Un drone superman et un avion radiocommandé s'écrasent dans la centrale nucléaire du Bugey

Le par  |  18 commentaire(s)
centrale-nucleaire-bugey

Un drone à l'effigie de Superman et un avion radiocommandé ont été crashés contre un mur de la centrale nucléaire de Bugey par des militants de Greenpeace.

Avec un habillage de Superman, un drone a survolé mardi matin la centrale nucléaire du Bugey à une quarantaine de kilomètres de Lyon. Il s'est ensuite écrasé contre un bâtiment. Un avion radiocommandé a ultérieurement effectué un même survol interdit avant de venir se crasher contre le même mur.

Cette opération a été menée par l'ONG Greenpeace avec pour but de " démontrer l'extrême vulnérabilité de bâtiments lourdement chargés en radioactivité. " Les crashs du drone et de l'avion radiocommandé étaient volontaires.

Le mur en question était celui de la piscine d'entreposage de combustible usé. " Les piscines d'entreposage de combustible usé, comme celle visée par ce ' Superman ' et cet avion, sont très facilement accessibles et extrêmement vulnérables face au risque d'attaques extérieures ", écrit Greenpeace France.

" Quand ces bâtiments nucléaires ont été conçus, dans les années 1970, la menace extérieure n'a pas été prise en compte. Les piscines d'entreposage de combustible usé n'ont pas été dotées d'une enceinte de confinement robuste. Contrairement, à ce qu'EDF tente de faire croire, ses installations n'ont pas été conçues pour résister à une chute d'avion de type gros porteur ", ajoute l'ONG.

EDF a annoncé son intention de déposer une plainte pour infraction au code de la défense. Soulignant que le survol de drone ne constitue pas une menace pour la sûreté, EDF assure également que " les bâtiments combustibles sont dimensionnés contre les agressions externes. "

Compte tenu de leur poids, les drones de loisir ne constituent pas eux-mêmes une menace en cas d'impact sur des installations nucléaires. Leur intrusion réussie dans une centrale nucléaire pose néanmoins des questions sur l'efficacité de mesures pour empêcher de tels survols.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2021370
"Leur intrusion réussie dans une centrale nucléaire pose néanmoins des questions sur l'efficacité de mesures pour empêcher de tels survols."

Rien de tel que des tests en réel pour se rendre compte de la ... réalité !

Je ne suis pas très friand des méthodes à GP, mais là clairement EDF doit prendre le problème à bras le corps...
Le #2021375
skynet a écrit :

"Leur intrusion réussie dans une centrale nucléaire pose néanmoins des questions sur l'efficacité de mesures pour empêcher de tels survols."

Rien de tel que des tests en réel pour se rendre compte de la ... réalité !

Je ne suis pas très friand des méthodes à GP, mais là clairement EDF doit prendre le problème à bras le corps...


Je suis d'accord avec toi sur ces deux points.

En revanche on dit pas que le drone n'a pas été repéré avant de s'écraser. EDF a jugé qu'il ne constitué pas une menace et n'a pris aucune mesure.

Je prend un drone du même type et je survol le centre de Paris où sont tous les bâtiments sensibles (ou une prison), je peut te dire que j'aurai pas d'ennuis alors que le survol est aussi interdit
Le #2021376
iinconnu a écrit :

skynet a écrit :

"Leur intrusion réussie dans une centrale nucléaire pose néanmoins des questions sur l'efficacité de mesures pour empêcher de tels survols."

Rien de tel que des tests en réel pour se rendre compte de la ... réalité !

Je ne suis pas très friand des méthodes à GP, mais là clairement EDF doit prendre le problème à bras le corps...


Je suis d'accord avec toi sur ces deux points.

En revanche on dit pas que le drone n'a pas été repéré avant de s'écraser. EDF a jugé qu'il ne constitué pas une menace et n'a pris aucune mesure.

Je prend un drone du même type et je survol le centre de Paris où sont tous les bâtiments sensibles (ou une prison), je peut te dire que j'aurai pas d'ennuis alors que le survol est aussi interdit


Bien vu ! J'allais l'écrire aussi. Ca fait déjà moins "vendeur" quand on connaît TOUTE l'histoire ! Ces médias ont vraiment une agaçante habitude d'occulter une partie des faits pour vendre leur canard ou faire le buzz (ce qui arrange bien GP dans le cas présent).

On veut le "tout électrique" maintenant et sans le nucléaire ?
1- Avec notre pourcentage d'énergie éolienne ?
2- Avec notre pourcentage d'énergie photovoltaïque ?
3- Avec le charbon ou le gaz naturel ?

Je ne critique pas toutes les actions de GP (loin de là ) mais comme tout extrémisme, il faut savoir poser les choses.

Ce qui me fait quand même sourire avec ce genre d'organisation, c'est qu'ils sont toujours là pour donner l'alarme sur le fait que le navire coule mais... On ne les voit jamais colmater la brèche ou proposer un canot de secours. Ils finissent même par m'amuser ces boy-scouts.


Le #2021377
Ulysse2K a écrit :

iinconnu a écrit :

skynet a écrit :

"Leur intrusion réussie dans une centrale nucléaire pose néanmoins des questions sur l'efficacité de mesures pour empêcher de tels survols."

Rien de tel que des tests en réel pour se rendre compte de la ... réalité !

Je ne suis pas très friand des méthodes à GP, mais là clairement EDF doit prendre le problème à bras le corps...


Je suis d'accord avec toi sur ces deux points.

En revanche on dit pas que le drone n'a pas été repéré avant de s'écraser. EDF a jugé qu'il ne constitué pas une menace et n'a pris aucune mesure.

Je prend un drone du même type et je survol le centre de Paris où sont tous les bâtiments sensibles (ou une prison), je peut te dire que j'aurai pas d'ennuis alors que le survol est aussi interdit


Bien vu ! J'allais l'écrire aussi. Ca fait déjà moins "vendeur" quand on connaît TOUTE l'histoire ! Ces médias ont vraiment une agaçante habitude d'occulter une partie des faits pour vendre leur canard ou faire le buzz (ce qui arrange bien GP dans le cas présent).


Je viens de faire une recherche rapide : c'est un entrepôt secondaire en bordure de site

Après oui on connait pas toute l'histoire, je trouve qu'a minima la police aurait dut être prévenu dès le survol (après c'est peut être le cas je sais pas)
Le #2021378
Il y'a eu une proposition de loi récemment pour mettre des mirador le long des centrales pour abattre ce genres d'intrus... mais greenpeace fut la première a manifester

"l'insécurité" dans les centrales sa arrange finalement bien greenpeace qui peut continuer a faire sa pub...
surtout que enyoyer un drone, c'est ridicule, moi aussi je peut envoyer un cerf volant/avion en papier sur une base militaire, sa passe comme une lettre à la poste.

Et c'est normal, car ce genre d'objet ne présente aucun danger, une bombe accrocher a un drone il faut un drone gros et puissant si tu souhaite une explosion suffisant forte pour casser le mur (et juste casser le mur du batiment)

bref a moins de mettre un rayon de laser automatique au dessus de la centrale qui désintégré le moindre moustique, un drone pourra passer facilement.
Le #2021379
iinconnu a écrit :

skynet a écrit :

"Leur intrusion réussie dans une centrale nucléaire pose néanmoins des questions sur l'efficacité de mesures pour empêcher de tels survols."

Rien de tel que des tests en réel pour se rendre compte de la ... réalité !

Je ne suis pas très friand des méthodes à GP, mais là clairement EDF doit prendre le problème à bras le corps...


Je suis d'accord avec toi sur ces deux points.

En revanche on dit pas que le drone n'a pas été repéré avant de s'écraser. EDF a jugé qu'il ne constitué pas une menace et n'a pris aucune mesure.

Je prend un drone du même type et je survol le centre de Paris où sont tous les bâtiments sensibles (ou une prison), je peut te dire que j'aurai pas d'ennuis alors que le survol est aussi interdit


Si c'est vrai ça reste tout de même étrange comme réaction
Le survol d'une centrale atomique est interdit, tout comme celui d'une prison, quel que soit la taille de l'engin. La preuve avec la grosse évasion de la semaine dernière alors qu'un drone avait fait un repérage 2 mois avant.
Donc il n'y a aucune mesure anti-drone, et donc je reviens à ce que j'ai dit, il y a un grave soucis....
Le #2021381
lahire05 a écrit :

Il y'a eu une proposition de loi récemment pour mettre des mirador le long des centrales pour abattre ce genres d'intrus... mais greenpeace fut la première a manifester

"l'insécurité" dans les centrales sa arrange finalement bien greenpeace qui peut continuer a faire sa pub...
surtout que enyoyer un drone, c'est ridicule, moi aussi je peut envoyer un cerf volant/avion en papier sur une base militaire, sa passe comme une lettre à la poste.

Et c'est normal, car ce genre d'objet ne présente aucun danger, une bombe accrocher a un drone il faut un drone gros et puissant si tu souhaite une explosion suffisant forte pour casser le mur (et juste casser le mur du batiment)

bref a moins de mettre un rayon de laser automatique au dessus de la centrale qui désintégré le moindre moustique, un drone pourra passer facilement.


a savoir qu'il y a déjà des dispositifs pour abattre des avions ou appareil plus petit mais ce n'est pas EDF qui les gère mais l'armée et ils ne couvrent que les parties "sensible" du batiment.

Du coup contrairement a ce que j'ai dit dans mon commentaire précédent, la gendarmerie a forcément été prévenu c'est eux qui sont en charge de la sécurité
Le #2021384
skynet a écrit :

iinconnu a écrit :

skynet a écrit :

"Leur intrusion réussie dans une centrale nucléaire pose néanmoins des questions sur l'efficacité de mesures pour empêcher de tels survols."

Rien de tel que des tests en réel pour se rendre compte de la ... réalité !

Je ne suis pas très friand des méthodes à GP, mais là clairement EDF doit prendre le problème à bras le corps...


Je suis d'accord avec toi sur ces deux points.

En revanche on dit pas que le drone n'a pas été repéré avant de s'écraser. EDF a jugé qu'il ne constitué pas une menace et n'a pris aucune mesure.

Je prend un drone du même type et je survol le centre de Paris où sont tous les bâtiments sensibles (ou une prison), je peut te dire que j'aurai pas d'ennuis alors que le survol est aussi interdit


Si c'est vrai ça reste tout de même étrange comme réaction
Le survol d'une centrale atomique est interdit, tout comme celui d'une prison, quel que soit la taille de l'engin. La preuve avec la grosse évasion de la semaine dernière alors qu'un drone avait fait un repérage 2 mois avant.
Donc il n'y a aucune mesure anti-drone, et donc je reviens à ce que j'ai dit, il y a un grave soucis....


dans le cas d'une centrale nucléaire je suis d'accord qu'il faudrait des mesures antidrone sur les zones "sensibles" mais la ce n'est pas le cas.

Après a mettre en œuvre je sais pas comment ils feraient (et c'est pas mon boulot ! =) )mais si on doit le faire sur toutes les zones où le survol est interdit ca veut dire qu'on pourra plus utiliser de drone dans Paris (et oui, officiellement c'est interdit)
Le #2021386
iinconnu a écrit :

skynet a écrit :

iinconnu a écrit :

skynet a écrit :

"Leur intrusion réussie dans une centrale nucléaire pose néanmoins des questions sur l'efficacité de mesures pour empêcher de tels survols."

Rien de tel que des tests en réel pour se rendre compte de la ... réalité !

Je ne suis pas très friand des méthodes à GP, mais là clairement EDF doit prendre le problème à bras le corps...


Je suis d'accord avec toi sur ces deux points.

En revanche on dit pas que le drone n'a pas été repéré avant de s'écraser. EDF a jugé qu'il ne constitué pas une menace et n'a pris aucune mesure.

Je prend un drone du même type et je survol le centre de Paris où sont tous les bâtiments sensibles (ou une prison), je peut te dire que j'aurai pas d'ennuis alors que le survol est aussi interdit


Si c'est vrai ça reste tout de même étrange comme réaction
Le survol d'une centrale atomique est interdit, tout comme celui d'une prison, quel que soit la taille de l'engin. La preuve avec la grosse évasion de la semaine dernière alors qu'un drone avait fait un repérage 2 mois avant.
Donc il n'y a aucune mesure anti-drone, et donc je reviens à ce que j'ai dit, il y a un grave soucis....


dans le cas d'une centrale nucléaire je suis d'accord qu'il faudrait des mesures antidrone sur les zones "sensibles" mais la ce n'est pas le cas.

Après a mettre en œuvre je sais pas comment ils feraient (et c'est pas mon boulot ! =) )mais si on doit le faire sur toutes les zones où le survol est interdit ca veut dire qu'on pourra plus utiliser de drone dans Paris (et oui, officiellement c'est interdit)


Oui il y a sensible et "très sensible".
Pour moi les centrales et les prisons c'est très sensible !

https://www.youtube.com/watch?v=vsVnOEKo2dY
Le #2021389
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme