Renault tente la voie de l'hydrogène pour ses utilitaires

Le par  |  14 commentaire(s)
Renault hydrogene vignette

Après avoir électrifié sa gamme d'utilitaires, le constructeur Renault tente maintenant le pari de l'hydrogène.

La marque Renault propose déjà toute une gamme de véhicules utilitaires dotés d'une motorisation électrique mais c'est maintenant à la fililère hydrogène qu'il s'intéresse avec l'annonce des utilitaires Renault Kangoo Z.E. Hydrogen et Master Z.E. Hydrogen qui seront commercialisés l'an prochain.

Les avantages par rapport au 100% électrique sont la possibilité d'une charge complète en 5 à 10 minutes seulement et une autonomie triplée grâce à la pile à hydrogène développée avec Symbio (groupe Michelin).

Renault utilitaire hydrogene

Le Renault Master Z.E. Hydrogen passe ainsi à 350 kilomètres d'autonomie, au lieu de 120 km en 100% électrique, grâce à ses deux réservoirs d'hydrogène sous la caisse, sans impact sur la capacité de chargement mais avec tout de même un poids supplémentaire de 200 Kg.

De son côté, le Renault Kangoo Z.E. Hydrogen atteindra 370 km d'autonomie (contre 230 km pour la version électrique) pour un surpoids de 110 Kg.

Renault y voit une solution pour les professionnels en circuits urbains et désormais périurbains grâce à l'autonomie passée à plus de 300 km. Hors subventions, il faudra tout de même compter sur un prix de 48 000 € HT pour le Kangoo Z.E. Hydrogen, soit beaucoup plus que les moins de 30 000 € HT de la version électrique. Et la principale difficulté restera de trouver des stations de charge pour l'hydrogène...

Dès lors, le lancement de cette gamme relève surtout de la démonstration technique et de la volonté de Renault d'avoir une présence sur ce segment, en espérant voir se développer les infrastructures correspondantes.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2081762
.
"Et la principale difficulté restera de trouver des stations de charge pour l'hydrogène..."
.
Ou une prochaine génération qui utilisera des capsules contenant de l’oxyde de magnésium et d’aluminium qui cassera la molécule d’eau pour isoler l’hydrogène.
.
Il faudra donc tout simplement acheter ces petites capsules, et faire le plein… d’eau !
.
https://www.amv.fr/blog/le-velo-a-hydrogene-electrique-mais-sans-prise/
Le #2081780
Mouve92 a écrit :

.
"Et la principale difficulté restera de trouver des stations de charge pour l'hydrogène..."
.
Ou une prochaine génération qui utilisera des capsules contenant de l’oxyde de magnésium et d’aluminium qui cassera la molécule d’eau pour isoler l’hydrogène.
.
Il faudra donc tout simplement acheter ces petites capsules, et faire le plein… d’eau !
.
https://www.amv.fr/blog/le-velo-a-hydrogene-electrique-mais-sans-prise/


J'attends de voir le prix et l'impact environnemental de ces "petites capsules". L'énergie nécessaire à la séparation de l'hydrogène et oxygène est colossale, et doit bien venir de quelque part.

La prudence est de mise face aux solutions miracles. Souvent, si quelque chose est trop beau pour être vrai... c'est parce que c'est le cas.
Le #2081784
Bonne idée, à mon avis...
Le #2081785
jujubibi a écrit :

Mouve92 a écrit :

.
"Et la principale difficulté restera de trouver des stations de charge pour l'hydrogène..."
.
Ou une prochaine génération qui utilisera des capsules contenant de l’oxyde de magnésium et d’aluminium qui cassera la molécule d’eau pour isoler l’hydrogène.
.
Il faudra donc tout simplement acheter ces petites capsules, et faire le plein… d’eau !
.
https://www.amv.fr/blog/le-velo-a-hydrogene-electrique-mais-sans-prise/


J'attends de voir le prix et l'impact environnemental de ces "petites capsules". L'énergie nécessaire à la séparation de l'hydrogène et oxygène est colossale, et doit bien venir de quelque part.

La prudence est de mise face aux solutions miracles. Souvent, si quelque chose est trop beau pour être vrai... c'est parce que c'est le cas.


.
Il y a aussi le poids et le volume de l'eau transportée.
.
Mais ça m'amuse de penser qu'il me suffira de faire le plein… d’eau de mon véhicule !
Le #2081792
Le #2081795
L'hydrogène est un sous produit jeté dans l'atmosphère dans certaines industrie.
Cela a choqué certains heureusement.
Ainsi l'usine Solvay de Tavaux c'est lancé dans une station de recharge hydrogène.
https://www.h2-mobile.fr/stations-hydrogene/station-hydrogene-solvay-39500-tavaux/
Pour l'instant c'est a usage privé.
Ce qui couche cher c'est la pile à combustible .
Le stockage doit être sécurisé si l'on ne veux pas avoir une bombe ambulante, cela coute cher.
La technique aura évolué avec un prix accessible vers 2040.
Alors autant passer a l'électrique maintenant.
Quand ma Tesla aura fait 1 600 000 Km et que j'aurais changé les batteries une fois pour 6000 € je passerai a l'hydrogène.
J'ai fait durer 20 ans une thermique avec 570 000 km en jurant de ne pas la changer avant une électrique avec 500 km d'autonomie...
Pari gagné ... J'avais acheté 100 Bitcoin en 2010 pour 100 € ... Ma tesla m'a couté moins de 10 Bitcoins ...
La patience à payé.
Le #2081796
Mouve92 a écrit :

jujubibi a écrit :

Mouve92 a écrit :

.
"Et la principale difficulté restera de trouver des stations de charge pour l'hydrogène..."
.
Ou une prochaine génération qui utilisera des capsules contenant de l’oxyde de magnésium et d’aluminium qui cassera la molécule d’eau pour isoler l’hydrogène.
.
Il faudra donc tout simplement acheter ces petites capsules, et faire le plein… d’eau !
.
https://www.amv.fr/blog/le-velo-a-hydrogene-electrique-mais-sans-prise/


J'attends de voir le prix et l'impact environnemental de ces "petites capsules". L'énergie nécessaire à la séparation de l'hydrogène et oxygène est colossale, et doit bien venir de quelque part.

La prudence est de mise face aux solutions miracles. Souvent, si quelque chose est trop beau pour être vrai... c'est parce que c'est le cas.


.
Il y a aussi le poids et le volume de l'eau transportée.
.
Mais ça m'amuse de penser qu'il me suffira de faire le plein… d’eau de mon véhicule !


pas seulement de faire le plein d'eau, car il faut aussi acheter ces fameuses capsules.
quel sera leur coût? seront elles plus économiques qu'un plein actuel?
on n'en sait encore rien
Le #2081802
CaptainNemo a écrit :

L'hydrogène est un sous produit jeté dans l'atmosphère dans certaines industrie.
Cela a choqué certains heureusement.
Ainsi l'usine Solvay de Tavaux c'est lancé dans une station de recharge hydrogène.
https://www.h2-mobile.fr/stations-hydrogene/station-hydrogene-solvay-39500-tavaux/
Pour l'instant c'est a usage privé.
Ce qui couche cher c'est la pile à combustible .
Le stockage doit être sécurisé si l'on ne veux pas avoir une bombe ambulante, cela coute cher.
La technique aura évolué avec un prix accessible vers 2040.
Alors autant passer a l'électrique maintenant.
Quand ma Tesla aura fait 1 600 000 Km et que j'aurais changé les batteries une fois pour 6000 € je passerai a l'hydrogène.
J'ai fait durer 20 ans une thermique avec 570 000 km en jurant de ne pas la changer avant une électrique avec 500 km d'autonomie...
Pari gagné ... J'avais acheté 100 Bitcoin en 2010 pour 100 € ... Ma tesla m'a couté moins de 10 Bitcoins ...
La patience à payé.


Tu as des sources appuyant tes dires qui sont que la pile à combustible est chère (comparée à des batteries j'entends) et que les réservoirs sont chers ?

De ce que j'ai toujours lu, ces deux points là ne sont plus vrais depuis des années. On sait faire des piles à combustible relativement simplement maintenant et même sur les voitures thermiques, les réservoirs sont déjà probablement la partie la plus solide.

Toujours ce que je crois savoir, ce qui coute cher c'est l'installation des stations de recharge et surtout... De produire l'hydrogène servant aux recharges. Pour le moment ce n'est vraiment pas un miracle d'efficience ou écologique de compresser l'hydrogène, vu qu'on le fait souvent avec du pétrole (ou du moins en émettant).
Le #2081803
Il semblerait qu'une solution plutôt intéressante se dessine au Royaumes Unis coté batterie : https://siecledigital.fr/2019/10/23/un-ancien-officier-de-la-royal-navy-a-invente-une-batterie-electrique-revolutionnaire/
Le #2081820
Jeanlucesi a écrit :

Il semblerait qu'une solution plutôt intéressante se dessine au Royaumes Unis coté batterie : https://siecledigital.fr/2019/10/23/un-ancien-officier-de-la-royal-navy-a-invente-une-batterie-electrique-revolutionnaire/


oui mais je crois que le problème (de taille) de cette technologie c'est que ces batteries ne se rechargent pas.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme