com/watch?v=8bnCO75iGNo

C'est un peu long, donc en résumé.
- la plupart des paradis fiscaux sont en Europe, l'Europe exclu de fait les pays Européens de sa liste des paradis fiscaux, mais plusieurs d'entre eux remplissent tous les critères de l'UE pour être considérés comme tels.
- on taxe a 15% minimum les multinationales, alors que les entreprises françaises le sont à 28%
- la France se serait satisfaite d'un taux minimum de 12,5%, les US voulaient 21% mais on a pas suivi.
- le gouvernement Français ne veut rien faire, dit qu'il faut voir ça au niveau européen, et lorsqu'il fait des propositions au niveau européen, reprend des documents du Medef (donc le Medef décide lui-même de la taxation des entreprises qu'il défend)
- la majorité (sous Hollande, mais ou notre président était ministre de l'économie) a fait revoter des amendements qui auraient pu donner la possibilité de mieux voir les activités de ces entreprises, ils l'ont fait a 1 ou 2 heures du matin, afin que cet amendement ne passe pas.

Et on fait passer ça pour une grande victoire !

- ce n'en est pas une
- en gardant de ce chiffre de 15%, au lieu de 21% comme le voulaient les US, voir 30% pour être raccord avec les entreprises de notre pays, on s'assoit sur des milliards (qui seront payés par les autres via la TVA, CSG, baisse des retraites, coupes budgétaires dans les hôpitaux, etc etc..)

Si victoire il y a, c'est bien celle des multinationales, qui pourront se targuer de payer des impôts, d'être désormais à jour fiscalement, alors que cela se fait aux détriment de nos entreprises et nos concitoyens.

Félicitations Bruno Lemaire !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire