Géoblocage ? Steam (Valve) visé par une enquête européenne

Le par  |  19 commentaire(s)
Steam logo

Valve est dans le collimateur de la Commission européenne avec cinq éditeurs de jeux vidéo. Une suspicion de blocage géographique avec des clés d'activation pour Steam.

Dans le domaine du commerce électronique, la Commission européenne a ouvert plusieurs enquêtes afin de déterminer s'il y a eu des pratiques anticoncurrentielles. Parmi ces enquêtes, une s'intéresse à Valve et sa célèbre plate-forme Steam de vente de jeux vidéo sur PC.

commission-europenneL'enquête concerne des pratiques de blocage géographique et la difficulté d'activer des codes en fonction d'une localisation. Le cas échéant, cela pourrait contrevenir à la législation européenne, alors que l'objectif initial de ces restrictions territoriales était de lutter contre le commerce de codes obtenus de manière illégale.

Bruxelles se penche en particulier sur les relations et des accords entre Valve - le propriétaire de Steam - et les éditeurs de jeux vidéo Bandai Namco, Capcom, Focus Home, Koch Media et ZeniMax.

" Après avoir acheté certains jeux vidéo sur PC, les utilisateurs doivent confirmer que l'exemplaire du jeu en leur possession n'est pas un produit piraté pour pouvoir y jouer. Pour ce faire, il est nécessaire d'entrer une clé d'activation sur Steam ", écrit la Commission européenne.

" L'enquête vise principalement à déterminer si les accords en question nécessitent ou ont nécessité l'utilisation de clés d'activation aux fins du blocage géographique. […] Cela peut constituer une violation des règles de l'Union européenne en matière de concurrence. " Une manière d'empêcher les utilisateurs européens d'acheter des jeux moins chers ailleurs que dans leur lieu géographique de résidence ?

La Commission européenne précise mener une enquête approfondie de sa propre initiative et que rien ne préjuge de son issue.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1949302
Non mais comment ils vont déterminer ça ?
S'ils font un blocage par continent genre Europe/Asie/USA, ect. c'est comme le zonage DVD, je ne vois pas trop le soucis là, ou alors j'ai des problèmes de compréhension .
Le #1949309
Bien sur qu'il y a du blocage géographique, je pense à ceux qui achètent des clés Russes
peu chère et qui s'active via VPN, voir même ce lance uniquement via VPN
Le #1949314
Asgardcfr a écrit :

Bien sur qu'il y a du blocage géographique, je pense à ceux qui achètent des clés Russes
peu chère et qui s'active via VPN, voir même ce lance uniquement via VPN


C'est pas si simple.
Et certains éditeurs font en sortent que certains jeux ne sont activable qu'à partir de certains pays oui, mais après activation il est disponible peu importe ou tu te trouve.
D'autres éditeurs, voir les mêmes en fait, rendent leur jeux accessibles que dans certaines langues selon la région !

Une chose qui me frustre un peu car acheter des jeux disponibles qu'en anglais juste parce que j'habite en Chine. C'est chiant.

Pour en revenir à l'article "et les éditeurs de jeux vidéo Bandai Namco, Capcom, Focus Home, Koch Media et ZeniMax"
Bizarrement j'ai systématiquement pensé aux deux premiers, et surtout Capcom, qui font parti des rares éditeurs à pratiquer les mêmes prix en Chine qu'en France sur Steam. Des casses couilles je vous dis.
Le #1949318
"" Après avoir acheté certains jeux vidéo sur PC, les utilisateurs doivent confirmer que l'exemplaire du jeu en leur possession n'est pas un produit piraté pour pouvoir y jouer. Pour ce faire, il est nécessaire d'entrer une clé d'activation sur Steam ""

Comme toujours, ceux qui utilisent la version crackée n'ont pas tous ces problèmes, voilà qui ne contribue pas à enrayer le piratage
Le #1949330
skynet a écrit :

"" Après avoir acheté certains jeux vidéo sur PC, les utilisateurs doivent confirmer que l'exemplaire du jeu en leur possession n'est pas un produit piraté pour pouvoir y jouer. Pour ce faire, il est nécessaire d'entrer une clé d'activation sur Steam ""

Comme toujours, ceux qui utilisent la version crackée n'ont pas tous ces problèmes, voilà qui ne contribue pas à enrayer le piratage


J'ai souvenir d'une époque où tu renseignais une clé CD pour jouer en ligne pour découvrir, par bonheur, qu'elle était déjà utilisée en ligne et que tu l'avais dans l'os.

Je trouve ton raccourcis dangereux aussi.
A ce niveau on peut dire que le fait d'avoir à entrer les numéros de son moyen de paiement ne contribue pas à enrayer le piratage puisque celui qui utilise une version crackée n'a pas ce problème (ouais, logique intense ).
Lier une licence de jeu par une chaîne de caractère n'a rien d'un frein. C'est chiant, et encore les sites de clé parfois donnent la clé à copier/coller, mais ça n'a rien d'un moins par rapport à l'illégal. Ou bien tous les services en ligne encouragent au piratage.
Le #1949335
LGdotfr a écrit :

skynet a écrit :

"" Après avoir acheté certains jeux vidéo sur PC, les utilisateurs doivent confirmer que l'exemplaire du jeu en leur possession n'est pas un produit piraté pour pouvoir y jouer. Pour ce faire, il est nécessaire d'entrer une clé d'activation sur Steam ""

Comme toujours, ceux qui utilisent la version crackée n'ont pas tous ces problèmes, voilà qui ne contribue pas à enrayer le piratage


J'ai souvenir d'une époque où tu renseignais une clé CD pour jouer en ligne pour découvrir, par bonheur, qu'elle était déjà utilisée en ligne et que tu l'avais dans l'os.

Je trouve ton raccourcis dangereux aussi.
A ce niveau on peut dire que le fait d'avoir à entrer les numéros de son moyen de paiement ne contribue pas à enrayer le piratage puisque celui qui utilise une version crackée n'a pas ce problème (ouais, logique intense ).
Lier une licence de jeu par une chaîne de caractère n'a rien d'un frein. C'est chiant, et encore les sites de clé parfois donnent la clé à copier/coller, mais ça n'a rien d'un moins par rapport à l'illégal. Ou bien tous les services en ligne encouragent au piratage.


Je parlais des protections, mais aussi du zonage, des réinstallations, etc ...
Une version du logiciel débarrassé de toutes ces contraintes et qui de plus est reste gratuit, je te laisse en tirer les conclusions qui s'imposent
Le #1949339
skynet a écrit :

LGdotfr a écrit :

skynet a écrit :

"" Après avoir acheté certains jeux vidéo sur PC, les utilisateurs doivent confirmer que l'exemplaire du jeu en leur possession n'est pas un produit piraté pour pouvoir y jouer. Pour ce faire, il est nécessaire d'entrer une clé d'activation sur Steam ""

Comme toujours, ceux qui utilisent la version crackée n'ont pas tous ces problèmes, voilà qui ne contribue pas à enrayer le piratage


J'ai souvenir d'une époque où tu renseignais une clé CD pour jouer en ligne pour découvrir, par bonheur, qu'elle était déjà utilisée en ligne et que tu l'avais dans l'os.

Je trouve ton raccourcis dangereux aussi.
A ce niveau on peut dire que le fait d'avoir à entrer les numéros de son moyen de paiement ne contribue pas à enrayer le piratage puisque celui qui utilise une version crackée n'a pas ce problème (ouais, logique intense ).
Lier une licence de jeu par une chaîne de caractère n'a rien d'un frein. C'est chiant, et encore les sites de clé parfois donnent la clé à copier/coller, mais ça n'a rien d'un moins par rapport à l'illégal. Ou bien tous les services en ligne encouragent au piratage.


Je parlais des protections, mais aussi du zonage, des réinstallations, etc ...
Une version du logiciel débarrassé de toutes ces contraintes et qui de plus est reste gratuit, je te laisse en tirer les conclusions qui s'imposent


L'illégal sera toujours plus intéressant pour beaucoup que la même chose légalement acquise.
Cela se voit pour tous les divertissements proposées accessible sur le numérique.

Tu ne peux pas combattre l'illégal avec une solution légale sauf à légaliser ce qui ne l'est pas. A un moment de l'argent doit circuler pour continuer à produire.

Maintenant Steam ne pose pas de souci niveau protection (s'en prendre aux tiers qui rajoutent des couches, cc Denuvo) ni réinstallation (soit en créant sa propre sauvegarde soit en poireautant le temps de télécharger à nouveau).
Le zonage après est un sujet épineux et complexe. Il y a des pour et des contres.
Le #1949342
LGdotfr a écrit :

skynet a écrit :

LGdotfr a écrit :

skynet a écrit :

"" Après avoir acheté certains jeux vidéo sur PC, les utilisateurs doivent confirmer que l'exemplaire du jeu en leur possession n'est pas un produit piraté pour pouvoir y jouer. Pour ce faire, il est nécessaire d'entrer une clé d'activation sur Steam ""

Comme toujours, ceux qui utilisent la version crackée n'ont pas tous ces problèmes, voilà qui ne contribue pas à enrayer le piratage


J'ai souvenir d'une époque où tu renseignais une clé CD pour jouer en ligne pour découvrir, par bonheur, qu'elle était déjà utilisée en ligne et que tu l'avais dans l'os.

Je trouve ton raccourcis dangereux aussi.
A ce niveau on peut dire que le fait d'avoir à entrer les numéros de son moyen de paiement ne contribue pas à enrayer le piratage puisque celui qui utilise une version crackée n'a pas ce problème (ouais, logique intense ).
Lier une licence de jeu par une chaîne de caractère n'a rien d'un frein. C'est chiant, et encore les sites de clé parfois donnent la clé à copier/coller, mais ça n'a rien d'un moins par rapport à l'illégal. Ou bien tous les services en ligne encouragent au piratage.


Je parlais des protections, mais aussi du zonage, des réinstallations, etc ...
Une version du logiciel débarrassé de toutes ces contraintes et qui de plus est reste gratuit, je te laisse en tirer les conclusions qui s'imposent


L'illégal sera toujours plus intéressant pour beaucoup que la même chose légalement acquise.
Cela se voit pour tous les divertissements proposées accessible sur le numérique.

Tu ne peux pas combattre l'illégal avec une solution légale sauf à légaliser ce qui ne l'est pas. A un moment de l'argent doit circuler pour continuer à produire.

Maintenant Steam ne pose pas de souci niveau protection (s'en prendre aux tiers qui rajoutent des couches, cc Denuvo) ni réinstallation (soit en créant sa propre sauvegarde soit en poireautant le temps de télécharger à nouveau).
Le zonage après est un sujet épineux et complexe. Il y a des pour et des contres.


Une petite anecdote ?

J'ai acheté il y a quelques années pour une somme importante des dizaines de licences Adobe suite (tu imagines le prix).
Installation dans une salle de cours : premier serial que je rentre : déjà utilisé ! (sans doute par un keygen). Quatrième machine : pareil !
J'ai dû aller chercher un crack sur le net pour installer mes bécanes, évitant ainsi de nombreuses heures au tel avec Adobe pour justifier tout ça.
J'ai gardé mes boites officielles dans une armoire, et ça a tourné avec une version crackée sans aucun soucis d'installation.

Même en étant honnête on peut avoir des surprises
Le #1949350
skynet a écrit :

LGdotfr a écrit :

skynet a écrit :

LGdotfr a écrit :

skynet a écrit :

"" Après avoir acheté certains jeux vidéo sur PC, les utilisateurs doivent confirmer que l'exemplaire du jeu en leur possession n'est pas un produit piraté pour pouvoir y jouer. Pour ce faire, il est nécessaire d'entrer une clé d'activation sur Steam ""

Comme toujours, ceux qui utilisent la version crackée n'ont pas tous ces problèmes, voilà qui ne contribue pas à enrayer le piratage


J'ai souvenir d'une époque où tu renseignais une clé CD pour jouer en ligne pour découvrir, par bonheur, qu'elle était déjà utilisée en ligne et que tu l'avais dans l'os.

Je trouve ton raccourcis dangereux aussi.
A ce niveau on peut dire que le fait d'avoir à entrer les numéros de son moyen de paiement ne contribue pas à enrayer le piratage puisque celui qui utilise une version crackée n'a pas ce problème (ouais, logique intense ).
Lier une licence de jeu par une chaîne de caractère n'a rien d'un frein. C'est chiant, et encore les sites de clé parfois donnent la clé à copier/coller, mais ça n'a rien d'un moins par rapport à l'illégal. Ou bien tous les services en ligne encouragent au piratage.


Je parlais des protections, mais aussi du zonage, des réinstallations, etc ...
Une version du logiciel débarrassé de toutes ces contraintes et qui de plus est reste gratuit, je te laisse en tirer les conclusions qui s'imposent


L'illégal sera toujours plus intéressant pour beaucoup que la même chose légalement acquise.
Cela se voit pour tous les divertissements proposées accessible sur le numérique.

Tu ne peux pas combattre l'illégal avec une solution légale sauf à légaliser ce qui ne l'est pas. A un moment de l'argent doit circuler pour continuer à produire.

Maintenant Steam ne pose pas de souci niveau protection (s'en prendre aux tiers qui rajoutent des couches, cc Denuvo) ni réinstallation (soit en créant sa propre sauvegarde soit en poireautant le temps de télécharger à nouveau).
Le zonage après est un sujet épineux et complexe. Il y a des pour et des contres.


Une petite anecdote ?

J'ai acheté il y a quelques années pour une somme importante des dizaines de licences Adobe suite (tu imagines le prix).
Installation dans une salle de cours : premier serial que je rentre : déjà utilisé ! (sans doute par un keygen). Quatrième machine : pareil !
J'ai dû aller chercher un crack sur le net pour installer mes bécanes, évitant ainsi de nombreuses heures au tel avec Adobe pour justifier tout ça.
J'ai gardé mes boites officielles dans une armoire, et ça a tourné avec une version crackée sans aucun soucis d'installation.

Même en étant honnête on peut avoir des surprises


Je ne sais pas quoi dire spécialement je ne connais pas Adobe (ils n'ont pas de solution en clé de volume comme partout ? ).
Par contre Microsoft oui.

Achat d'une licence en volume, pas de problème sur environ 200 postes et il aurait fallut activer à la main les 50 derniers.
La cause: le serveur d'activation ne pouvait pas accepter autant d'activation malgré que le contrat le permettait. Le bon côté est que l'activation téléphone était unique elle aussi, ce qui a permit pour les postes urgents de l'activer à la main au besoin (les derniers ont été activé automatiquement en lançant une routine par le serveur quelques jours après).

Maintenant ton cas ça peut passer. Pas devant le BSA cela dit (donne ton identité et ton lieu de travail que je me fasse 22000 euros ). Tu as payé. Même si tu aurais dû prendre contact avec Adobe pour corriger le tir mais bon sous le coup d'une urgence on ne fait pas toujours ce qui devrait être fait.

D'un point de vue tout à fait personnel, tant que le joueur a acheté et activé la copie, il utilise une version crackée s'il le et autant qu'il veut. Et je ne suis pas opposé à cet usage en guise de démo (donc fair use).
Par contre, celui qui télécharge, joue et fini le jeu avec une version crackée.. là c'est non. Peu importe les raisons. Nous sommes dans une époque où tu peux facilement trouver le bonheur pour pas cher, où tu as une quantité massive de mods pour étendre le temps de jeu et, surtout, beaucoup de jeu jouable gratuitement.
Il est difficile de défendre quelqu'un qui joue gratuitement car "fuck steam" "fuck drm" "fuck "éditeur"".
Le #1949351
LGdotfr a écrit :

skynet a écrit :

LGdotfr a écrit :

skynet a écrit :

LGdotfr a écrit :

skynet a écrit :

"" Après avoir acheté certains jeux vidéo sur PC, les utilisateurs doivent confirmer que l'exemplaire du jeu en leur possession n'est pas un produit piraté pour pouvoir y jouer. Pour ce faire, il est nécessaire d'entrer une clé d'activation sur Steam ""

Comme toujours, ceux qui utilisent la version crackée n'ont pas tous ces problèmes, voilà qui ne contribue pas à enrayer le piratage


J'ai souvenir d'une époque où tu renseignais une clé CD pour jouer en ligne pour découvrir, par bonheur, qu'elle était déjà utilisée en ligne et que tu l'avais dans l'os.

Je trouve ton raccourcis dangereux aussi.
A ce niveau on peut dire que le fait d'avoir à entrer les numéros de son moyen de paiement ne contribue pas à enrayer le piratage puisque celui qui utilise une version crackée n'a pas ce problème (ouais, logique intense ).
Lier une licence de jeu par une chaîne de caractère n'a rien d'un frein. C'est chiant, et encore les sites de clé parfois donnent la clé à copier/coller, mais ça n'a rien d'un moins par rapport à l'illégal. Ou bien tous les services en ligne encouragent au piratage.


Je parlais des protections, mais aussi du zonage, des réinstallations, etc ...
Une version du logiciel débarrassé de toutes ces contraintes et qui de plus est reste gratuit, je te laisse en tirer les conclusions qui s'imposent


L'illégal sera toujours plus intéressant pour beaucoup que la même chose légalement acquise.
Cela se voit pour tous les divertissements proposées accessible sur le numérique.

Tu ne peux pas combattre l'illégal avec une solution légale sauf à légaliser ce qui ne l'est pas. A un moment de l'argent doit circuler pour continuer à produire.

Maintenant Steam ne pose pas de souci niveau protection (s'en prendre aux tiers qui rajoutent des couches, cc Denuvo) ni réinstallation (soit en créant sa propre sauvegarde soit en poireautant le temps de télécharger à nouveau).
Le zonage après est un sujet épineux et complexe. Il y a des pour et des contres.


Une petite anecdote ?

J'ai acheté il y a quelques années pour une somme importante des dizaines de licences Adobe suite (tu imagines le prix).
Installation dans une salle de cours : premier serial que je rentre : déjà utilisé ! (sans doute par un keygen). Quatrième machine : pareil !
J'ai dû aller chercher un crack sur le net pour installer mes bécanes, évitant ainsi de nombreuses heures au tel avec Adobe pour justifier tout ça.
J'ai gardé mes boites officielles dans une armoire, et ça a tourné avec une version crackée sans aucun soucis d'installation.

Même en étant honnête on peut avoir des surprises


Je ne sais pas quoi dire spécialement je ne connais pas Adobe (ils n'ont pas de solution en clé de volume comme partout ? ).
Par contre Microsoft oui.

Achat d'une licence en volume, pas de problème sur environ 200 postes et il aurait fallut activer à la main les 50 derniers.
La cause: le serveur d'activation ne pouvait pas accepter autant d'activation malgré que le contrat le permettait. Le bon côté est que l'activation téléphone était unique elle aussi, ce qui a permit pour les postes urgents de l'activer à la main au besoin (les derniers ont été activé automatiquement en lançant une routine par le serveur quelques jours après).

Maintenant ton cas ça peut passer. Pas devant le BSA cela dit (donne ton identité et ton lieu de travail que je me fasse 22000 euros ). Tu as payé. Même si tu aurais dû prendre contact avec Adobe pour corriger le tir mais bon sous le coup d'une urgence on ne fait pas toujours ce qui devrait être fait.

D'un point de vue tout à fait personnel, tant que le joueur a acheté et activé la copie, il utilise une version crackée s'il le et autant qu'il veut. Et je ne suis pas opposé à cet usage en guise de démo (donc fair use).
Par contre, celui qui télécharge, joue et fini le jeu avec une version crackée.. là c'est non. Peu importe les raisons. Nous sommes dans une époque où tu peux facilement trouver le bonheur pour pas cher, où tu as une quantité massive de mods pour étendre le temps de jeu et, surtout, beaucoup de jeu jouable gratuitement.
Il est difficile de défendre quelqu'un qui joue gratuitement car "fuck steam" "fuck drm" "fuck "éditeur"".


Le problème est réglé maintenant avec les licences adobe CC, tout est dans le cloud, plus de soucis de mise à jour, etc ..

Mais tout ça pour mettre en évidence que je me suis toujours fait chier à rentrer des licences de programme dans ma vie, pas seulement des sérials à rentrer et même parfois des serveurs de licences à installer (!!!), alors qu'une version déplombée fonctionne avec moins de soucis.

Autre anecdote, très connue : Les CD musicaux qu'on achetait il y a quelques années, bourrés de DRM et qui ne passaient pas dans l'autoradio
Une fois rippé, plus aucun soucis et il fallait passer par cette étape pour pouvoir écouter ses titres chèrement payés

Des exemples comme ça j'en ai des dizaines
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]