Google cherche à remplacer des cookies tiers par ses FLoC

Le par Carolina T.  |  5 commentaire(s)
google-logo

Dans sa chasse aux cookies tiers, Google a lancé en test son nouveau dispositif, baptisé « FLoC », sur le territoire américain.

Google va faire disparaître les cookies tiers de son environnement, c'est une certitude. Trop souvent critiqués pour leurs fonctionnements peu éthiques, ils seront remplacés par un nouveau dispositif issu de Privacy Sandbox. L'idée est de proposer une solution hybride, plus respectueuse de la vie privée, qui puisse aussi satisfaire les annonceurs et éditeurs. 

Le géant a annoncé avoir lancé la version d'essai de sa nouvelle technologie FLoC, pour Federated Learning of Cohorts. Le mécanisme FLoC se base sur le comportement des internautes en ligne et sur leurs centres d'intérêt. Les utilisateurs seraient alors rassemblés, par centre d'intérêt, au sein de « cohortes », cohortes qui seraient ensuite mises à disposition des éditeurs et annonceurs. Une manière intelligente qui permet aux annonceurs de cibler une catégorie et non plus une personne bien précise.

 Google-Chrome-logo

Pour le moment, les essais FLoC n'ont démarré qu'aux États-Unis et dans certains pays du globe comme le Brésil, le Canada, l'Inde, l'Indonésie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, l'Australie ou le Mexique. Mais ce n’est qu’une question de temps avant que les tests ne soient déployés en Europe.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Phil995511 offline Hors ligne Vétéran icone 2432 points
Le #2126802
Tiens voilà une infinitive qui semble pas trop mal de prime abord.

Le truc le plus gênant pour moi au niveau de la méthode de fonctionnement des cookies actuels est qu'ils sont stockés sur nos machines. Or nos machines sont des biens privés et personne d'autre que nous ne devrait pouvoir y stocker quoi que ce soit.

En dehors de cela il n'est en effet pas moral de pister les gens que ce soit par des cookies tiers ou un quelconque autre moyen.
GabMogwai offline Hors ligne Vénéré icone 3510 points
Le #2126805
Flock, cela me rappelle le pseudo d'un dessinateur sur le site de cluclu
1for-matik offline Hors ligne Héroïque icone 891 points
Le #2126806
GabMogwai a écrit :

Flock, cela me rappelle le pseudo d'un dessinateur sur le site de cluclu


... Et qui officie maintenant sur NXi
mokocchi away Absent Vétéran icone 1048 points
Le #2126892
Il y a quand même quelques points négatifs:
-ce sont des standards fermés, et pour l'instant seules Google et Apple entretiennent leur Walled Garden avec ces FLoC, excluant d'autres publicitaires fonctionnant historiquement avec les cookies tiers
-l'utilisateur ne contrôle plus ce qui est pisté, et doit utiliser des mécanismes plus intrusifs comme le fingerprint du navigateur pour identifier l'appartenance d'un utilisateur dans une cohorte
-découlant du problème ci dessus, il peut se dégager des cohortes de personnes vulnérables telles qu'un groupe de personnes ayant un score de crédit défavorable, permettant aux annonceurs peu scrupuleux de proposer certains types de publicité ou d'opérer une certaine forme de discrimination.
-à l'avenir, seuls des groupes puissants (et américains) pourront introduire un système similaire et pouvant avoir un impact.
Phil995511 offline Hors ligne Vétéran icone 2432 points
Le #2127295
mokocchi a écrit :

Il y a quand même quelques points négatifs:
-ce sont des standards fermés, et pour l'instant seules Google et Apple entretiennent leur Walled Garden avec ces FLoC, excluant d'autres publicitaires fonctionnant historiquement avec les cookies tiers
-l'utilisateur ne contrôle plus ce qui est pisté, et doit utiliser des mécanismes plus intrusifs comme le fingerprint du navigateur pour identifier l'appartenance d'un utilisateur dans une cohorte
-découlant du problème ci dessus, il peut se dégager des cohortes de personnes vulnérables telles qu'un groupe de personnes ayant un score de crédit défavorable, permettant aux annonceurs peu scrupuleux de proposer certains types de publicité ou d'opérer une certaine forme de discrimination.
-à l'avenir, seuls des groupes puissants (et américains) pourront introduire un système similaire et pouvant avoir un impact.


La publicité est un véritable fléau qu'il faudrait tout simplement interdire...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire