Hubble observe l'étoile la plus lointaine jamais identifiée

Le par  |  14 commentaire(s)
Soleil-SDO

Le télescope spatial Hubble a beau être en fin de carrière, il continue de permettre des découvertes inédites de notre univers.

Le télescope Hubble vient de permettre la découverte de l'étoile la plus lointaine jamais observée à ce jour. Cette étoile se situe actuellement à plus de 9,3 milliards d'années-lumière de notre Terre, soit 100 fois plus que la précédente étoile la plus lointaine connue par le passé.

exoplanete-systeme-solaire-trois-etoiles

Concrètement, la lumière qui nous parvient de cette étoile a été émise aux prémices de l'univers, 4,5 milliards d'années seulement après le Big Bang.

L'observation de Hubble est d'autant plus impressionnante qu'à cette distance, les scientifiques ne sont généralement habitués qu'à voir certaines galaxies les plus brillantes ou les explosions d'étoiles, les Supernova. C'est grâce à une conjonction astronomique extraordinaire que l'observation a pu être possible.

Les scientifiques cherchaient ainsi à observer une galaxie lointaine mise en lumière par l'alignement d'un autre amas massif de galaxies (MACS J1149-2223). Grâce à cette technique, les galaxies situées derrière apparaissent bien plus lumineuses, il était donc question d'observer une supernova baptisée Refsdal déjà répertoriée.

Finalement, c'est un autre point lumineux qui est apparu, celui d'une étoile supergéante bleue de type B baptisée "Icarus". 10 000 fois plus lumineuse que notre soleil. L'étoile observée serait 20 fois plus massive que notre soleil et 100 fois plus grosse. Sa température de surface avoisinerait les 14 000°C. Ce type d'étoile a une durée de vie assez courte de l'ordre d'une dizaine de millions d'années... En somme, Icarus n'existe plus depuis une éternité et nous observons donc actuellement sa jeunesse.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #2008292
Je viens de cette étoile,je me rappelle d'avoir voyager vers la terre quand j'étais une bactérie
Le #2008296
C'est limite frustrant de savoir que la majorité des choses lointaines que nous observons , n'existe déja plus
Le #2008300
hotshuff a écrit :

C'est limite frustrant de savoir que la majorité des choses lointaines que nous observons , n'existe déja plus


Ça a un certain côté poétique
Le #2008318
Donc si des entités nous observent d'aussi loin, ou même de plus près, ils pourraient observer la naissance de la terre et l'évolution de notre existence. Si nous pouvions voyager plus vite que la lumière nous pourrions nous observer de la même manière donc.
Le #2008321
Funkadelyk a écrit :

Donc si des entités nous observent d'aussi loin, ou même de plus près, ils pourraient observer la naissance de la terre et l'évolution de notre existence. Si nous pouvions voyager plus vite que la lumière nous pourrions nous observer de la même manière donc.


Et ils verraient en l'humain une espèce débile qui détruit sa propre planète et qui va à petits pas vers son autodestruction (intelligence artificielle, etc.)
Le #2008325
Funkadelyk a écrit :

Donc si des entités nous observent d'aussi loin, ou même de plus près, ils pourraient observer la naissance de la terre et l'évolution de notre existence. Si nous pouvions voyager plus vite que la lumière nous pourrions nous observer de la même manière donc.


Ou pas ...

Les entités pourrai aussi avoir disparu bien avant que la vie sur terre existe et nous même on va surement disparaitre au même moment qu'une autre forme de vie née sur une des milliers d'exoplanète que l'on viens de découvrir

Autant il y a de la vie partout dans l'univers mais pas en même temps
Anonyme
Le #2008327
mickeymouse3d a écrit :

Funkadelyk a écrit :

Donc si des entités nous observent d'aussi loin, ou même de plus près, ils pourraient observer la naissance de la terre et l'évolution de notre existence. Si nous pouvions voyager plus vite que la lumière nous pourrions nous observer de la même manière donc.


Ou pas ...

Les entités pourrai aussi avoir disparu bien avant que la vie sur terre existe et nous même on va surement disparaitre au même moment qu'une autre forme de vie née sur une des milliers d'exoplanète que l'on viens de découvrir

Autant il y a de la vie partout dans l'univers mais pas en même temps


Pour l'instant autour de la terre a des années lumiéres il y a rien comme planète vivable
Le #2008328
yves64 a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

Funkadelyk a écrit :

Donc si des entités nous observent d'aussi loin, ou même de plus près, ils pourraient observer la naissance de la terre et l'évolution de notre existence. Si nous pouvions voyager plus vite que la lumière nous pourrions nous observer de la même manière donc.


Ou pas ...

Les entités pourrai aussi avoir disparu bien avant que la vie sur terre existe et nous même on va surement disparaitre au même moment qu'une autre forme de vie née sur une des milliers d'exoplanète que l'on viens de découvrir

Autant il y a de la vie partout dans l'univers mais pas en même temps


Pour l'instant autour de la terre a des années lumiéres il y a rien comme planète vivable


Il y a 3.5 milliards d'années la terre n'était pas vivable et dans 2 voir 3 milliards d'année la terre ne sera plus vivable (bon ok bien avant avec ce qu'on lui fait subir)

Donc dire qu'il n y a rien de vivable autour de nous c comment dire ... temporaire
Anonyme
Le #2008332
mickeymouse3d a écrit :

yves64 a écrit :

mickeymouse3d a écrit :

Funkadelyk a écrit :

Donc si des entités nous observent d'aussi loin, ou même de plus près, ils pourraient observer la naissance de la terre et l'évolution de notre existence. Si nous pouvions voyager plus vite que la lumière nous pourrions nous observer de la même manière donc.


Ou pas ...

Les entités pourrai aussi avoir disparu bien avant que la vie sur terre existe et nous même on va surement disparaitre au même moment qu'une autre forme de vie née sur une des milliers d'exoplanète que l'on viens de découvrir

Autant il y a de la vie partout dans l'univers mais pas en même temps


Pour l'instant autour de la terre a des années lumiéres il y a rien comme planète vivable


Il y a 3.5 milliards d'années la terre n'était pas vivable et dans 2 voir 3 milliards d'année la terre ne sera plus vivable (bon ok bien avant avec ce qu'on lui fait subir)

Donc dire qu'il n y a rien de vivable autour de nous c comment dire ... temporaire


Avant d’être matière on était lumière
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme