L'idée d'un indice de durée de vie des appareils à l'achat

Le par  |  19 commentaire(s)
checklist

Comparable à l'étiquette pour la consommation énergétique, le gouvernement envisage un indice de durée de vie des appareils.

Secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, Brune Poirson a présenté des propositions visant à lutter contre l'obsolescence programmée. Elles sont à l'étude par le gouvernement et soumises à consultation.

Parmi les pistes envisagées, l'affichage pour des produits électroniques et électroménagers d'un indice de durée de vie. Cet indice serait calculé sur la base de dix critères (une note sur 10) comme la durabilité, la réparabilité et la robustesse.

Un tel indice pourrait venir s'afficher aux côtés de l'étiquette de consommation énergétique. " L'objectif est d'apporter au consommateur une information simple et facilement compréhensible, tout en étant incitatif pour les fabricants. "

Jusqu'au 1er janvier 2020, l'indice de durée de vie serait facultatif pour des fabricants d'appareils. L'ambition est que cet indice soit adopté au niveau européen et devienne ultérieurement obligatoire.

Le gouvernement souhaite également lancer une application qui regroupera toutes les informations existantes sur des produits en matière de durée de vie, disponibilité de pièces détachées, éco-conception et conseils de maintenance.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2000361
Personnellement, j'ai remarqué que les 3/4 des choses que j'achète tienne dans la durée.

J'ai surtout remarqué cela car ma carte bancaire à une option :

Si je paie quelque chose de plus de 150 € avec ma carte, il y a une extension de garantie sur le produit.

Et en fait, j'ai remarqué que je n'ai jamais eu besoin de m'en servir !!! (tant mieux).

Ce qui veut dire que ce que j'achète tiens au minimum 2 ans.
Le #2000368
Initiative très intéressante, pour la planète et pour le consommateur.

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/duree-vie-des-produits-obsolescence-programmee
Le #2000391
Ma Belle-Mère n'est pas dans la liste... Pourtant... Elle dure
Le #2000393
Ulysse2K a écrit :

Ma Belle-Mère n'est pas dans la liste... Pourtant... Elle dure


T'aimerai bien qu'elle s'use hein .... peut-être que tu y participes ...
Le #2000395
Ulysse2K a écrit :

Ma Belle-Mère n'est pas dans la liste... Pourtant... Elle dure


Elle est encore sous garantie ?
Le #2000422
Si ils donnent les vrais chiffres de la durée de vie estimée... plus personne ne va acheter quoi que ce soit...
Parce que bon, par ex, un frigo qui annoncerait 3 ans... J'ai encore en tête le frigo de ma grand mère, et la machine à laver qui duraient 20 ans... Et ça ne coûtait pas une blinde, au final un frigo tous les 2/3ans à 450€ ça revient plus cher que le frigo qui coutait un mois de salaire pour durer 20ans...
Anonyme
Le #2000428
garantie a vie et fournir les pièces de rechange a vie

Mais bon les ingénieurs vont faire la gueule pour vendre un nouvel appareil avec une nouvelle option pas indispensable
Le #2000433
Donc si je résume, on pourrait imaginer des constructeurs qui fassent des efforts pour proposer des produits réparables, avec pièces détachées récupérables, etc. mais j'y crois pas sur le court-moyen terme. Pour que ça marche, il faut que l'image de l'entreprise vue par les clients soit tellement améliorée par le potentiel réparabilité qu'il devienne favorisé sur le marché et que les investissements en réparabilité et en éco-conception dans le produit soient rentabilisés par les ventes. C'est de la sélection naturelle économique : si ton produit se vend, tu prospères. Et ça n'est pas toujours en faisant un produit éthiquement bon qu'il se vendra bien. (je dis "éthiquement bon" pour dire, réparable, pièces détachés trouvables, produit éco-conçu, etc. j'avais pas de meilleur mot).

Mais ça vaut quand même le coup d'essayer. J'veux dire, ça peut pas faire de mal de demander une note de réparabilité. Si on mettait les notes iFixit sur tous les appareils des grandes surfaces, les ventes changeraient peut-être un peu...
Le #2000435
Yattoz a écrit :

Donc si je résume, on pourrait imaginer des constructeurs qui fassent des efforts pour proposer des produits réparables, avec pièces détachées récupérables, etc. mais j'y crois pas sur le court-moyen terme. Pour que ça marche, il faut que l'image de l'entreprise vue par les clients soit tellement améliorée par le potentiel réparabilité qu'il devienne favorisé sur le marché et que les investissements en réparabilité et en éco-conception dans le produit soient rentabilisés par les ventes. C'est de la sélection naturelle économique : si ton produit se vend, tu prospères. Et ça n'est pas toujours en faisant un produit éthiquement bon qu'il se vendra bien. (je dis "éthiquement bon" pour dire, réparable, pièces détachés trouvables, produit éco-conçu, etc. j'avais pas de meilleur mot).

Mais ça vaut quand même le coup d'essayer. J'veux dire, ça peut pas faire de mal de demander une note de réparabilité. Si on mettait les notes iFixit sur tous les appareils des grandes surfaces, les ventes changeraient peut-être un peu...


Pour sauver la planète de ce renouvellement incessant de matériels il faudrait changer de paradigme et ne plus acheter un produit mais louer un service. Ainsi le constructeur aurait tout avantage à faire que son produire dure longtemps et soit réparable. Les déchets seraient divisés par 10 et la matière première serait préservée...
Le #2000471
Si t'achète un appareil en France, l'étiquette va être obligatoire dans deux ans.
Mais le même appareil dans un autre pays, est-ce que ça sera indiqué l'indice?
J'en doute fort.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme