James Webb Space Telescope : lancement repoussé à 2020

Le par  |  11 commentaire(s)
JWST-vue-artiste

La fenêtre de lancement du télescope spatial américain James Webb s'éloigne encore un peu plus. Au alentours de mai 2020.

Le mois dernier, la fenêtre de lancement pour le remplaçant du télescope spatial Hubble avait connu un nouveau réajustement. De la période de mars à juin 2019, il fallait plutôt tabler au-delà de juin 2019. La semaine dernière, la Nasa a annoncé un retard plus conséquent.

Dorénavant, le lancement du James Webb Space Telescope (JWST) est plutôt prévu pour aux alentours de mai 2020. Ce départ dans l'espace s'effectuera toujours à bord d'une fusée Ariane 5 depuis la base de Kourou en Guyane.

L'Agence spatiale américaine écrit que le JWST est " actuellement en phase finale d'intégration et d'essais qui nécessiteront plus de temps pour s'assurer du succès de la mission. " Elle ajoute qu'en partenariat avec l'Agence spatiale européenne (ESA), une date précise de lancement sera ultérieurement déterminée.

La Nasa fournira alors " une estimation des coûts qui pourrait dépasser le coût de développement prévu de 8 milliards de dollars pour achever la phase finale des essais et se préparer au lancement. "

JWST-miroir-primaire

Le James Webb Space Telescope se destine à observer l'Univers dans l'infrarouge et remonter à jusqu'à 300 millions d'années après le Big Bang. Il dispose d'un miroir primaire de 6,5 mètres de diamètre et doit avoir la capacité de demeurer extrêmement froid pour être en mesure de détecter la faible lumière infrarouge d'objets lointains.

Comme le télescope spatial européen ARIEL en 2028, le JWST sera placé en orbite autour du point de Lagrange L2 à 1,5 million de km de la Terre. Son gigantesque pare-soleil bloquera le Soleil, la Terre et la Lune en même temps pour ne pas gêner l'observation.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2007839
Il s'agirait quand même d'éviter les mêmes emmerdes que Hubble.
Le #2007855
jujubibi a écrit :

Il s'agirait quand même d'éviter les mêmes emmerdes que Hubble.


D'autant plus qu'on n'a plus les navettes américaine pour aller réparer tout ça la haut en cas de soucis...
Le #2007871
jujubibi a écrit :

Il s'agirait quand même d'éviter les mêmes emmerdes que Hubble.


c'est la raison pour laquelle la mise au point des mirroirs va s'effectuer dans l'espace
Le #2007878
Safirion a écrit :

jujubibi a écrit :

Il s'agirait quand même d'éviter les mêmes emmerdes que Hubble.


D'autant plus qu'on n'a plus les navettes américaine pour aller réparer tout ça la haut en cas de soucis...


Un robot wificommandé a distance avec des pinces agiles
Le #2007882

une estimation des coûts qui pourrait dépasser le coût de développement prévu de 8
milliards de dollars pour achever la phase finale des essais et se préparer au lancement.


Il ne faudrait pas qu'ils ratent le décollage...
Le #2007883
yves64 a écrit :

Safirion a écrit :

jujubibi a écrit :

Il s'agirait quand même d'éviter les mêmes emmerdes que Hubble.


D'autant plus qu'on n'a plus les navettes américaine pour aller réparer tout ça la haut en cas de soucis...


Un robot wificommandé a distance avec des pinces agiles


Un robot autonome
Le #2007888
ça fait raler mais bon tant qu'au final il se place bien et fonctionne correctement on est plus à un an pres..
Le #2007910
Pfff argent utilisé inutilement.

il suffit de donner à Superman un APN et basta !!!
Le #2007928
Faudrait quand même qu'ils le lancent avant que le prochain soit construit...
Le #2007935
lebonga a écrit :

Faudrait quand même qu'ils le lancent avant que le prochain soit construit...


Il y a aucun autre télescope en route derrière, cela fait déjà 2 ou le budget est explosé, donc la c'est le dernier pour l'agence américaine.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme