Instagram : faux J'aime, abonnements et commentaires dans le collimateur

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
Instagram-logo

Tout n'est pas clair sur Instagram et avec ses influenceurs. La plateforme serre la vis en s'attaquant aux faux J'aime et faux commentaires servant à augmenter la popularité d'un compte.

La chasse aux faux comptes n'est pas nouvelle pour Instagram qui annonce désormais une nouvelle initiative pour cibler cette fois-ci les J'aime, abonnements et commentaires résultant d'une activité dite non authentique. En l'occurrence, une interactivité qui émane de comptes ayant recours à des applications tierces pour augmenter leur popularité.

Pour débusquer et supprimer ces faux J'aime, faux abonnements et faux commentaires, Instagram va s'appuyer sur des outils de modération exploitant du machine learning. Le cas échéant, une notification préviendra un compte d'une suppression.

Il sera aussi demandé de modifier le mot de passe d'un compte, en supposant que des applications tierces ont compromis sa sécurité. Il s'agira alors de mettre un terme à l'association avec les applications tierces.

Instagram-faux-likes-abonnements

Instagram prévient que " les comptes qui continueront d'utiliser des applications tierces afin d'augmenter leur audience pourraient voir leur expérience affectée. " Sans plus de précision.

Selon TechCrunch, des services comme Instagress et Social Growth - qui ont été fermés - sont assimilables aux applications tierces décriées par Instagram. TechCrunch cite d'autres services comme Archie, InstarocketProX et Boostio qui sont toujours actifs et facturent 10 à 45 $ par mois.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire