Les chercheurs du CEA observent pour la première fois de l'hydrogène métallique

Le par Christian D.  |  9 commentaire(s) | Source : CEA
CEA hydrogene metallique

Les chercheurs du CEA ont mis en évidence pour la première fois la capacité de l'hydrogène, naturellement isolant, à devenir métallique et conducteur. Mais il faut pour cela une pression titanesque !

L'hydrogène, gaz le plus répandu dans l'Univers car le plus simple (la réunion d'un proton et d'un électron) et naturellement isolant, peut-il dans certaines conditions changer de phase et prendre un caractère métallique et conducteur ?

Cette prédiction, émise il y a plusieurs décennies par le prix Nobel Eugène Wigner, a plusieurs fois été mise à l'épreuve dans des expériences sans parvenir à obtenir les conditions de la transition de phase.

Des chercheurs du CEA pensent y être parvenus en utilisant le synchrotron SOLEIL et en développant une presse à enclumes de diamant capable de fournir une immense pression de 4 millions d'atmosphères.

CEA hydrogene metallique

Il a également fallu utiliser une méthode d'observation non invasive par rayonnement infrarouge pour valider le changement de phase et obtenir "la signature du caractère métallique de l'échantillon sous pression" et déterminer précisément dans quelles conditions se produit le passage à l'état métallique.

Les résultats de cette expérimentation unique au monde sont publiés dans la revue Nature et, à défaut d'être encore capable de produire de l'hydrogène métallique, c'est la possibilité de créer un supraconducteur à température ambiante qui émerge et qui réinventerait le stockage de l'hydrogène qui reste à l'heure actuelle assez complexe du fait des très basses températures requises.

Créer un alliage intégrant l'hydrogène métallique avec d'autres composants révolutionnerait ce domaine et des pistes sont déjà envisagées du côté des super-hydrures.

En attendant, cette première observation n'est encore que l'étape initiale de l'étude des propriétés de l'hydrogène sous forme métallique et cela devrait permettre d'offrir de nouvelles pistes à la recherche.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
GabMogwai offline Hors ligne Vénéré icone 3512 points
Le #2089960
Ralalah! Merci pour cette news, j'adore ce genre d'informations !
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 33356 points
Le #2089963
"...4 millions d'atmosphères...">>> Impressionnant !!!!
skynet away Absent VIP icone 89013 points
Le #2089966
C'est vraiment top !
Anonyme offline Hors ligne VIP avatar 15871 points
Le #2089970
si l'hydrogène devient métallique à 4 millions d'atmosphères, c'est-à-dire sous une pression abominablement élevée et donc une température qui l'est tout autant si mes souvenirs sont bons, comment espérer l'utiliser dans des conditions normales. Car j'imagine que dès qu'il est remis dans des conditions normales, il redevient un gaz isolant...
saepho offline Hors ligne VIP icone 27609 points
Premium
Le #2089977
cycnus a écrit :

si l'hydrogène devient métallique à 4 millions d'atmosphères, c'est-à-dire sous une pression abominablement élevée et donc une température qui l'est tout autant si mes souvenirs sont bons, comment espérer l'utiliser dans des conditions normales. Car j'imagine que dès qu'il est remis dans des conditions normales, il redevient un gaz isolant...


Je ne suis pas sur, mais il me semble qu'il reste après dans son nouvel état.
maxxous offline Hors ligne Vénéré avatar 3178 points
Le #2089978
saepho a écrit :

cycnus a écrit :

si l'hydrogène devient métallique à 4 millions d'atmosphères, c'est-à-dire sous une pression abominablement élevée et donc une température qui l'est tout autant si mes souvenirs sont bons, comment espérer l'utiliser dans des conditions normales. Car j'imagine que dès qu'il est remis dans des conditions normales, il redevient un gaz isolant...


Je ne suis pas sur, mais il me semble qu'il reste après dans son nouvel état.


Ce que j'ai compris aussi avec d'autres articles, l'hydrogène serait synthétiser sous forme d’alliage avec d’autres métaux. Du coup, il devrait conserver cette forme.
Mais cette expérience permetra de comprendre ce qui ce passe dans les étoiles, le fonctionnement, c'est une bonne avancé pour la compréhension !
Anonyme
Le #2089994
Anonyme
Le #2090055
Donc si je met de l'hydrogène entre mes mains et que je serre très très très fort j'aurais un morceau de métal ?! cool
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 33356 points
Le #2090113
sansimportance a écrit :

Donc si je met de l'hydrogène entre mes mains et que je serre très très très fort j'aurais un morceau de métal ?! cool


Oui, mais alors faut vraiment serrer très très très fort !!!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire