Hadopi : le mea culpa de Copé

Le par Jérôme G.  |  11 commentaire(s)
Hadopi-logo

Le porte-parole du groupe UMP à l'Assemblée nationale fait son mea culpa sur la loi Hadopi, mais un petit mea culpa qui reste mystérieux.

Hadopi-logoMercredi dernier, l'UMP a organisé à l'Assemblée nationale un atelier participatif qui en appellera d'autres autour de son rapport Éthique du Numérique rendu public le 1er juin. Ce rapport est directement accessible sur un site dédié.

Président du groupe UMP à l'Assemblé, Jean-François Copé a introduit le débat, et dans cette introduction a fait une allusion rapide au vote de la loi Hadopi pour lutter contre le téléchargement illégal. Avec beaucoup de conviction apparente, l'homme avait mobilisé les troupes UMP à l'Hémicycle afin que le texte de loi soit voté après un premier rejet retentissant des députés faute de... mobilisation justement.

Aujourd'hui, Jean-François Copé fait un " petit mea culpa " sur cette question : " j'étais de ceux qui ont beaucoup milité pour que cette loi voit le jour, j'en connaissais, j'en percevais les faiblesses. […] J'ai un peu évolué sur cette question et en même temps... on avait à protéger les droits d'auteurs. […] Je suis profondément attaché au droit d'auteur et quelque part il y a aussi, derrière Hadopi, cette réflexion. "

Également présent lors du débat, ce n'est que plus tard que le député Franck Riester a saisi l'occasion de faire une nouvelle fois valoir sa position pro-Hadopi, alors qu'il a été le rapporteur du texte. Sans que la Hadopi soit entrée en fonctionnement, il estime que le débat posé a déjà eu des conséquences positives sur le développement de l'offre légale et sur le comportement des internautes. Pas d'illusions toutefois, Franck Riester a bien conscience que la loi pourra toujours être contournée.

 


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
graveen Hors ligne VIP icone 7183 points
Le #667691
ah mais monsieur, l'opportunisme politique ne s'embarrasse pas de convictions.
Anonyme
Le #667701
"il estime que le débat posé a déjà eu des conséquences positives sur le développement de l'offre légale et sur le comportement des internautes."

Ou alors que le peu qui restaient s'est cassé là où tu ne saurais les voir, pauvre con !
mapool Hors ligne VIP avatar 10467 points
Le #667721
quand les c....s ,danseront il n'auras pas froid aux pieds(ses collègues itou)


phebus Hors ligne VIP icone 11509 points
Le #667741
"Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait" (Audiard)
Montigny Hors ligne Vénéré avatar 4385 points
Le #667771
En fait ce qu'il dit , c'est qu'ils nous prend pour des cons et qu'ils agissent pour le "bien-être" des majors et que les consommateurs , bha on s'en cogne...

Il faudrait peut être lui rappeler que les droits d'auteurs ont été créer pour protéger les artistes des majors qui leur pompait tout !

Pitoyable ce gouvernement...Si la loi ne fonctionne pas ou n'est pas applicable (mais ça , il ne l'admettront jamais) , il faudrait qu'ils remboursent le coût de toute cette mascarade ! Marre que nos impôts soient dépensés en conneries...
Gourmet Hors ligne Vénéré avatar 4713 points
Le #667781
Copé est un animal politique AVANT TOUT.
Il cherche donc un angle d'attaque en vue des présidentielles de 2012 ou 2017, angle d'attaque qui ne lui coûte pas grand chose et surtout qui ne risque pas de déclencher les foudres de mnmiMe.
Pendantce temps là le contribuable paye la rémunération de Riester.
Combien déjà ? 185 kEUR annuels max ?
Db
kerlutinoec Hors ligne VIP icone 13217 points
Le #667811
+ le coût de fonctionnement de l'HADOPI lui même !
poip Hors ligne Vénéré avatar 3585 points
Le #667821
Pendant ce temps l'Australie prend l'exemple des autres pays et suspend son projet de filtrage de l'internet.
gandalf79 Hors ligne Vénéré icone 3674 points
Le #667921
tout comme la nouvelle zélande qui avait mis en place un système similaire qui a tenu un mois et demi avant d'être stoppé.

Le petit copé est une girouette, et sent le vent tourner pour Sarko donc il va devoir prendre ses distance avec lui, pour survivre en politique il faut se démarquer. Après n'y voyez aucune vraie conviction politique chez ses hommes là.
poip Hors ligne Vénéré avatar 3585 points
Le #667971
Ça commence à m'écœurer sérieusement cette Hadopi de Sarkozi
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire