Les ventes de smartphones de Huawei se sont effondrées en Europe

Le par Christian D.  |  5 commentaire(s)
Huawei P40 Pro

Samsung en tête, Apple stable, Xiaomi en hypercroissance et Huawei en fort recul : c'est le tableau des ventes de smartphones en Europe occidentale au troisième trimestre 2020.

Sortis du confinement du printemps mais toujours fragilisés par la crise sanitaire, les marchés d'Europe de l'Ouest ont connu des ventes de smartphones affaiblies de 6,5% par rapport à la même période l'an dernier, constituant un volume de 28,8 millions d'unités.

Selon le décompte du cabinet d'études IDC, les consommateurs se montrent plus frileux sur ce type d'achat tandis que les ventes de smartphones en entreprise ont reculé de plus de 11%, dans un contexte d'incertitude économique.

Les analystes notent tout de même l'effet positif de la réouverture des magasins physiques au troisième trimestre, après des ventes majoritairement en ligne mais qui tournaient surtout à l'avantage des marques déjà très connues.

IDC ventes smartphones Q3 2020

Sans surprise, Samsung est toujours leader sur les marchés d'Europe occidentale avec 35,6% de part de marché malgré une légère baisse de son volume, à 10,3 millions d'unités.

Apple est également toujours bien implantée avec un volume de 8 millions d'unités, similaire à celui de l'an dernier, et qui ne profite pas spécialement des déboires de Huawei.

En troisième position, c'est Xiaomi qui tire les marrons du feu avec une énorme croissance de ses ventes de plus de 150% sur un an lui ayant permis d'écouler 3,7 millions de smartphone et d'obtenir presque 13% de part de marché.

Huawei en fort recul, les autres fabricants chinois en profitent

De son côté, Huawei, entre perte de l'accès aux services mobiles de Google (GMS) et difficultés de production, accuse une très forte baisse en Europe occidentale de presque 60%, ne représentant plus qu'un volume de 2,3 millions d'unités, contre plus de 6 millions au troisième trimestre 2019.

Malgré les qualités reconnues de son hardware, la perte des services GMS, bien que compensée par des services HMS, lui coûte cher et les choses ne devraient pas s'arranger l'an prochain, alors que les restrictions sur l'accès aux composants va lourdement jouer sur ses capacités de production.

Cette défection de Huawei fait aussi les affaires d'une autre marque chinoise, Oppo, qui profite ainsi d'une croissance de 566% de ses ventes et de se rapprocher du million de smartphones écoulés, lui permettant de se placer dans le Top 5 européen.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2114081
Ah c'est vraiment bizarre ça, je n'y aurais jamais cru
Si TRUMP ne serait pas intervenu, Huawei n'en serait pas là.
Merci qui? Merci la connerie !
paulhenri Hors ligne Héroïque avatar 704 points
Le #2114087
Tant mieux. Huawei va y réfléchir par deux fois avant de servir le gouvernement chinois.
La chute les poussera à réagir autrement qu'en bottant en touche.

Ca ne peut qu'être bénéfique...
saepho Connecté VIP icone 19884 points
Premium
Le #2114106
Je ne pensais pas qu'Apple se maintiendrait aussi haut, comme quoi, même avec la crise, il arrive à vendre plus d'iphone que l'année dernière...
lebonga Hors ligne VIP avatar 30933 points
Le #2114110
Bah, spa grave, deux autres chinois en profitent...
frèzetagada Hors ligne VIP icone 9977 points
Le #2114135
paulhenri a écrit :

Tant mieux. Huawei va y réfléchir par deux fois avant de servir le gouvernement chinois.
La chute les poussera à réagir autrement qu'en bottant en touche.

Ca ne peut qu'être bénéfique...


Ta remarque est intéressante. Huawei est trop lié au gouvernement chinois, tu dis ... mais pas Xiaomi !?!

Ah oui ... merci pour la profondeur de ta réflexion stratégique !

Tu as raison, ce n'est pas comme si TOUTES les entreprises chinoises n'avaient pas des liens étroits avec le gouvernement chinois ...

D'autre part, je te renvoie sur le dossier de test de GNT (affiché hier) sur le modèle haut-de gamme de Huawei, et qui montre , que ... bientôt ils pourront se passer de Google ... et donc de moins dépendre des décisions des présidents américains.

Ce qui ne te gêne pas, vu que seul le gouvernement chinois te gêne, toi ...

L'américain, il est gentil, c'est bien connu !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar