Objectif Lune : l'Inde annule le lancement de sa mission au dernier moment

Le par  |  0 commentaire(s)
isro-gslv-mkiii-m1-chandrayaan-2

Contretemps pour l'ambitieuse deuxième mission lunaire de l'Inde. Le décollage de Chandrayaan-2 a été annulé à H-56 en raison d'un problème technique au niveau du système de lancement.

Depuis le centre spatial de Sriharikota, l'Inde devait lancer sa deuxième mission lunaire Chandrayaan-2 à bord d'une fusée de type GSLV MK-III. À H-56, soit moins d'une heure avant le décollage prévu ce lundi à 02h51 (heure locale ; 21h21 GMT dimanche), l'agence spatiale indienne (ISRO ; Indian Space Research Organisation) indique qu'un problème technique a été observé dans le système de lancement.

Par mesure de précaution dite abondante, " le lancement de Chandrayaan-2 a été annulé pour aujourd'hui. " L'ISRO précise que " la date de lancement révisée sera annoncée ultérieurement. " Le retard pourrait être assez conséquent avec l'inspection de la fusée et son retour au site d'assemblage. Pas question de risquer de compromettre ce qui est présenté comme la mission la plus complexe jamais entreprise par l'ISRO.

En cas de succès, l'Inde deviendrait avec Chandrayaan-2, le quatrième pays après les États-Unis, la Russie et la Chine a réussir un alunissage contrôlé à la surface de la Lune, dans un contexte où notre satellite naturel connaît un fort regain d'intérêt international.

La mission Chandrayaan-2 comprend un orbiteur de 2,4 tonnes pour observer la Lune et servir de relais pour la communication entre la Terre et un atterrisseur Vikram de 1,5 tonne. L'atterrisseur a été conçu pour fonctionner l'équivalent de 14 jours terrestres et devra effectuer l'alunissage. Un troisième élément de la mission est un rover à six roues Pragyan de 27 kg. Capable de parcourir 500 mètres, il fonctionne à l'énergie solaire et ne peut communiquer qu'avec l'atterrisseur.

chandrayaan-2
L'alunissage à proximité du pôle sud était prévu pour le 6 septembre 2019. Selon l'ISRO, la mission doit aider à " mieux comprendre l'origine et l'évolution de la Lune en menant des études topographiques détaillées, des analyses minéralogiques complètes et une foule d'autres expériences sur la surface lunaire. "

L'Inde a consacré un budget de 10 milliards de roupies à la mission Chandrayaan-2. C'est au final l'équivalent de seulement près de 130 millions d'euros.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme