Google Assistant désormais plus souple avec les phrases d'activation

Le par  |  6 commentaire(s)
Google-Assistant

Dans une prochaine mise à jour de son assistant vocal, Google offrira plus de souplesse concernant les phrases permettant d'activer le microphone de son appareil.

Bientôt, il ne sera plus nécessaire de passer obligatoirement par la phrase "OK Google" pour activer les commandes vocales de Google Assistant.

Assistant-Google

Dans la prochaine mise à jour de l'assistant de Google, il sera possible de personnaliser les commandes d'activation de ce dernier. L'option sera laissée dans les paramètres de l'application, qui permettra également plusieurs autres réglages.

On pourra ainsi automatiser une forme d'apprentissage de l'assistant afin qu'il réagisse à un mot-clé particulier. Il sera également possible de configurer une seconde langue au sein de l'assistant.

Cela pourrait se montrer particulièrement intéressant dans le cadre de l'utilisation des enceintes connectées comme Google Home qui pourront être activées plus simplement et se montreront plus réactives via des mots clés spécifiques.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1998127
cool on pourra l'appeller avec des noms stupide? Tout sera permis?
Le #1998135
sharpyse a écrit :

cool on pourra l'appeller avec des noms stupide? Tout sera permis?


ca lui irait bien "siri" comme nom
Le #1998141
Pa trop tôt...
Le #1998144
syril a écrit :

sharpyse a écrit :

cool on pourra l'appeller avec des noms stupide? Tout sera permis?


ca lui irait bien "siri" comme nom


Clair !
Alexa, où Ordinateur irait très bienc
Le #1998146
"Hey Ducon !"
Le #1998547
kerlutinoec a écrit :

"Hey Ducon !"


T'as fait ma journée kerlutinoec!

Moi, j'aurai peut être dit : "Hey le cave !" Mais, j'aurais tendance à sur utiliser ma batterie juste à changer la foutu phrase tellement que j'ai de qualificatifs pour Google.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme