Google Chrome bloquera les publicités gourmandes en ressources

Le par  |  5 commentaire(s)
Chrome-logo

Fin août, Google Chrome ne chargera pas les publicités trop gourmandes en ressources. De quoi d'ores et déjà accélérer leur disparition des sites web.

C'était dans les tuyaux depuis l'année dernière et cela prendra effet dans une version sable de Google Chrome à partir de la fin du mois d'août. Le navigateur va faire la chasse aux publicités lourdes (heavy ads) qui seront bloquées et ne s'afficheront pas. Il est ainsi fait allusion aux publicités trop gourmandes en ressources.

Quelques critères de non-chargement ont été définis avec un ciblage pour les publicités qui consomment au moins 4 Mo de données réseau ou utilisent 15 secondes du CPU sur une période de 30 secondes. Un autre seuil de blocage est 60 secondes d'utilisation CPU en tout.

De tels seuils ne seraient dépassés que par 0,3 % des publicités. Néanmoins, Google estime que les publicités concernées comptent pour 27 % des données réseau utilisées par les publicités et 28 % de toute l'utilisation CPU par la publicité.

google-heavy-ads

Google évoque en particulier des publicités mal programmées ou non optimisées avec un impact sur la bande passante, l'autonomie de batterie des appareils. Le cas échéant, une page d'erreur sera affichée à l'endroit où la publicité aurait dû être présente.

En accord avec les normes de la Coalition For Better Ads, la chasse aux publicités de Google Chrome se concentre actuellement sur les annonces considérées intrusives ou trompeuses.

À noter que dans les flags, il y a déjà l'expérimentation (chrome://flags/#enable-heavy-ad-intervention) pour ne pas charger des publicités utilisant trop de ressources de l'appareil sur ordinateur et Android.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2099207
Quelques critères de non-chargement ont été définis avec un ciblage pour les publicités qui consomment au moins 4 Mo de données réseau ou utilisent 15 secondes du CPU sur une période de 30 secondes.

Ca me semble déjà énorme... j'aurais clairement mis un plafond beaucoup plus bas.
Le #2099211
Il faudrait aussi bloquer tout ce qui est taggage.
C'est à dire tout ce qui gravite autour du site web principal, et qui est là pour analyser le profil de l'utilisateur. Certains sites utilisent plusieurs tags et cela ne devient pas négligeable en réseau/CPU.
Le #2099218
bloquer la publicité de la part d'un navigateur qui en fait partout et de manière plus vicieuse et invasive que ceux qu'il veut bloquer; voila une idée qu'elle est bonne.
Le #2099221
et dans le même temps enlève la possibilité de désactiver le play protect de googleplay pour pouvoir lutter contre les solutions qui empêchent d'afficher la pub sous android et continuer a voler les données des utilisateurs sans contrôle possible.
Le #2099231
Google Chrome va donc ne plus se charger en se déchargeant.


"ne chargera pas les publicités trop gourmandes en ressources." Ha oui, c'est bien celà ou bien je rêve.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme