Huawei va bâtir un site de production d'antennes mobiles en France

Le par Christian D.  |  4 commentaire(s) | Source : Les Echos
Huawei 5G

Bien décidé à s'imposer en France malgré les obstacles, Huawei annonce la création d'un site de production d'antennes mobiles dans l'Hexagone, source d'investissements et d'emplois.

Le groupe Huawei pourra-t-il proposer ses équipements pour la 5G des opérateurs mobiles français ? Si le gouvernement dit ne pas vouloir bloquer le géant chinois, les autorisations de l'Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) se font désirer et laissent planer le doute.

De quoi inquiéter des clients comme Bouygues Telecom qui devrait alors se tourner vers d'autres fournisseurs, ce qui prendra du temps et demandera de l'argent, au risque de le mettre en retard par rapport à ses concurrents.

Mais Huawei n'entend pas non plus renoncer facilement, pas plus que les autorités chinoises. La firme a multiplié les projets de coopération ces dernières années en France avec la création de centres de R&D et de partenariats divers, et sa nouvelle proposition est maintenant de bâtir sa première usine hors de la Chine dans l'Hexagone.

huawei-logo

Forte d'un investissement de 200 millions d'euros, elle devrait générer 500 postes et permettra de construire des antennes mobiles 4G et 5G. Le choix du site n'est pas encore finalisé, indique le journal Les Echos, et les derniers détails doivent être validés avec les pouvoirs publics.

Une fois lancée, la production pourra desservir tous les marchés européens et constituera donc un point d'ancrage majeur pour la stratégie de Huawei sur le Vieux Continent.

Même si le président du groupe Liang Hua assure qu'il ne s'agit pas d'une manoeuvre pour se faire accepter et résister aux pressions des Etats-Unis, une telle initiative n'est pas anodine...et pourrait bien forcer la main du gouvernement français.

Comment refuser en effet un tel cadeau ? Et le gouvernement pourra-t-il encore avoir la possibilité de bloquer Huawei, directement ou indirectement, pour la construction des réseaux 5G français, même en instaurant des mesures de précaution ?

Pour le moment, l'heure est à la satisfaction et fait valoir la "bonne nouvelle pour l'emploi et pour le territoire" tout en affirmant que "ça n'a rien à voir avec notre politique en matière de sécurité des réseaux, qui ne change pas".

Pour prouver sa bonne foi, Huawei laissera les clients et décideurs accéder à l'usine et donnera la possibilité de mener des tests de cybersécurité sur ses produits directement depuis l'usine.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
skynet Hors ligne VIP icone 77262 points
Le #2092526
C'est en effet à double tranchant.
Si Huawei pouvait jouer la transparence et prouver qu'il ne peut y avoir d'écoute possible, banco !
sansimportance Hors ligne VIP icone 7372 points
Le #2092529
skynet a écrit :

C'est en effet à double tranchant.
Si Huawei pouvait jouer la transparence et prouver qu'il ne peut y avoir d'écoute possible, banco !


Prouver qu'il y a qqchose c'est possible, mais prouver qu'il n'y a rien, là je ne vois pas comment
LinuxUser Hors ligne VIP icone 13930 points
Le #2092535
sansimportance a écrit :

skynet a écrit :

C'est en effet à double tranchant.
Si Huawei pouvait jouer la transparence et prouver qu'il ne peut y avoir d'écoute possible, banco !


Prouver qu'il y a qqchose c'est possible, mais prouver qu'il n'y a rien, là je ne vois pas comment


C'est en effet très compliqué.
De plus, les antennes peuvent être construites en France, mais le firmware lui, peut venir d'ailleurs, et c'est lui qui peut être la source des écoutes, pas le hardware.
skynet Hors ligne VIP icone 77262 points
Le #2092554
LinuxUser a écrit :

sansimportance a écrit :

skynet a écrit :

C'est en effet à double tranchant.
Si Huawei pouvait jouer la transparence et prouver qu'il ne peut y avoir d'écoute possible, banco !


Prouver qu'il y a qqchose c'est possible, mais prouver qu'il n'y a rien, là je ne vois pas comment


C'est en effet très compliqué.
De plus, les antennes peuvent être construites en France, mais le firmware lui, peut venir d'ailleurs, et c'est lui qui peut être la source des écoutes, pas le hardware.


Oui, pas facile je le reconnais ....
Donc quelles solutions avons nous ?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar