InSight : l'atterrissage périlleux sur Mars se prépare

Le par  |  3 commentaire(s)
InSight

La Nasa diffusera en direct son premier atterrissage sur Mars depuis Curiosity il y a maintenant six ans. Pour la sonde InSight, il est promis sept minutes de terreur.

Le 5 mai dernier, la mission InSight de la Nasa (Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport) a décollé pour aller sonder en profondeur la surface martienne en y déployant une station géophysique. L'étude d'ondes sismiques permettra de cartographier l'intérieur profond de Mars, tandis qu'un instrument mesurera sa production de chaleur.

L'agence spatiale américaine confirme que l'atterrisseur va se poser à la surface de la planète rouge le 26 novembre prochain aux alentours de 21h (heure de Paris). Pour l'occasion, la Nasa met les petits plats dans les grands avec une couverture médiatique en direct sur sa chaîne Nasa TV, YouTube et ses réseaux sociaux (Twitter et Facebook).

Depuis Curiosity il y a six ans, c'est la première fois que la Nasa proposera une telle couverture pour un atterrissage sur Mars. Et atterrir sur Mars, ce n'est pas une mince affaire comme a pu l'apprendre à ses dépens l'atterrisseur européen Schiaparelli en 2016. Un premier essai européen qui s'est soldé par un crash à l'atterrissage.

Sur toutes les missions envoyées sur Mars, seulement 40 % d'entre elles ont connu le succès. Pour le moment, il n'y a que les États-Unis dont quelques missions ont survécu à un atterrissage. La fine atmosphère de Mars implique qu'il y a très peu de friction pour ralentir la descente d'un engin spatial, même si cette atmosphère pourtant ténue jouera aussi un rôle important dans la décélération.

L'entrée atmosphérique s'effectuera à 130 km d'altitude à près de 20 000 km/h. Le bouclier thermique de InSight sera mis à l'épreuve pour endurer des températures d'environ 1500 °C. Un parachute de 12 mètres de diamètre sera déployé à un peu plus de 11 km d'altitude et des rétrofusées entreront en action pour décélérer jusqu'à seulement 8 km/h avant de toucher le sol martien.

InSight-sequence-atterrissage-prevue
La Nasa parle de... " sept minutes de terreur " avec une procédure d'atterrissage qui sera entièrement automatisée. Jusqu'à trois heures avant l'entrée atmosphérique, des ingénieurs travailleront sur le programme d'atterrissage afin de l'adapter aux diverses conditions rencontrées.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2040616
jespere quil trouveront une solution a notre chomage la bas
Le #2040624
hâte de voir ça
Le #2040627
J'espère qu'ils ont pas récupéré l'équipe "Schiaparelli"...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme