Google Safe Browsing pour 3 milliards d'appareils

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)

La protection Safe Browsing de Google franchit le cap des 3 milliards d'appareils concernés dans le monde.

Safe-Browsing-logo

Le service de navigation sécurisée de Google agit pour la protection automatisée de plus de 3 milliards d'appareils dans le monde, selon de nouveaux chiffres publiés. Pour Safe Browsing, c'est deux milliards d'appareils en plus par rapport à un pointage l'année dernière.

Lors d'une navigation, Safe Browsing prévient les utilisateurs d'une tentative d'accès à des sites jugés dangereux ou du téléchargement de fichiers malveillants. Les développeurs sont également alertés quand leurs sites sont compromis.

Chrome-avertissement

Grâce à une gratuité et une disponibilité publique (API) pour les éditeurs et développeurs, cette protection ne concerne pas uniquement les produits de Google, ce qui explique le chiffre astronomique de 3 milliards.

Par ailleurs, un client Safe Browsing fait partie des Google Play Services, avec notamment une activation par défaut pour Chrome sur Android. Depuis iOS 10, Safari utilise également Safe Browsing.

" Nous n'envoyons que les informations les plus protectrices à un appareil donné, et nous veillons à ce que ces données soient compressées le plus possible ", écrit Google.

Safe Browsing s'appuie sur du machine learning pour détecter différents types de menaces. Des évolutions sont prévues, mais c'est le mystère à ce sujet pour le moment.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
kerlutinoec offline Hors ligne VIP icone 16018 points
Le #1979680
Ca peut être utile sous windows ou pour des petits vieux mais sinon j'ai plus l'impression que c'est une censure du web par google.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire