Google Play : la roadmap pour le passage des applications du 32-Bit au 64-Bit

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Android Developer Blog
android-pie

A son tour, Google se prépare à privilégier les applications mobiles Android 64-Bit sur son portail Google Play mais les applications 32-Bit ont encore quelques belles années devant elles.

Après Apple qui a déjà amorcé le virage vers les applications 64-Bit mais qui est aidé en cela par le petit nombre d'appareils mobiles (iPhone, iPad, iPod Touch) à gérer, c'est Google qui se prépare à mettre en avant les applications mobiles 64-Bit sur son portail Google Play.

Le géant californien a dévoilé une roadmap s'étendant jusqu'à mi-2021 pour assurer cette transition en douceur sans pénaliser les appareils mobiles Android plus anciens.

Le processus débute dès ce mois de janvier 2019 avec la mise en ligne de documentations et d'outils pour aider les développeurs à préparer ou mettre à jour leurs applications.

A partir du mois d'août 2019, toute application mobile, nouvelle ou mise à jour, soumise sur le Google Play devra comporter une version 64-Bit, exception faite des applications ciblant Wear OS et Android TV et des jeux avec moteur Unity 5.6 ou moins, l'adaptation au 64-Bit étant récente pour ce dernier.

Android 64 Bit

Les choses sérieuses ne débuteront qu'en août 2021. A cette date, le Google Play ne montrera plus d'applications non 64-Bit sur les appareils mobiles 64-Bit et il n'y aura plus aucune exception pour les soumissions d'applications mobiles sur le portail.

L'idée est d'amener les développeurs à soumettre leurs applications directement en 64-Bit ou bien en 32-Bit pourvu qu'il existe aussi une version 64-Bit. La distribution des applications mobiles 32-Bit sur le Google Play reste inchangée pour les appareils mobiles 32-Bit.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2047554
C'est pas le nombre de bits qui compte. C'est la manière dont on s'en sert.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme