Google aurait tenté de racheter Snap pour...30 milliards de dollars

Le par  |  1 commentaire(s) Source : TechCrunch
Snapchat-logo

Après avoir refusé une proposition à 3 milliards de dollars quand il s'appelait encore SnapChat, le réseau social Snap aurait également décliné une offre à...30 milliards de dollars de la part de Google, peu avant son entrée en Bourse.

Introduite en Bourse en fanfare en mars 2017, la société Snap suit depuis un destin à la Twitter avec un cours affaibli et des difficultés pour faire progresser le nombre de ses utilisateurs, menaçant sa croissance.

Spectacles-SnapLe réseau social des messages éphémères aurait fait l'objet d'une proposition d'acquisition en 2016 par Google pour un joli montant de 30 milliards de dollars juste avant son entrée en Bourse mais la proposition a été déclinée par le CEO Evan Spiegel, alors sûr de sa bonne étoile, affirme Business Insider.

Après une entrée en Bourse valorisant le réseau social à 30 milliards de dollars, l'engouement s'est vite éteint, ramenant cette même valorisation à 15 milliards de dollars, entre perspectives pas rassurantes et émergence de clones de ses services par la concurrence, notamment Facebook.

On se souvient que le même Facebook avait lui-même tenté de racheter celui qui s'appelait alors SnapChat pour 3 milliards de dollars en 2013 pour un service créé seulement deux ans plus tôt par deux jeunes entrepreneurs d'une vingtaine d'années.

Le rejet de cette offre généreuse avait déjà fait sensation et démontré l'intention des cofondateurs de garder un entier contrôle sur leur création, ce qui s'est également vérifié pour l'introduction en Bourse.

Toutefois, le site TechCrunch a obtenu un commentaire de Snap affirmant qu'il n'y a eu que des discussions préliminaires mais jamais d'offre formelle de la part de Google.

Complément d'information
  • Google boucle le rachat partiel d'HTC
    Google vient d'annoncer avoir finalisé le rachat partiel de la société HTC lancé en septembre dernier. Le rachat à 1 milliard de dollars permet ainsi à HTC de continuer à exister et à Google de prochainement maitriser le hardware ...
  • Rachat de T-Mobile US par Iliad : Microsoft ou Google en soutien ?
    L'offre initiale de 15 milliards de dollars formulée par le groupe Iliad pour le rachat de l'opérateur T-Mobile US n'étant pas jugée suffisante, l'entreprise française chercherait le soutien de grands groupes américains.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1975677
Si même la capitalisation boursière ne fait plus le bonheur, où va le monde !?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme